Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
Fagnes : la Province de Liège au secours des caillebotis

Fagnes : la Province de Liège au secours des caillebotis
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 15-07-2022

Les premiers travaux sont lancés !

Les caillebotis font partie de l'imaginaire fagnard. Pourraiton imaginer parcourir les Fagnes, ce magnifique patrimoine naturel, sans pouvoir profiter de cette manière très particulière de les découvrir avec ces cheminements boisés ? Ils sont apparus, dans le courant des années 70, pour préserver certaines zones quand le tourisme a commencé à se développer. Il fallait à la fois faciliter l'accès pour guider le public en toute sécurité et préserver le milieu naturel du piétinement.

Entre landes, forêts, rivières, lacs de barrages et villages typiques, le réseau des caillebotis est LE symbole paysager et touristique de nos Fagnes. Mais ces structures de bois, aussi poétiques et écologiques soient-elles, subissent l'épreuve du temps. Face à ces dégradations, la Province de Liège veut œuvrer à la sauvegarde de ces cheminements singuliers.

Faut-il privilégier un remplacement par l'empierrement des chemins ou favoriser une réhabilitation ? Un cadastre est en cours de réalisation pour dresser un état des lieux précis et entrevoir ce qui pourrait être aménagé afin de valoriser plus encore l'offre touristique au travers de signalisations, bancs, aires de repos, points de vue, zones couvertes, etc. Le but est de rehausser la visite, sur un plan purement qualitatif, d'une réserve des Hautes Fagnes qui attire, chaque année, 350.000 visiteurs émerveillés par ces paysages uniques.

Un premier tronçon est en cours de réfection au niveau la vallée de la Helle dans la commune de Baelen.

À cette fin, un premier effort s'est concrétisé avec le lancement des travaux de rénovation d'un premier tronçon de caillebotis, à la fin du mois de mai. Une enveloppe de 150.000 euros a ainsi été débloquée, via la Fédération du Tourisme de la Province, pour la réparation d'un tronçon (discontinu) long de 947 mètres et particulièrement abîmé, dans la commune de Baelen et, plus précisément, dans la vallée de la Helle.

L'intervention de la Province de Liège dans ces travaux, réalisés sous la coordination du Département Nature et Forêts de la Région Wallonne, révèle plusieurs enjeux majeurs. Tout d'abord, l'environnement fagnard, si rare, ne semble pouvoir mieux s'apprécier que depuis ces sentiers tortueux sur un plan touristique et paysager. Ensuite, le mauvais état d'une partie de ces caillebotis représente un risque pour les amateurs de randonnées comme pour le biotope local, qui subit des dommages dûs au piétinement des marcheurs s'écartant des caillebotis dégradés.

Label «Leading Quality Trail » et «Rando-M»

L'un des partenaires, l'Agence du Tourisme des Cantons de l'Est (ATCE), ambitionne de créer un circuit de promenade de longue distance (+/- 110 km) labellisé « Leading Quality Trail», qui passerait dans la région. Cette reconnaissance garantirait aux marcheurs une forme d'excellence en termes de terrains, de balisage et de services connexes le long des sentiers. Tous les « Leading Quality Trail» sont en effet certifiés selon les mêmes normes strictes par des randonneurs expérimentés. Son label est utilisé sur les sentiers nationaux et internationaux. Malheureusement, après un premier audit sur le terrain, l'état des caillebotis sur une partie de ce sentier situé dans les Hautes Fagnes pose problème pour l'obtention du label. Il a, dès lors, fallu trouver de nouvelles sources de financement.

Par ailleurs, un autre grand projet de développement venait soutenir ce besoin et cette volonté de protection du territoire. En effet, dans le cadre du projet européen « Rando-M», mis en œuvre dans le contexte du programme de soutien Interreg V-A de l'Eurégio Meuse-Rhin, une stimulation du territoire était également envisagée. Ce projet, qui a pour partenaires la Fédération du Tourisme de la Province de Liège, Eifel Tourismus GmbH et l'ATCE, veut promouvoir la coopération transfrontalière par le biais de la création, de l'enrichissement et de la promotion d'itinéraires pédestres et vélotouristiques à travers les régions de l'Eifel en Allemagne et de la Province de Liège. L'action de la Fédération du Tourisme dans ce projet est axée sur l'étude de terrain et la mise en œuvre de plans marketing en vue d'inciter les touristes à découvrir l'offre «slow tourisme » dans la région.

Un glissement budgétaire

Un glissement budgétaire a, dès lors, été opéré. L'enveloppe dédiée aux campagnes marketing prévues dans le cadre du projet « Rando-M» a été réduite afin de libérer des fonds à destination d'une action plus pérenne : la sauvegarde de chemins de caillebotis !

Mais la Province de Liège ne souhaite pas s'arrêter là et ce premier kilomètre rénové se veut être un pas vers l'avènement d'un lustre apporté à l'échelle de tout un territoire. Sur les 80 km de caillebotis que compte la Région wallonne, près de 60 km sont en effet situés en province de Liège. La rénovation et l'entretien de ce réseau représentent donc un enjeu majeur.

Des contacts ont donc été pris avec les Départements du Tourisme et de l'Environnement de la Wallonie en vue d'entériner cette volonté de jouer un rôle dans le processus de réparation. Un budget supplémentaire de 400.000 € a déjà été réservé par la Fédération du Tourisme, en renfort de l'investissement régional annoncé qui se porterait à 2 millions €.

La revalorisation touristique de cet écrin naturel que sont les Hautes Fagnes est une priorité.

Cet article a été publié dans le "Notre Province" n°95 de juillet 2022, consultez les autres articles de notre magazine

Fagnes : la Province de Liège au secours des caillebotis
Fagnes : la Province de Liège au secours des caillebotis