HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège
La HEPL a fait sa rentrée en compagnie du patron de CMI

La HEPL a fait sa rentrée en compagnie du patron de CMI
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 12-10-2018

Dans le cadre du 125e anniversaire de ses ingénieurs industriels, la séance de Rentrée académique de la HEPL était placée sous le signe du développement entrepreneurial et industriel.

A cette occasion, les activitées organisées le mardi 25 septembre se sont déroulées en deux parties. La première a débuté dans l'après-midi avec un colloque dédié à la Cellule étudiant-entrepreneur de la HEPL s'adressant aux enseignants et aux étudiants, mais aussi à des invités extérieurs, aux entreprises et aux associations professionnelles partenaires. En guise d'introduction, les coordinateurs de la cellule, Sophie Portier et Grégory Schloesser, ont rappelé son fonctionnement ainsi que les avantages et les conditions du statut d'étudiant-entrepreneur. Le VentureLab, incubateur d'étudiants entrepreneurs, leur a ensuite été présenté par la chargée de projets Aurélie Neirinck.

Ce fut au tour de nos jeunes entrepreneurs de prendre la parole. Certains toujours étudiants, d'autres déjà diplômés, ils ont chacun exposé leur projet respectif, partageant leur expérience à travers un débat animé qui a su enthousiasmer le public ! "J'ai toujours su que je voulais être mon propre chef. Chacun à sa petite échelle peut changer le monde par son entreprise !", explique Michaël Monseux, diplômé en agronomie, qui a lancé sa micro-brasserie 100% belge baptisée "L'attrait".

La seconde partie, plus solennelle, consistait en une conférence sur le thème "Les ingénieurs doivent résoudre les problèmes de leur temps, comme le font depuis deux siècle ceux de Cockerill/CMI". Au micro : Bernard Serin, Président-Directeur général de la société CMI (Cockerill Maintenance et Ingénierie), pour répondre à cette question, lui qui est une figure emblématique du bassin sidérurgique sérésien.

Son discours était concis et efficace. Il a commencé par rappeler les origines de Cockerill et sa position dans le monde économique : "CMI était le Microsoft d'aujourd'hui". Il a ensuite évoqué les grands défis, actuels et à venir, de ses ingénieurs : l'énergie solaire (au même prix que l'énergie fossile), l'hydrogène (projet "HAyRPORT" - Liège Export et CMI expérimentent afin de trouver une solution basée sur l'hydrogène pour une mobilité propre), les simulateurs (collaboration avec "Transurb", filiale d'ingénierie de la SNCB). Il a conclu son intervention en insistant sur le fait que l'ingénieur de demain devra être "polycompétent".