Centre de Formation en Agriculture et Ruralité

Centre de Formation en Agriculture et RuralitéCentre de Formation en Agriculture et RuralitéCentre de Formation en Agriculture et RuralitéCentre de Formation en Agriculture et Ruralité
L'ail des ours (Allium ursinum)

Pots & Couvercles, épisode 7 : L’ail des ours
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 08-04-2021

Ail des ours, ail des bois ou ail sauvage, cette plante qui fleurit au printemps a de nombreuses vertus. On vous apprend à la reconnaitre et à la cuisiner !

Très prisée en cuisine comme légume ou condiment, c'est également une plante médicinale très ancienne. Riche en vitamine C, antioxydant, antiseptique, détoxifiant et dépuratif, ne passez pas à côté de ce petit trésor des sous-bois.

Pourquoi « ail des ours » ?

L'ail des ours tient son nom d'une légende des montagnes selon laquelle après leur hibernation, les ours se mettent en quête de ses feuilles pour se purger. Elle annonce en quelque sorte l'arrivée du printemps.

Quand et où trouver l'ail des ours ?

L'ail des ours (Allium ursinum) est une plante aimant la fraîcheur et l'ombre des sous-bois.

L'une de ses caractéristiques principales est la forte odeur d'ail que dégagent ses feuilles quand on les froisse. Ses fleurs sont blanches et en forme d'étoile.

À la sortie de l'hiver, durant les mois de février et mars, les premières feuilles apparaissent. Suit ensuite l'éclosion des fleurs, d'avril à fin juin. La période de récolte de l'ail des ours se termine avec les premières fleurs.

Attention à la confusion !

Il faut bien se fier à son odeur caractéristique. Avant sa floraison, on peut la confondre physiquement avec le colchique d'automne ou le muguet, entre autres, qui sont quant à eux très toxiques ! Nous vous invitons à consulter l'article du Centre Antipoisons sur le sujet.

Et en cuisine ?

La recette la plus courante lorsqu'on parle de l'ail des ours reste bien entendu le pesto, mais il y a des centaines d'autres façons de profiter des saveurs de cette plante printanière ! Son doux parfum entre ail frais et basilic en ravira plus d'un pour accommoder de bons petits plats. D'ailleurs, tout est comestible dans cette plante, du bulbe jusqu'à la graine.

Vous pouvez en parfumer votre huile d'olive maison ou bien le mélanger à du gros sel. Les boutons floraux peuvent également être utilisés pour agrémenter de nombreux plats (salades, viandes, etc.) Les feuilles peuvent être séchées et broyées afin de les conserver tel un condiment. Sans oublier le mariage divin des feuilles finement émincées avec du fromage blanc ou en garniture d'une salade. On peut aussi réaliser du beurre d'ail des ours.

Bref, il est temps pour vous de partir à la cueillette !

Mais attention, protégez les endroits où vous récoltez votre ail des ours en limitant les quantités prélevées et en préservant le bulbe pour ne pas détruire la plante.

Nos recettes!

Découvrez sans tarder nos recettes du pesto, du sel parfumé et de la soupe à base d'ail des ours - Pour le lien vers la vidéo, c'est par ici !

Désireux de découvrir d'autres recettes? Cliquez ici

Pour toutes informations sur les formations de la Conserverie Solidaire, cliquez ici

Avec le soutien de l'Agence FSE



Pesto d'ail des ours