HAUTE ECOLE

Service Inclusion de l’Enseignement Supérieur

La HEPL se veut particulièrement attentive face aux étudiants à profil spécifique et développe un Service Inclusion de l'Enseignement Supérieur (SIES) afin de favoriser la mise en place de mesures et de ressources destinées à accompagner les étudiants bénéficiaires.

Le décret relatif à l'enseignement supérieur inclusif définit l'étudiant bénéficiaire comme « présentant une déficience avérée, un trouble spécifique d'apprentissage ou une maladie invalidante dont l'interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à la pleine et effective participation à sa vie académique sur la base de l'égalité ».

Le décret vise un enseignement inclusif, c'est-à-dire « un enseignement qui met en œuvre des dispositifs visant à supprimer ou à réduire les barrières matérielles, pédagogiques, culturelles, sociales et psychologiques rencontrées lors de l'accès aux études, aux cours des études et à l'insertion socioprofessionnelle ».».


Pour qui ?

Pour tout étudiant de la HEPL répondant aux critères d'étudiant bénéficiaire (déficience avérée, trouble spécifique d'apprentissage ou maladie invalidante).

L'objectif est de proposer à l'étudiant un plan d'accompagnement individualisé (PAI) via un aménagement raisonnable et nécessaire à sa situation dans l'organisation, le déroulement et l'accompagnement de ses études y compris les stages et les activités d'intégration professionnelle.


Quelles sont les démarches ?

  • L'étudiant qui souhaite la mise en place d'aménagement de son cursus peut prendre contact avec le SIES de la HEPL pour une première rencontre ;
  • A l'issue de cette rencontre, la constitution du dossier peut être envisagée en vue de la mise en place du PAI.


Constitution du dossier ?

En vue de reconnaître le statut d'étudiant à profil spécifique, le décret prévoit différents documents nécessaires :

  • Soit la décision d'un organisme public chargé de l'intégration des personnes en situation de handicap (par exemple l'AWIPH, Agence Wallonne pour l'Intégration des Personnes Handicapées) ;
  • Soit un rapport circonstancié au niveau de l'autonomie du demandeur au sein de l'établissement d'enseignement supérieur établi par un spécialiste dans le domaine médical ou par une équipe pluridisciplinaire datant de moins d'un an au moment de la demande ;
  • Ces documents doivent faire état du handicap, de la maladie ou du trouble de l'apprentissage ainsi que les conséquences de celui-ci sur le quotidien ;
  • Si l'étudiant ne possède pas les documents nécessaires, le SIES peut l'orienter vers un des Points-Santé de la Haute Ecole.


Personne de contact

Cindy Stefanovic : cindy.stefanovic@hepl.be