Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
Hébergement

Hébergement en urgence : Quand l’humanité et la solidarité priment !
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 18-10-2021

Aux quatre coins du territoire, des bâtiments de la Province de Liège ont ouvert leurs portes en urgence.

L'évacuation des personnes sinistrées s'est heurtée, dès le début de la catastrophe, à un problème de logement. Où accueillir ces personnes choquées, ayant perdu tout ce qu'elles possédaient ? Aux quatre coins du territoire, des bâtiments de la Province de Liège ont ouvert leurs portes en urgence.

Situé à Theux, l'Institut Provincial d'Enseignement Agronomique de la Reid (IPEA) dispose d'un internat. Dès le mercredi 14 juillet et jusque tard dans la nuit, les habitants de Theux, évacués par l'armée en camions militaires, y ont trouvé refuge. Les établissements étant fermés en cette période de congés scolaires, les agents présents ont dû improviser : il fallait s'approvisionner en nourriture et en boissons, confectionner des essuies de bain de fortune à l'aide de draps de lit.

La solidarité continue dès le lendemain. Des agents provinciaux en vacances reviennent spontanément pour aider, des étudiants se mobilisent. Le village voisin ouvre une plateforme de dons en ligne et fournit le matériel nécessaire. Les personnes recueillies, très choquées, ont avant tout besoin d'un soutien psychologique, de parler et d'être entourées. Une collaboration entre la Province et le CPAS de Theux est alors mise en place et les renforts psycho-sociaux arrivent. 75 personnes seront logées quotidiennement dans cet internat et ce, pendant 10 jours.

Le Domaine de Wégimont à Soumagne a quant à lui accueilli une dizaine de personnes en journée et un couple pendant deux nuits. En effet, lors d'inondations, le domaine devient un centre de crise pour les personnes qui ne peuvent plus quitter les environs.

Plus les jours passent et plus des solutions supplémentaires de logement deviennent indispensables. La Province de Liège décide alors de mettre à disposition l'Espace Belvaux, situé à Grivegnée. 41 personnes y sont accueillies dès le 18 juillet, toutes provenant des communes les plus sinistrées. Celles-ci arrivent exténuées, seules ou en famille, transportant dans des sachets le peu qu'il leur reste. Là encore, les équipes doivent se mettre à la recherche de matériel adéquat pour accueillir des familles avec des enfants en bas âge (lits d'enfant, chaises hautes, etc). L'unique machine à laver de l'établissement tourne jour et nuit. Pour sécher le linge, chaque membre de l'équipe a apporté un sèche-linge. On se débrouille, on s'entraide.

Les services de secours et de l'armée ont également pu compter sur l'hospitalité provinciale. Des maitres-chiens de la Police Nationale et de la Police néerlandaise ont logé à Belvaux pendant une semaine. De plus, une quinzaine de militaires, affectés à la préparation des milliers de repas quotidiens pour les habitants de Chaudfontaine et de Pepinster, y ont logé jusqu'à la fin septembre.

Malgré les difficultés et les situations dramatiques rencontrées, chacun retiendra les nombreux élans d'entraide, quelques belles rencontres, des retrouvailles familiales, autant d'instants suspendus dans le temps qui resteront à jamais gravés dans toutes les mémoires.

Cet article a été publié dans le magazine "Notre Province" n°93 en octobre 2021

Hébergement