HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Sciences et techniques

La recherche appliquée en Sciences et techniques est particulièrement active dans les domaines conjuguant un fort intérêt stratégique pour les entreprises wallonnes avec les besoins en qualifications des enseignants et des étudiants qui bénéficieront de retombées de cette recherche.

Quatre domaines de recherche ont ainsi été identifiés et exploités dans des projets :

  • L'aéronautique et le spatial

Secteur industriel de pointe, berceau de nouveaux développements très porteurs, l'aéronautique et le spatial est aujourd'hui l'un des axes de développement de la Wallonie, de quelques-uns de ses plus grandes entreprises et de tout un tissu de PME technologiques.

La HEPL est membre de SKYWIN, le pôle de compétitivité lié à l'aéronautique en Wallonie et participe au groupe de travail Aéronautique mis en place par SYNHERA.

  • L'industrie 4.0

L'industrie 4.0 désigne une nouvelle génération d'usines connectées, robotisées et intelligentes dans laquelle les collaborateurs, les machines et produits interagissent. Elle constitue une opportunité de renouveau industriel pour le bassin wallon.

La HEPL s'investit dans ce virage industriel notamment en participant aux activités de l'ensemblier de formation Jobs@Skills et est membre de MECATECH, le pôle de compétitivité lié au génie mécanique.

  • Les biotechnologies et chimie verte

La HEPL s'investit dans trois domaines majeurs que sont la culture cellulaire, la biologie moléculaire, et enfin, la micro-fluidique au service des procédés chimiques et biochimiques.

Elle participe aux conférences organisées par le pôle BIOWIN, le pôle de compétitivité lié à la biotechnologie. La HEPL dispose d'une expérience importante dans le domaine suite au développement de sa spin-off AMPLYCELL.

  • Les smart cities

Pour devenir intelligentes, les villes actuelles devront développer de nouveaux services performants dans tous les domaines: transport et mobilité intelligente, environnement durable, urbanisation responsable et habitat intelligent. Il s'agit d'un défi sociétal lié, entre autres, au réchauffement climatique. La HEPL dispose d'une expertise dans ce domaine notamment liée à plusieurs projets de recherche dont le projet BRICKER.

PROJETS

Biochimie – biotechnologie

WALVIN (C. Kevers et J.-M. Cloes, en collaboration avec l'ULiège et Grafé Lecocq - projet FIRST).

Le projet WALVIN avait pour objectif de valoriser les propriétés antioxydantes du vin par l'étude de leur évolution lors de son élevage et par la recherche de relations entre ses qualités gustatives et la présence d'antioxydants spécifiques.

  • MITOPLUS ( JM. Cloes en collaboration avec Amplycell – projet FIRST)

MITOPLUS est un projet FIRST Haute Ecole visant à étudier les modifications du volume du chondriome dans le but d'établir une corrélation prédictive entre celui-ci et la production d'une protéine d'intérêt par des cellules animales et humaines.

  • SMALLSCALE (J.Gretry en collaboration avec GSK- Projet FIRST) : Mise au point d'un modèle de fermentation fed-batch à petite échelle visant à permettre un processus de développement des bioprocédés bactériens plus rationnel, basé sur la physiologie des cellules.

Electronique

  • DEAMON (V. Broun en collaboration avec SAFRAN et l'ULiège- projet FIRST)

Le projet DEAMON vise à amortir les vibrations d'une structure complexe grâce à un circuit électronique non linéaire passif.

MiRaCCLE (Klinkenberg/CE+T/UCL – Projets Pôle MECATECH) : étude de l'efficacité énergétique d'un smart gird DC.

PuMA (Incize- Projet WIN²WAL) : caractérisation sans contact des phénomènes électriques présents dans les substrats semi-conducteurs destinés aux applications hautes fréquences.

Multiprint (Aerosint – Projet First Entreprise) : impression 3D multi polymère par frittage de poudre.

Manapump (Manakeen – Projet First Entreprise) : micro-pompe pour bouteilles contrôlée par RF.

Manabees (Manakeen – Projet First Entreprise) : conception d'un système de monitoring de ruche.

  • Antilope (Projet sur fonds propres) :

Développement d'un module low-cost, mesurant les concentrations dans l'air de monoxyde et dioxyde d'azote, d'ozone et de particules fines, avec la possibilité de géolocaliser les données et les enregistrer sur une carte mémoire. Une liaison Bluetooth et une application smartphone ont également été développées et un capteur de dioxyde de carbone a été ajouté. Une version « fixe » du module existe également, alimentée par panneau solaire et disposant d'une liaison GPRS.


Informatique

  • ORVAMU (A.Romio en collaboration avec 303% - Projet FIRST)

L'objectif du projet ORVAMU est la mise au point d'une plateforme logicielle permettant la création d'outils informatiques utilisant les technologies de réalité virtuelle et réalité augmentée en vue d'améliorer les perspectives de formation dans le cadre de l'Aide Médicale Urgente.

  • VRSPARCS ( S.Grade - enseignante: C. Moitroux – Projet First Spin-OFF – 6/2020 )

Ce projet VRSPARCS est financé par le programme First Spin-Off qui vise à soutenir la création d'entreprises spin-off et la formation à l'esprit d'entreprise des chercheurs via le développement et la validation de produits, procédés ou services nouveaux destinés à être valorisés industriellement à court terme. Cette société Spin-off aura comme objectif de créer des ponts entre la recherche scientifique, la formation, les soins de santé et l'industrie développant des logiciels informatiques. VRSPARCS se positionne au croisement de la simulation médicale, des neurosciences, de l'éducation et des nouvelles technologies de simulation immersive, avec pour objectif final la création d'une société spécialisée dans l'utilisation, la distribution et le développement de solutions immersives.

Electromécanique

  • A²D² : (Automation & Robotics, Projet FIRST Haute Ecole). Recherche algorithmique pour contrôle automatique de verre ophtalmiques.

  • INDTHERM : (Desimone, IRISIB, Projet WIN²WAL). Le projet de recherche INDTHERM mené par les ingénieur·e·s de la HEPL a pour ambition de mettre au point une nouvelle méthode d'inspection des matériaux métalliques pour la maintenance ou l'assurance qualité, en remplacement d'autres méthodes nuisibles à l'environnement (comme le ressuage ou la magnétoscopie).


Construction

BRICKER
  • BRICKER :Bricker est un projet européen qui vise à améliorer l'efficacité énergétique des bâtiments publics en transformant le bâtiment de la HEPL situé quai Gloesener en vitrine technologique en matière de chauffage, ventilation et isolation. En décembre 2012, la Province de Liège a décidé de participer à l'appel à projets du 7e programme-cadre de recherche et de développement technologique de l'Union européenne visant l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments publics au moyen de techniques innovantes. La Province de Liège s'est donc engagée dans le consortium en proposant le bâtiment de la HEPL situé quai Gloesener à Liège comme un des trois sites pilotes de démonstration requis par le projet. L'objectif est d'améliorer le coefficient thermique global de l'enveloppe du bâtiment, d'augmenter le confort intérieur et de diminuer les besoins nets en chauffage du bâtiment. Trois techniques innovantes sont ainsi mises en œuvre et viseront à réduire de 50% la consommation d'énergie et à diminuer de manière drastique les émissions de gaz à effet de serre. Il s'agit concrètement de :
    • L'installation d'une turbine produisant de l'électricité dont l'énergie pour le refroidissement sera utilisée pour chauffer le bâtiment. La turbine sera alimentée par un combustible biomasse (pellets) ;
    • La mise en œuvre d'une ventilation mécanique décentralisée, placée au-dessus des nouveaux châssis de fenêtres, pour assurer le renouvellement d'air dans les classes ;
    • Le placement d'une isolation thermique à inertie variable à base de nano-PCM.

Gestion de Production :

  • ePICK : (Oscars, NSI, Multitel, CETIC, Projet de Pôle Logistics in Wallonia) : Plateforme informatique mutualisée de services d'interconnexion en temps réel entre entrepôts et transporteurs. La gestion temps-réel des interactions temps-réel entre transporteurs et entrepôt est un problème pratique rencontré par les grosses entreprises actives dans le secteur logistique. EPick proposera aux acteurs divers services à valeur ajoutée : ordonnancement d'entrepôt (WMS) basé sur la prévision d'arrivée des camions, échange d'informations de traçabilité (WMS-TMS), géolocalisation partagée et ciblée, optimisation d'itinéraires…

  • SLS : (Foster & Little Health Management, PME • Eonix, PME • CHWapi, GE • CETIC, CRA - Projet de Pôle Logistics in Wallonia) Dans un établissement hospitalier, les enjeux logistiques et médicaux sont essentiels. La crise du Covid 19 en est malheureusement un exemple récent dont nous mesurons chaque jour l'impact. Dans un établissement hospitalier, les quartiers opératoires sont, plus qu'ailleurs, le lieu d'importants dysfonctionnements récurrents qui impliquent des conséquences dramatiques. Ces dysfonctionnements sont à la fois médicaux - dans le traitement du patient -, humains - dans les interactions - et logistiques - dans le processus global. Le projet SLS a pour but de décloisonner les actions des différents métiers d'ordre logistique et médical grâce à un outil IT qui facilite la communication entre les applications existantes et, surtout, la prise de décision (en temps réel + alertes préventives) en tenant compte des bonnes pratiques internationales (médicales et logistiques) recensées par des organismes d'accréditation (JCI, Accréditation Canada, HAS…) et des référentiels logistiques (SCOR, SCALE MMOG,) sans oublier l'historique des hôpitaux et les contraintes (disponibilité du bloc, du matériel...) existantes. SLS optimise ainsi l'organisation et la synchronisation multi métiers des quartiers opératoires et des services annexes.