HEPL - HAUTE ECOLE DE LA PROVINCE DE LIÈGE

Actualités

partager sur Google+

partager sur Facebook
HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Concours "Faites le pont" : carton plein pour la HEPL !

Les équipes WB et Le pont pied

Les étudiants de la HEPL ont trusté les premières places au concours "Faites le pont".

Madame Motte, maître-assistante à la HEPL en construction métallique, infrastructure, métallique des fluides et superviseuse des bureaux d'études, est une enseignante fière de ses étudiants ! En effet, les étudiants en Sciences de l'Ingénieur industriel ont décroché les trois premières places du concours "Faites le Pont" 2012-2013 ! Et les gagnants pour le prix d'esthétique appartiennent eux aussi à la HEPL, plus précisément à la section Bachelier en Construction - Option Bâtiment du site de Verviers.

Du côté du prix de résistance, seules les deux premières équipes ont été récompensées. Les gagnants du concours sont Joel Weber et Lukas Bocklandt, étudiants en 3ème année de la formation de Bachelier en Sciences industrielles : leur structure "WB" a supporté la charge de 2098 Newtons. Le second prix va à la maquette "Le pont pied" de Florent Permentier et Benoît Warnant, qui a supporté la charge de 1827 Newtons.

Quant au prix d'esthétique, il a été attribué à la structure "Le Pont Tiron", de Florent Libert et Félicien Raes, qui a supporté une charge de 1065 Newtons.

L'objectif du concours est donc de construire une maquette de pont aussi résistante et esthétique que possible. Pour le prix de résistance, les maquettes doivent avoir également obtenu un score d'esthétisme supérieur à la moyenne ; de même, le prix d'esthétique demande de prévoir une résistance suffisante.

Cette année, les étudiants, qui pouvaient travailler seuls ou en équipe, ont dû construire un pont selon les consignes suivantes : ils devaient réaliser, à l'échelle 1/100e, une structure d'une travée de 112 m avec, à leur disposition, du papier carton, de la colle, une corde en nylon de 4 mètre et une baguette de bois.

Les techniques pour la construction étaient diverses. "Certains étudiants calculent tout, des autres suivent leur intuition, explique Mme Motte. Ils ont chacun leur méthode puisque les gagnants ont d'abord trempé la planche dans l'eau, pour que le pont devient plus souple."

Florent Parmentier et Benoît Warnant se félicitent d'avoir participé au concours : "Cela nous a permis de tester les différentes propriétés d'un matériau, le carton, qui nous était à peu près inconnu jusque-là et de mettre en application la théorie apprise aux cours."

Mais l'aventure ne fait que commencer : Mme Motte prévoit aussi de participer au concours "Concrete Student Contest", auquel ses étudiants avaient déjà gagné un prix en 2010. Il s'agira ici de prévoir la charge nécessaire pour casser le ciment. Souhaitons-leur encore bonne chance, avec beaucoup d'espoir pour un nouveau succès : le savoir-faire, ils l'ont encore prouvé, les étudiants l'ont !

En savoir plus sur le concours




Toutes les actualités