Bibliothèque Chiroux

Bibliothèque ChirouxBibliothèque ChirouxBibliothèque ChirouxBibliothèque Chiroux

Focus

Médias : où sont les femmes ?

Pour contrer cette tendance lourde, la bibliothèque Chiroux organise un nouvel edit-a-thon féministe le 9 mars prochain

A l'occasion du 8 mars, voici une sélection de documents qui posent la question de la (l'in)visibilité des femmes dans les médias et plus particulièrement sur Wikipédia

Sur Wikipédia (5e site le plus consulté au monde), seuls 17% des articles biographiques concernent des femmes. Nous sommes donc loin de la parité. Pour tenter d'inverser un peu la tendance, la bibliothèque Chiroux organise ce 9 mars son deuxième edit-a-thon féministe. Le principe ? Réunir des participant·e·s qui, à l'aide des ressources de la bibliothèque, rédigeront ensemble des notices biographiques à propos de femmes belges ou liégeoises injustement oubliée par la postérité.

Petit état des lieux de la visibilité des femmes sur Wikipédia et dans les médias en général, dans la presse papier et sur le Net (les articles sont à consulter en Section de consultation, à la bibliothèque Chiroux) :

  • Plus de visibilité des femmes dans les médias francophones, l'AFP en figure de proue / Isabelle Mourgere dans TV Monde Info (19 janvier 2019) : https://information.tv5monde.com/terriennes/plus-de-visibilite-des-femmes-dans-les-medias-francophones-l-afp-en-figure-de-proue
    Dans le sillage des débats autour du harcèlement sexuel, ou encore de l'écriture inclusive qui ont émaillé 2017, certains médias se sont engagés à rendre plus visibles les femmes dans leurs contenus. C'est le cas à l'AFP (Agence france presse), dont les journalistes sont appelés à appliquer quelques changements bien précis, comme nous l'explique Michèle Léridon, première femme directrice de l'Information de la troisième agence de presse du monde, aujourd'hui membre du CSA.
  • Wikipédia wikimacho / par Mélanie Geelkens dans Le Vif l'express ; 37, 3523 (2019-01), p. 38-41
    Le 29 janvier, à Bruxelles, 100 participants écriront 100 biographies sur Wikipédia. De femmes, uniquement. Puisqu'elles restent sous-représentées dans l'encyclopédie : à peine 17% des pages leurs sont consacrées. Certaines s'activent pour combler ce « wikigap » et faire en sorte que le Web ne reproduise plus le machisme des livres d'histoire.
  • Wikipédia : femmes à la page : rétablir l'équilibre / Mélissa Château. 4 podcast, paru sur Vlipp : http://www.vlipp.fr/articles/wikipedia-femmes-a-la-page
    Wikipédia, une encyclopédie représentative ? Euh… 450 000 biographies d'hommes, contre 75 000 de femmes. Un triste constat qui s'explique par le nombre important de contributeurs. Généralement les hommes écrivent sur des personnalités masculines, celles-ci sont davantage inscrites dans l'Histoire et dans les médias.
  • Le kiki de Wiki / texte et analyse Anne-Laure Buisson ; visualisation Loraine Furter dans Médor ; 4 (2016), p. 46-47
    Données et analyse sur le manque de représentativité des femmes sur Wikipédia.
  • Peut-on encore se fier à Wikipédia ? / Thomas Lestavel dans 01net ; 814 (2015), p. 24-26
    L'encyclopédie en ligne est désormais reconnue pour la fiabilité de ses contenus. Mais sa bureaucratie pesante et son sexisme font fuir nombre de ses contributeurs.
  • Culture et médias : peu de femmes à la barre / Didier Méreuze, Aude Carasco, Sabine Audrerie dans Les Dossiers de l'actualité ; 149, (2012), p. 14-15
    Alors que les écrans, les scènes et les cimaises des musées font la part belle aux figures féminines, les postes de responsabilité des grandes structures culturelles semblent majoritairement réservés aux hommes. Des femmes témoignent de leurs difficultés à accéder aux sièges de direction.
  • Où sont les femmes ? / Jean-Marie Durand dans Les Inrockuptibles, 876 (2012), p. 118.
    Aussi peu visibles dans les médias audiovisuels que les ouvriers sur leur chaîne de montage, les femmes ? Si elles ne trustent pas les postes de pouvoir, elles ne manquent pas d'influence.
  • Cherchez l'experte : Visibilité des femmes dans les médias / Bérangère Portalier dans Causette, 20 (2012), p. 52-54.
    Des chiffres qui n'étonnent plus personne, mais qui remettent bien les yeux en face des trous. En 2011, les médias français ont, comme d'habitude, complètement ignoré les femmes expertes, préférant interroger des hommes. Sur 1007 experts référencés, seules 185 femmes ont été sollicitées, soit un taux de présence de 18%. Avec une petite pointe pour la radio (23%) et un fond de panier de 15% dans la presse écrite. Vous espériez mieux ?
  • Sexe et stéréotypes dans les médias / Stéphane Hoebeke. - Paris : l'Harmattan, 2008.
    Chiroux. Section de prêts pour adultes. 316.4 HOEBEKE
  • Langage et pouvoir : la femme dans les médias / Marie-Joseph Bertini dans Communication et langages ; 152, (2007), p. 3-22.
    Comment les médias français parlent-ils des femmes ? Comment les rhétoriques médiatiques se transforment-elles en morale médiatique apte à maintenir et amplifier les antiques liens noués entre langue et pouvoir ?

Vidéo

Edit-a-thon
Edit-a-thon
Edit-a-thon


Tous les focus