MUSÉE DE LA VIE WALLONNE

Parcours

Installé au coeur de Liège, et rénové depuis 2008, le Musée de la Vie wallonne propose un regard original et entier sur la Wallonie du 19e siècle à nos jours. Histoire humaine et sociale, économie, croyances populaires, littérature, folklore ou encore artisanat, la vie des Wallons se décline tout au long d'un parcours muséal dynamique tel un chemin de vie...

5 espaces thématiques.

Cubes composés des matières premières

La visite du musée débute au 2e étage par une introduction dans la vie wallonne ancienne et actuelle. L'œuvre monumentale du Marché de Liège, façonnée par Léopold Harzé, plante d'emblée le décor d'ambiance du parcours : authentique, finement observateur et intimement humain tout comme les prises de vues contemporaines proposées par Jim Sumkay, photographe liégeois du quotidien.

1. Wallonie(s)

Trois regards inédits sur la Wallonie éveillent les sens, raniment son histoire et invitent à partager son légendaire esprit de fête. Tout d'abord, une évocation des différents aspects géographiques de toute la Wallonie. Les différentes matières premières qui ont fait ou font encore la richesse de notre territoire (charbon, terre, pierre, bois et eau ) sont présentées à l'aide de cubes d'où jaillissent des roseaux parlant les différents dialectes wallons (le picard, le wallon, le gaumais ou lorrain et le champenois).

Sur écran, une œuvre cinématographique de Benoît Dervaux s'inspire de la Wallonie par petites touches impressionnistes.

La section voisine met en évidence le Fonds d'Histoire du Mouvement wallon, des prémices (1789) au fédéralisme évolutif (années 2000).

Quant à la section « revival », elle témoigne du regain d'intérêt pour le passé, du désir d'affirmer son identité et son attachement au terroir. Si le folklore wallon se manifeste à l'occasion de nombreuses festivités, des objets anciens sont quant à eux récupérés et détournés de leur usage d'origine. D'anciennes charrues ornent nos ronds-points ou nos jardins privés, d'anciennes cruches à lait nous servent de boîtes à lettres, de fausses lampes de mineur deviennent des briquets de table,… C'est aussi ça le revival wallon !

2. (R)évolutions techniques

Panorama sur les techniques anciennes...

Cet espace aborde en parallèle l'évolution de la vie économique et des modes de communication, sujets étroitement liés.

Techniques anciennes, (r)évolutions, crises et (re)conversions jalonnent l'épopée économique wallonne. Des sentiers de terre aux voies aériennes, du pigeon voyageur aux satellites, la Wallonie s'est aussi inscrite dans la grande mutation mondiale des transports et de la communication. Une pièce est consacrée aux techniques anciennes, une autre à la révolution industrielle. Saviez-vous que le chien, avant de devenir le meilleur ami de l'homme, avait été son collègue de travail au même titre que le cheval ?

Chaque objet est remis dans son contexte grâce à un judicieux choix d'images : photographies et films, richesses du Musée. Ce chapitre se referme avec le mur des nouvelles technologies sur lequel sont présentées différentes entreprises wallonnes actuellement actives dans des secteurs de pointes.

La tour des TIC (technologies de l'information et de la communication), quant à elle, parle de l'implication d'Internet dans notre présent : le pouvoir, l'art, le commerce, la communication.

Après un passage par la salle des expos temporaires et la galerie vitrée (qui évoque l'évolution du chantier du nouveau musée), le visiteur redescend au 1er étage où il sera invité à poursuivre sa visite par la découverte de la section "Vivre ensemble"...

3. Vivre ensemble

Droits conquis...

Fêtes et loisirs rythment la vie et tissent les liens sociaux. L'homme établit des liens au sein de sa famille, renforçant ainsi un sentiment d'appartenance « tribale ». Du berceau à la tombe, repas, rassemblements et célébrations diverses jalonnent le calendrier. Chacun de nous entretient également des liens avec un entourage plus large : fêtes et réjouissances collectives, tourisme, loisirs, sports, hobbies,…

« Vivre ensemble » aborde également les droits conquis dans le monde du travail, dans le domaine privé et dans l'exercice de la citoyenneté. Cette section raconte comment les Wallons ont réagi à ces grandes évolutions de la société (amélioration du sort des travailleurs, interruption volontaire de grossesse, euthanasie, mariage pour les homosexuel(le)s…).

4. Jour après jour

Evolution des moeurs au travers de l'habillement

C'est l'histoire de l'évolution de l'espace privé, de notre intimité, depuis la pièce unique jusqu'à l'apparition de nouvelles pièces répondant à de nouveaux besoins (salle de bain, buanderie, séjour et cuisine). C'est aussi l'évolution de l'habillement avec une section consacrée à la mode. Mais aussi celle du commerce, de l'alimentation et de l'équipement ménager. Le visiteur est invité à se rendre dans une cuisine vue sous la forme d'un laboratoire. Il peut ouvrir les portes du frigo...

En parallèle à cet espace, l'évolution de la publicité recoupe les différents sujets abordés. Puisque la production excède la demande, la pub incite à la consommation.

Aujourd'hui elle est partout. C'est l'occasion de découvrir la formidable collection d'affiches du musée (56 affiches sont proposées à partir d'une collection qui en compte près de 350!).

En bout de parcours, un ancien cinéma de quartier vous attend pour (re)voir sur grand écran les productions 'wallonnes' ou les films auxquels la Wallonie a servi de décor. D'Henri Storck aux Frères Dardenne en passant par Paul Meyer, et bien d'autres réalisateurs wallons.

Cultes des saints, magie et superstitions influencent notre quotidien. Ils sont également envisagés sous l'angle de l'intimité. Pour obtenir une grâce, soigner un mal, chaque saint a, ou avait, sa spécialité. La première partie concerne le magico religieux et montre comment l'Église a récupéré certaines croyances païennes anciennes. Ainsi, l'arbre à clous (restauré) était déjà vénéré avant l'avènement du christianisme. Il permettait (et permet toujours dans certains coins de Wallonie) de transférer un mal en y plantant un clou. Vous découvrirez même un livre de sorcellerie : mais attention, interdiction formelle de prononcer ses sortilèges !

5. Vie de l'esprit

Costumes des différents cultes présents sur le sol wallon.

Au fil de son histoire, la Wallonie s'est enrichi de divers courants philosophiques et religieux. Huit religions et/ou philosophies sont présentes sur son territoire : le christianisme (catholicisme, protestantisme, orthodoxie), le judaïsme, l'islam, le bouddhisme, la laïcité et la franc-maçonnerie.

L'esprit, c'est aussi l'éducation. Le visiteur s'imprègne de l'histoire de l'enseignement en Wallonie dans une ancienne classe reconstituée.

Enfin, l'esprit c'est aussi l'intelligence du geste de nos artisans ou designers. Pièces de maîtrises, chefs d'œuvre, artisanat et design illustrent la transmission des savoir-faire et la quête de l'absolu.

Conclusion

Evocation de l'avenir par Jacques Charlier.

La visite du musée se termine sur une évocation de l'avenir de la Wallonie réalisée par l'artiste liégeois Jacques Charlier, proposant une installation originale sur le thème de l'exo planète : n'existerait-il pas, quelque part dans l'univers une planète similaire à la nôtre? Y aurait-il également une vie semblable à celle que nous connaissons sur terre?

Hors parcours

La dernière guillotine liégeoise

Le visiteur sera sans doute interpellé par l'espace réservé à la dernière guillotine liégeoise. L'occasion d'alimenter une réflexion sur la peine de mort dans un décor de circonstance…

Galerie photos

Marché Léopold Harzé
Cubes composés des matières premières.
Espace Mouvement wallon
Panorama sur les techniques anciennes...
Droits conquis...
Reconstitution d'une salle de cinéma de quartier des années '60.
Costumes des différents cultes présents sur le sol wallon.
Evocation de la classe à différentes époques.
Evocation de l'avenir par Jacques Charlier.
L'intelligence du geste.
Evolution des moeurs au travers de l'habillement
Cloître avec vue sur galerie vitrée
Cloïtre
Sous-sols du musée
Table numérique