ENSEIGNEMENT SECONDAIRE

Nos dossiers pédagogiques

Avec ses quatorze instituts, la Province de Liège organise un enseignement secondaire essentiellement qualifiant. Soucieuse de la qualité des supports proposés à ses élèves, elle conçoit à leur intention des dossiers pédagogiques sur des thématiques variées, le plus souvent à l'occasion d'un anniversaire ou d'un événement marquant de l'actualité. Ils sont utilisés par les professeurs comme source d'informations, recueil de textes et bien sûr comme support de cours.

Découvrez nos dernières réalisations :

"Debout Citoyen !"

Debout Citoyen!

Réalisé dans le cadre de l'opération de sensibilisation à la citoyenneté initiée par la Province de Liège, le dossier pédagogique "Debout Citoyen !" s'adresse aux élèves des deuxième et troisième degrés de l'enseignement secondaire.

Il leur offre les clés pour affirmer et mettre en pratique leur attachement aux valeurs de la démocratie, aux libertés et aux Droits de l'Homme. Poser les jalons d'une citoyenneté aux innombrables facettes représente en effet un enjeu éducatif et pédagogique primordial. Grâce à Debout Citoyen !, l'Enseignement de la Province de Liège souhaite rappeler aux élèves la nécessité de tout mettre en œuvre pour identifier et préserver les fondements d'une société humaniste voire lutter pour ceux-ci.

Le dossier entend ainsi établir de façon dynamique un véritable dialogue entre passé et présent, point de départ indispensable d'une action lucide face aux défis du monde contemporain.

Pour ce faire, il se compose de deux parties complémentaires. La première partie présente dans l'ordre chronologique sept événements qui ont marqué notre Histoire et constituent autant de moments de construction de notre citoyenneté. Chacune des sept fiches propose un récit synthétique et accessible de l'événement. A partir de ces événements historiques, la seconde partie vise à permettre la compréhension, par les élèves, des concepts identifiés en les transposant dans la vie de tous les jours.

Cet outil de promotion d'une citoyenneté tolérante, solidaire et progressiste mis à la disposition des enseignants va permettre aux élèves d'approfondir leurs connaissances historiques et conceptuelles. Il va aussi leur donner l'opportunité de rendre hommage aux combats démocratiques menés par nos concitoyens à travers l'Histoire pour défendre des droits et acquérir des libertés, qui ont été autant d'avancées fondamentales pour notre société.

L'Enseignement de la Province de Liège, par la rédaction de ce nouveau dossier pédagogique, fait donc sienne la devise "Debout Citoyen !". Gageons que cet appel sera entendu par la jeune génération !

Vous pouvez télécharger le dossier pédagogique complet (PDF - 44 Mo) ou chaque fiche de manière individuelle :

Partie 1 : fiches historiques

Partie 2 : fiches pédagogiques

"Rome de 1922 à 1946. Du totalitarisme fasciste à la naissance de la République italienne"

Syllabus Rome

Il entre dans la volonté de la Province de Liège de sensibiliser les jeunes générations aux valeurs démocratiques, au devoir de mémoire et de vigilance, mais également de développer chez eux un esprit critique indispensable à l'engagement citoyen au quotidien. C'est d'ailleurs dans cette optique que s'organise chaque année un voyage à Mauthausen, à l'intention des élèves de l'enseignement secondaire tous réseaux confondus.

L'Enseignement de la Province de Liège a donc décidé de proposer un second circuit à l'intention des élèves de 6e année du secondaire, tous réseaux confondus. L'itinéraire proposé permet d'évoquer des moments et des événements cruciaux pour l'histoire européenne et mondiale du XXe siècle : la fondation du premier régime fasciste (avec ses corollaires de propagande, de "nationalisation des masses", de répression et de violence), la Deuxième Guerre mondiale, l'occupation nazie, la Shoah, l'organisation de mouvements de résistance civile et militaire et la libération du territoire italien par les forces alliées.

Se pencher sur l'histoire du fascisme italien, matrice des mouvements d'extrême droite du XXe siècle, c'est poser la question de l'essence profonde de la démocratie, des risques auxquels elle est exposée, des manipulations dont elle peut être l'objet et des éléments qui peuvent et doivent en assurer non seulement la conservation, mais aussi la vitalité. Ce voyage impose donc une réflexion sur le caractère précieux, mais aussi vulnérable de tout système démocratique. Il permet aux élèves de mener un examen critique et approfondi des origines historiques du fascisme, participant ainsi à un parcours de formation à la démocratie s'adressant à des générations de plus en plus éloignées des expériences totalitaires du XXe siècle.

"1914-1918. La Grande Guerre vue de la Province de Liège et de Belgique"

Dans le cadre des commémorations du Centenaire de la Guerre 14-18, l'Enseignement de la Province de Liège a réalisé un dossier pédagogique "1914-1918. La Grande Guerre vue de la Province de Liège et de Belgique". Il constitue un complément idéal à la double exposition "Liège Expo 14-18" composée de "Liège dans la tourmente" au Musée de la Vie wallonne et de "J'avais 20 ans en 14" à la gare de Liège-Guillemins. Il fait en outre partie du triptyque "Mémoire, Progrès, Citoyenneté" qui inclut le film "Les trois serments" et l'exposition itinérante "PHENIX 21, Morts et Renaissances d'une Région industrielle, Liège 1914-2014".

Ce dossier pédagogique est décliné en deux volets, selon le public ciblé : d'une part, les élèves des 5e et 6e années de l'enseignement primaire et du 1er degré de l'enseignement secondaire et, d'autre part, les élèves du 3e degré de l'enseignement secondaire.

Nous espérons que notre dossier attisera la curiosité des élèves et perpétuera le devoir de mémoire de cette guerre qui devait être la "Der des Ders" !

1er volet : 5e et 6e années de l'enseignement primaire et 1er degré de l'enseignement secondaire

Dossier 14-18: les deux cahiers du premier volet

Ce volet se compose de deux cahiers distincts : d'un côté, une série de séquences d'apprentissage et, de l'autre, un dossier documentaire.

Le premier cahier est constitué de 25 missions à exploiter dans le cadre du cours d'histoire et d'une séquence d'apprentissage à proposer au cours de français. L'objectif général des différentes missions confiées aux élèves consiste à perpétuer le devoir de mémoire et à les sensibiliser aux causes de la Première Guerre mondiale, au conflit lui-même, aux conséquences de la Grande Guerre, et ce, plus particulièrement en Province de Liège.

Grâce à cet outil, qui ne se veut pas exhaustif, l'enseignant pourra mettre en oeuvre différents savoir-faire en adéquation avec les socles de compétences comme, par exemple, utiliser des repères de temps, lire une trace du passé, exploiter des sources historiques, etc. L'équipe pédagogique chargée de réaliser ce dossier a choisi d'aborder cette matière de manière ludique et de rendre les élèves autonomes, conformément au Décret Missions.

2e volet : 5e et 6e années de l'enseignement secondaire

Dossier 14-18: le deuxième volet

Ce volet aborde de multiples thèmes que nous avons voulu les plus concrets possibles, tels que l'invasion de Liège, la propagande ou encore la vie quotidienne des soldats dans les tranchées et celle des habitants de la Province de Liège pendant l'occupation allemande, bien évidemment sans faire l'économie d'une contextualisation géopolitique.

Cette déclinaison du dossier comporte aussi une partie centrée sur les arts, des arts plastiques au cinéma en passant par la littérature et la bande dessinée.

Vous pouvez télécharger le dossier complet (PDF - 62,2 Mo) ou chaque partie de manière individuelle :

"Le vélo"

"Le vélo"

Le Grand Départ du Tour de France 2012 en Province de Liège a été pour l'EPL l'occasion de rédiger un dossier et un carnet pédagogiques consacrés au vélo, qui célèbrent l'attachement de très nombreuses personnes pour la bicyclette. Nous nous réjouissons d'avoir pu compter sur Eddy Merckx lui-même pour en signer l'introduction !

Conçu pour les élèves du secondaire, le dossier retrace tout d'abord l'histoire du vélo, de la draisienne au VTT. Il aborde ensuite les problématiques liées à la mobilité, telles que les facteurs déterminant l'usage du vélo et sa situation en Belgique et en Wallonie. Il se penche aussi sur le cyclisme, ses aspects sportifs et les passions qu'il suscite. Il accorde bien sûr une large place au Tour, à ses "détours" en Belgique, ses arrivées d'étapes dans notre Province, aux coureurs liégeois qui l'ont marqué, ainsi qu'aux aspects médiatiques et économiques de la Grande Boucle. Le dossier évoque en outre la question de la performance dans le sport, non sans aborder la question délicate du dopage. Il s'achève enfin par un chapitre consacré aux valeurs symboliques incarnées par le vélo dans les arts (littérature, arts plastiques, cinéma...).

Quant au carnet, centré sur une activité autour de la nouvelle « Baisse la tête, t'auras l'air d'un coureur ! » de l'auteur français Jean-Paul Nozière, il entend promouvoir, pour les élèves des écoles primaires, une pratique de la lecture qui privilégie la communication, l'échange, le partage, le travail en équipe et le plaisir qui en découle.

"Pourquoi j'ai tué Pierre"

"Pourquoi j'ai tué Pierre"

Ce carnet pédagogique a été créé à la demande du Service Culture de la Province. Il a été conçu comme complément à une pièce inscrite à "Odyssée Théâtre", un programme de soutien au théâtre amateur.

"Pourquoi j'ai tué Pierre", c'est tout d'abord une magnifique bande dessinée d'Alfred (dessin) et Olivier Ka (scénario). Publiée en 2006 par les Editions Delcourt, elle a reçu les Prix Essentiel et du Public au Festival d'Angoulême en 2007. Traduite en plusieurs langues, elle a été adaptée pour la première fois au théâtre par la Compagnie Séraphin, en coproduction avec le centre alternatif d'expression artistique "A La Courte Echelle". Les premières représentations y ont eu lieu en novembre 2010 (avec prolongations en janvier 2011). La volonté du metteur en scène Jean Vangeebergen était d'offrir à tous les publics de sa pièce, jeunes et adultes, un outil qui les aide à contextualiser l'œuvre, étant donné le caractère sensible du sujet qu'elle aborde. Son histoire, autobiographique, est celle d'Olivier Ka qui, abusé sexuellement à 12 ans par Pierre, un curé ami de la famille, tente de se reconstruire. C'est donc dans une perspective à la fois artistique, historique et psychologique que le carnet a été élaboré.

Après un résumé du livre et une présentation des auteurs, le carnet s'attache à analyser la bande dessinée (notions théoriques, couverture, structure du récit, narration, échelles et plans, couleurs, styles et techniques). Il évoque ensuite son adaptation théâtrale, à travers l'interview du metteur en scène sous une forme journalistique, puis se penche sur les différentes formes de récits autobiographiques, sur ce qui nous pousse à partager notre vie intime et sur l'autobiographie en bande dessinée. Il détaille également le contexte historique, sociologique, artistique et politique de Mai 68, en retrace la chronologie et en esquisse les influences sur la société (famille, sexualité, droits des femmes, lutte contre les discriminations, éducation, liberté d'expression...). Le dernier chapitre, rédigé par une sociologue - sexologue clinicienne collaborant avec le Centre Provincial d'Information et de Prévention pour le Respect de l'Enfant et de l'Adolescent, aborde la question délicate de l'abus : son mécanisme, ses dégâts, la reconstruction et la prévention. Le carnet comprend enfin une liste d'organismes locaux développant un ou plusieurs axes d'interventions en matière d'abus sexuels.

Soulignons le soin tout particulier accordé à la riche iconographie et au graphisme inventif du document : le choix s'est porté sur une écriture manuscrite, des illustrations apparemment agrafées ou scotchées, un petit format (A5) et une reliure à spirales, qui évoquent un carnet de notes et rappellent le caractère personnel, intime de l'œuvre analysée. Imprimé en 3000 exemplaires, ce carnet pédagogique a notamment été distribué aux partenaires du projet et aux centres culturels (dont quelques-uns accueillent la pièce en janvier et février 2011), mais surtout aux spectateurs et aux auteurs de la bande dessinée, lors d'une rencontre avec ces derniers à la Bibliothèque Chiroux (gérée par la Province, elle est la plus grande bibliothèque publique de la Communauté française de Belgique) et lors des représentations à "La Courte Echelle".

S'il n'est pas destiné prioritairement aux étudiants, ce document a permis aux acteurs de l'enseignement de mettre leurs compétences au service d'un projet alliant éducation et art. Ils ont joué un rôle qu'ils connaissent bien : celui de médiateur entre une œuvre, ses auteurs, son adaptateur et le public.