Ecole d'administration

Ecole d'administrationEcole d'administrationEcole d'administrationEcole d'administration
Gestion efficace

Le principe 80/20 : plus de souplesse et d’efficacité dans la formation et la gestion du personnel
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 18-02-2020

Le principe 80/20 appliqué aux évolutions de carrière et aux promotions des agents communaux et provinciaux.

Non, il ne s'agit pas du principe de Pareto selon lequel « environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes » !

Le principe 80/20 au sein des pouvoirs locaux et provinciaux introduit davantage de souplesse et d'efficacité.

En effet, dans le cadre de la convention sectorielle 2013-2014, le Gouvernement wallon s'est engagé à prendre des mesures permettant une gestion plus adaptée, dynamique et efficace de la carrière des membres du personnel des pouvoirs locaux et provinciaux.

Il estime que la gestion des ressources humaines doit favoriser la réalisation de la démarche stratégique des pouvoirs publics par une gestion qualitative du personnel.

Il ressort également que l'évolution des technologies, des métiers, des modes de communication et des mentalités transforme de facto les besoins réclamés par les citoyens et, par voie de conséquence, les missions assurées par le service public.

C'est pourquoi il a été décidé d'assouplir le régime des formations organisé par les principes généraux de la fonction publique locale et provinciale. Et plus précisément, de permettre l'injection d'un volume de formations directement utiles à la fonction dans le volume total du nombre d'heures de formations nécessaires à une évolution de carrière ou à une promotion. Ce volume de formations continues valorisables et de 20% maximum (d'où le principe 80/20).

Ainsi, un ouvrier communal qui souhaite évoluer de l'échelle D3 à l'échelle D4, au sein d'une administration qui a opté pour le principe 80/20, doit avoir acquis une formation de 150 périodes. En application du principe 80/20, cet ouvrier pourra donc effectuer 120 périodes en formation de base agréée par le Centre Régional de la Formation et solliciter la valorisation de 30 périodes suivies en formation agréée continue valorisable, par exemples, dans les domaines de la sécurité, de la diversité, du bien-être au travail,…

La formation des agents des services publics locaux et provinciaux, levier indispensable à la qualité des services rendus aux citoyens, se modernise et fait dorénavant place, pour partie, à une plus grande adaptabilité.

Information(s) pratique(s)

Pour en savoir plus : http://crf.wallonie.be/doc-doc_id-466-lg-1-page-5-rub_id-16-site-1.html