Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
Domaine de Palogne : Bien plus qu’une histoire

Domaine de Palogne : Bien plus qu’une histoire
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 17-05-2021

Durant cet été, laissez-vous tenter par un site historique qui s’ouvre sur une belle nature.

« Explorer, bouger, respirer » : le Domaine de Palogne vous propose de découvrir un lieu exceptionnel.

Cette saison estivale est très particulière pour le Domaine de Palogne, situé dans la localité de Ferrières (au sud de la province de Liège, à quelques minutes de Durbuy), puisqu'une série d'initiatives vont commémorer les 500 ans du siège du Château Fort de Logne.

Tout d'abord, à Palogne vous pouvez explorer le Château Fort de Logne en profitant d'un panorama unique sur la vallée de l'Ourthe. Vous voulez bouger? Pas de problème: 150 VTT ainsi que 16 VTT électriques sont disponibles pour petits et grands. Et pourquoi pas une descente en kayak au fil de l'Ourthe? Le site propose également une quinzaine d'itinéraires de promenades pédestres, un minigolf, une plaine de jeux ou encore des spectacles de fauconnerie.

En souvenir

Après un siège de 12 jours, le 1er mai 1521, le Château Fort de Logne tombait sous le feu des canons de l'empereur Charles Quint. Pour commémorer ce 500ème anniversaire, trois ouvrages ont été publiés. « Les Cendres de Logne » de Michel Pierret est une BD qui évoque les derniers instants du Château Fort et donne un aperçu de ce que pouvait être la vie en 1521. «Festin au Château de Logne» vous convie à la découverte de l'art culinaire de la fin du Moyen Âge et de la première Renaissance. Cet ouvrage est le fruit d'une collaboration entre Pierre Leclercq, historien de l'alimentation et le Musée du Château Fort de Logne. « Le Château Fort et le Musée de Logne se racontent» est une brochure qui explore les collections du Musée du Château Fort de Logne ainsi que les missions de l'équipe chargée de la sauvegarde, de l'étude et de la mise en valeur de ce patrimoine si précieux.

Le jeu de cartes «1521» permet de connaître d'une manière ludique des personnages impliqués comme Charles Quint et le Prince-évêque de Liège du côté des vainqueurs ou Robert II de la Marck et François I er du côté des vaincus. Enfin, il y a une bière brune, la «1521», brassée à façon et au goût typé (à déguster avec modération). Les ouvrages, le jeu de cartes et la bière seront en vente aux points suivants : Musée du Château Fort de Logne - rue de la Bouverie, 1 à 4190 Vieuxville ainsi qu'à l'accueil du Domaine de Palogne - route du Pâlogne, 6 à 4190 Vieuxville (possibilité de commander par mail : infos@palogne.be).

Il y a 500 ans

Site remarquable de l'Ourthe liégeoise, le château fort de Logne est perché au sommet d'un éperon rocheux creusé de cavernes. Il offre une vue exceptionnelle sur la vallée et sur les crêtes de l'Ardenne. Dès le 5ème siècle, des guerriers germaniques alliés de Rome y tiennent garnison. Au 9e siècle, il sert d'abri aux moines de Stavelot en fuite devant les Normands. Par la suite, Logne devient le centre d'un domaine dépendant de l'abbaye, puis tombe aux mains de seigneurs brigands, connus sous le surnom de "Sangliers des Ardennes". En octobre 1520, alors que le jeune Charles Quint vient d'être couronné empereur, Robert de la Marck, son vassal, lassé d'être humilié, songe à se tourner vers la France.

Que nous dit l'histoire de ce siège ordonné par Charles Quint? Nous sommes le 1er mai 1521, depuis douze jours le Château Fort de Logne subit le pilonnage impitoyable d'une vingtaine de bombardes. À chaque salve, une tonne de boulets s'abat sur les toits et les murailles dans un fracas terrifiant. Après chaque tir, quand le calme revient, dans la poussière et le bruit des pierrailles qui retombent sur les gravats, on entend le gémissement des blessés. Niselles, le capitaine du Château, est malade. Nombre de ses hommes ont péri et le stock de vivres est épuisé. La partie est perdue. Personne ne vient sauver les Lognards. En ce 1er mai, le Château Fort de Logne tombe sous le feu des canons de l'empereur Charles Quint. Brûlé, pillé et finalement démantelé, il sombre dans une longue période d'oubli, jusqu'à sa redécouverte à la toute fin du 19 e siècle.

Plus d'infos : www.palogne.be

Cet article a été publié dans le trimestriel "Notre Province" n°92 en mai 2021.

Domaine de Palogne : Bien plus qu’une histoire