Openado

OpenadoOpenadoOpenadoOpenado
Openado Province de Liège

Openado vous propose ses "bons plans"': activités ludiques, coups de cœur, temps pour soi
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 16-06-2020

Activités ludiques: se quitter en beauté (à l’attention des enseignants)

Objectifs :

  • Se ré-apprivoiser après le confinement et clôturer l'année scolaire en réalisant des activités positives,
  • Permettre aux élèves, par l'intermédiaire de leur enseignant, de se connecter à eux-mêmes et aux autres afin qu'ils ressentent l'appartenance à leur groupe classe et leur place dans celui-ci,
  • Renforcer une image positive de soi et des autres,
  • Faire émerger des émotions agréables et l'empathie dans le groupe.

Âge : élèves de 8 à 12 ans et début du secondaire et leurs enseignants.

Matériel :

  • Important que l'enseignant participe aux activités comme les élèves dans le but de créer une relation agréable avec l'élève,
  • Important de susciter la réflexion autour du ressenti et du vécu des élèves pendant les activités,
  • Pour certaines activités : du papier et de quoi écrire – prévoir également un espace où les élèves seront installés en cercle et/ou ils pourront se déplacer aisément.
  • Dans tous les cas : demander le respect de chacun lorsqu'il y a prise de parole (s'aider d'un bâton de parole). Prendre au sérieux leurs pensées et leurs émotions tout au long des activités proposées.

Explications :

Qui est-ce ? L'enseignant distribue une feuille à chaque élève. Chacun écrit sur celle-ci un renseignement sur lui que les autres, à son avis, ignorent encore et indique son prénom. L'enseignant reprend les feuilles, les mélange et lit l'une après l'autre chacune d'elles. Après chaque lecture d'une feuille, les élèves tentent de deviner de qui il s'agit.

La balle qui parle : les élèves sont en cercle. La personne qui a la balle s'exprime par rapport à un thème choisi et ensuite lance la balle à quelqu'un.Exemples : l'année prochaine dans ma classe, j'aimerais… (quelque chose de positif), pour le monde de demain, je souhaiterais…, un moment qui me remplit de joie, j'ai offert mon aide à quelqu'un, une personne avec qui je me sens en sécurité, j'espère que plus tard, je…, j'avais un problème et je l'ai réglé,… Il est important d'accepter toutes les idées tout en s'autorisant à rebondir/à échanger sur celles qui seraient plus étonnantes.

Domino : trouver un point commun visible avec son voisin de gauche et puis avec son voisin de droite. Refaire l'exercice avec un point commun invisible. Amener les élèves à présenter son voisin de gauche ou de droite ensuite en grand groupe ! Laisser ensuite à chacun la liberté d'exprimer un ressenti, une chose apprise sur l'autre et pourquoi pas une question à poser à quelqu'un du groupe.

Clapping : clapper dans ses mains en regardant une personne pour lui envoyer son énergie. Celui qui reçoit cette énergie fait de même et ainsi de suite. Cela peut se faire en cercle mais pas obligatoirement. En lançant son énergie à quelqu'un, on peut y ajouter un bruit/un son/un mot/un geste complémentaire afin de créer toujours un peu plus de créativité.

Cartes coupées : prévoir un jeu de cartes coupées en 2. Chaque élève reçoit une demi-carte. Sur le son de la musique, tout le monde marche et peut s'échanger les cartes. Quand la musique s'arrête, retrouver la moitié de sa carte et parler pendant une minute d'un sujet positif avec son binôme.Exemples : ce que j'aime le plus – ce que je sais bien faire – un projet/une envie pour l'été qui arrive – sur une île déserte, j'emporterais – ce que j'apprécie le plus chez un ami – quelque chose qui m'a fait beaucoup rire, … On peut recommencer l'exercice plusieurs fois et du coup, changer de partenaire et envisager nouvelle discussion avec un nouveau sujet.

Portrait chinois : « Si j'étais…, je serais… ». Les élèves installés en cercle complètent à tour de rôle cette phrase.Exemples : si j'étais un animal, si j'étais un fruit, une couleur, un personnage de bande dessinée ou de film, un jour de la semaine, une saison, un pays, un dessert, un sport, un bonbon, un métier,… Si dans le groupe, d'autres pensent la même chose que l'élève qui s'est exprimé, ils peuvent se lever et dire « moi aussi » et faire un geste de confirmation.

Je vous emmènerais : chaque élève choisit un endroit agréable qu'il décrit en quelques mots pour y emmener le reste du groupe. La description doit faire envie, on pourrait même la visualiser. Ensuite, chaque élève explique le choix qu'il ferait en fonction de tout ce qui a été proposé !

Sac à mots : chaque participant reçoit un bout de papier sur lequel il note un mot (nom commun, verbe, adjectif,…) et le donne ensuite à l'enseignant qui les redistribue. Chaque élève lit le mot qu'il a reçu et un élève commence une histoire en y incluant le mot écrit, un autre participant enchaine et ainsi de suite. L'histoire doit avoir un début, un déroulement et une fin.

Les petits cailloux : demander à chaque élève d'apporter un petit objet qui leur procure une émotion agréable. Leur proposer d'expliquer au groupe classe de quoi il s'agit. On peut imaginer un travail d'écoute à 2 dans un premier temps.

Émotions créatives : proposer à chaque élève d'exprimer comment il se sent à partir d'images découpées et déposées sur le sol/sur une table. On peut envisager comme consigne de parler uniquement d'une émotion positive.

La lampe merveilleuse : chaque élève réfléchit à quelque chose qu'il aimerait changer chez lui pour que ce soit plus agréable pour lui et les autres. On peut demander au groupe quelques idées qui peuvent aider l'autre à progresser avec toute bienveillance bien sûr.

Remplir son seau : mettre une corbeille au milieu de l'espace. Chaque élève écrit sur un morceau de papier quelque chose qui lui fait du bien, qui le réconforte quand il vit une émotion désagréable. Ensuite, chacun froisse son papier et le lance dans le seau. Pour terminer, chaque élève pioche un papier et le lit à haute voix. Emergera ainsi un panel de trucs et astuces qui pourront influencer positivement l'état de bien-être des uns et des autres.

Je suis fier(e) … : chaque élève cite et explique devant le groupe une réalisation personnelle dont il est fier. Ensuite, l'élève et/ou le groupe trouve 2 qualités qui ont dû être mobilisées pour mener à bien cette réalisation.

Carte des qualités : chaque élève reçoit une feuille de papier au bas de laquelle il écrit son prénom et il la passe à son voisin de gauche. Celui-ci note au haut de la feuille une phrase où il remercie/félicite cette personne pour un fait concret. Puis il plie la feuille de la largeur de sa phrase et il la passe au suivant qui fait de même. Quand toutes les feuilles (pliées en accordéon) sont revenues à leurs propriétaires, chacun découvre individuellement « sa carte qualités ». Les élèves sont invités en grand groupe à exprimer, s'ils le souhaitent, leur ressenti et une phrase particulièrement appréciée.

Je te prends, je te donne : tour de cercle où chaque élève, à tour de rôle, parle d'une qualité qu'il prend à son voisin et d'une qualité qu'il donne au même voisin.Exemple : je te prends ton courage et je te donne ma joie de vivre.

Partage d'appréciations : expliquer aux élèves qu'une appréciation est quelque chose de simple, sincère et précis. Il s'agit d'exprimer ce qu'on apprécie, ce qu'on aime chez quelqu'un. Chacun est invité à écrire, sur base d'un prénom tiré au sort (ainsi tout le monde reçoit un mot) une appréciation pour cette personne. Très important de pouvoir, autant que possible, aller vers la personne pour lui partager oralement cette appréciation rédigée. On peut s'aider d'une liste de vocabulaire concernant les qualités/les forces.

(Se) dire merci : amener les élèves à éprouver de la gratitude = capacité à reconnaitre et à s'émerveiller pour quelque chose qui est là, qui peut paraitre ordinaire et qui nous fait du bien. Par exemple, par rapport à leur corps, leur santé, leurs activités, leur entourage, leurs relations, leurs compétences, leur environnement, quel est le sentiment de gratitude qu'ils peuvent avoir ? L'écrire et pourquoi pas le partager en grand groupe. En quoi est-ce bénéfique pour moi ? En quoi cela augmente-t-il mon bonheur ? Cet exercice peut devenir un rituel quotidien qui permet de cultiver la gratitude en soi !

Le bienveilleur : chaque élève pioche le prénom d'un autre élève et, discrètement, est invité à être son ange gardien le temps d'une journée. L'idée est d'offrir à cette personne un ou des actes gratuits de gentillesse. A la fin de la journée ou le lendemain, chacun doit dire s'il a reconnu son bienveilleur et ce qu'il a pensé de cette expérience et quel a été son ressenti. Expliquer aux enfants que ces actes de gentillesse rendent heureux non seulement celui qui les reçoit mais également le donneur.

« Et pour toi, c'est quoi le bonheur ? » : proposer simplement un tour de parole à partir de cette question en laissant chacun s'exprimer librement. Il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses !

« De quoi es-tu fier aujourd'hui ? » : proposer un travail en duo où chacun se dit à l'autre sur base de cette question. Il peut être demandé ensuite à chacun de présenter l'autre au groupe. Il est important de penser à la reformulation pour s'assurer de la bonne compréhension du contenu.N.B : l'enseignant peut réfléchir et partager oralement une qualité qu'il octroie à chacun de ses élèves.

La communication bienveillante : en cas de conflit ou de désaccord, je m'exerce à observer ce qui se passe sans juger, à découvrir ce que je ressens et ce dont j'ai besoin, à l'exprimer à l'autre en parlant en « je » et ensuite, à formuler une demande claire et précise sur le besoin à satisfaire et sur l'action positive et concrète à enclencher. Important bien sûr que les 2 parties soient d'accord.

Information(s) pratique(s)

RESTEZ CONNECTÉS AVEC OPENADO:

Internet: www.provincedeliege.be/openado

Facebook: www.facebook.com/openado.orientationprevention

Par téléphone: 04/279.56.67 (du lundi au vendredi de 9h à 17h)

Retrouvez tous les Bons Plans d'Openado : activités ludiques - coups de coeur - temps pour soi

Lieu

Chez vous!