HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Rentrée académique avec Luc Schuiten

Rentrée académique

La Haute Ecole de la Province de Liège a accueilli l’architecte visionnaire Luc Schuiten, porte-drapeau de l’architecture naturelle et créateur du concept de la Cité végétale.

C'est une tradition bien ancrée, chaque année en début d'année académique : la Haute Ecole de la Province de Liège accueille un orateur de choix pour lancer officiellement la nouvelle année dans son enseignement supérieur.

Cette année, c'est un architecte visionnaire, voire utopiste dans le sens noble du terme (eu-topos : lieu heureux), et fervent défenseur de l'architecture naturelle qui présentera ses projets et réalisations, à travers une conférence intitulée "Regards sur la cité : l'art au service de la technique pour repenser la cité".

Né à Bruxelles en 1944, Luc Schuiten a créé en 1976, après le choc pétrolier, la première maison écologique en Belgique capable de fonctionner en toute autonomie grâce aux ressources naturelles telles que le soleil et le vent. Outre ces aspects écologiques et économiques, le style architectural appliqué à cette habitation, dénommée "Orejona", reste à ce jour un modèle de créativité artistique en Belgique.

Imaginer la Cité végétale

Dans la continuité de cette philosophie, chaque projet ou réalisation de Luc Schuiten s'inspire de l'architecture naturelle, basée sur l'observation de la nature et de son fonctionnement. Dans son concept de "Cité végétale", il se passionne dès lors pour l'"archiborescence", terme qu'il a inventé, dont l'objectif est d'utiliser majoritairement comme matériaux de construction toutes les formes d'organismes vivants.

La Cité végétale présente un futur harmonieux grâce à des changements de comportements en matière de construction et d'utilisation des ressources naturelles.

Dans ses projets de réaménagement de villes belges, Luc Schuiten a notamment imaginé un nouveau visage pour la rue principale de Seraing, où l'eau occupe une place centrale et génère une vitalité naturelle.

La ville de Verviers a également été "revue" par Schuiten. Son élément principal, l'eau, en reste bien sûr l'élément central, mais se voit dotée de passerelles, tipis et structures en saule afin de proposer des espaces de rencontre et ainsi créer une vitalité retrouvée.

D'autres projets, dans d'autres villes, ont été imaginés par l'architecte. Un ancien chancre urbain bruxellois est devenu un espace vert Place du Jardin aux Fleurs, en 1995, qui utilise le concept des jardins verticaux, et un autre est en cours de réalisation.

Dans sa vision d'un développement durable, Luc Schuiten a aussi imaginé des moyens de locomotion privés et publics, tels que le Chenillard, véhicule sans pilote mû par un moteur électrique, et le tractainer, destiné au transport de marchandises, composé d'une motrice alimentée par le courant du rail électrique agrémenté de containers.

L'ensemble de l'œuvre de Luc Schuiten est détaillée sur les sites http://www.citevegetale.net et http://www.archiborescence.net

Découvrez également "Luc Schuiten, un visionnaire piqué de vert" sur le site de Libération et "Les cités végétales de Luc Schuiten: douces, durables et intelligentes" sur le site de RFI




Dates

Octobre
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31