Ecole de police

Ecole de policeEcole de policeEcole de policeEcole de police
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada

L'Ecole de Police provinciale poursuit son fructueux partenariat avec le Collège d'Alma au Québec
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 03-05-2021

Souhaitant proposer un stage en immersion dans le cadre de leur cursus aux élèves de la formation en « Techniques policières », le Collège d’Alma s’est rapproché de l’École de Police provinciale

C'est ainsi que s'est établi, en 2011, le premier protocole d'échange et d'entente entre les deux centres de formation.

Chaque année, une classe d'environ 14 élèves québécois est accueillie à Liège pendant une semaine pour prendre part aux activités pédagogiques de l'École de Police. Face au succès de cette collaboration au fil des années, les deux « écoles » reconduisent aujourd'hui officiellement ce protocole. En raison de la crise sanitaire, c'est à distance que cette cérémonie officielle s'est déroulée ce vendredi 30 avril 2021.

Les voyages forment la jeunesse

Les voyages scolaires et pédagogiques sont monnaie courante dans l'enseignement secondaire et supérieur, mais sont certainement moins développés dans le cadre de la formation policière. « Or, l'intérêt n'en est pas moins négligeable ! », nous précise Muriel Bordure-Willain, Députée provinciale de l'Enseignement, de la Formation et de la Transition numérique, « la découverte des approches spécifiques en vigueur d'un côté comme de l'autre de l'Atlantique est riche en enseignements. De plus, ces échanges permettent un effet miroir sur sa propre méthode de travail, ses connaissances, son approche des situations problématiques, sa culture, etc. »

Échanges et enrichissements

Lors de ces rencontres, la réalisation d'exposés et de démonstrations sur leur apprentissage par les aspirants policiers belges, mais aussi les élèves en 7e technique de qualification assistant aux métiers de la prévention et de la sécurité, et leurs homologues québécois engendrent une valorisation et une fierté quant à leur engagement professionnel. La découverte d'une autre approche de la formation et de la fonction policière est véritablement un très grand enrichissement pour ces élèves. Des contacts amicaux et culturels durables sont évidemment noués.

L'aspect physique et tactique de la formation n'est pas en reste. Les apprenants pratiquent également des exercices en commun. Ils ont notamment pris part au camp Pol-Hanta, mais aussi à des exercices multidisciplinaires organisés par l'Institut Provincial de Formation des Agents des Services de Sécurité et d'Urgence (IPFASSU), qui coordonne l'Ecole de Police, l'Ecole du Feu et l'Ecole d'Aide Médicale d'Urgence de la Province de Liège. Ces exercices catastrophes et de gestion de crise grandeur nature (AMOK, CrisExinter, Dir-Pc Op,…) réunissent dans des conditions très proches de la réalité les différentes disciplines des services de secours et d'urgence (pompiers, médicaux, policiers, protection civile,…).

Amélioration continue des compétences

Découvrir la manière dont sont abordées les situations policières et les solutions apportées de part et d'autre permet de renforcer les bonnes pratiques, mais aussi de se remettre en question et de s'inspirer sur les points d'amélioration. Par ailleurs, les contacts avec le Collège d'Alma ont permis à l'Ecole de Police de la Province de Liège de rencontrer d'autres acteurs liés aux services de sécurité. Ainsi, un formateur de l'Ecole de Liège a pu présenter à l'Université du Québec à Chicoutimi l'organisation belge en matière de coordination multidisciplinaire pour la gestion des catastrophes.

Les exercices multidisciplinaires : une plus-value belge

Suite à la catastrophe de Ghislenghien en 2004, la coordination entre les services de secours est devenue cruciale en Belgique. « Très développée à l'IPFASSU, l'organisation de ces exercices multidisciplinaires est une plus-value qui intéresse spécifiquement les partenaires québécois », nous explique le Commissaire-Divisionnaire Bruno Vandervelden, Directeur-Coordinateur de l'Ecole de Police de la Province de Liège. L'intérêt suscité par l'exposé du formateur à Chicoutimi a engendré l'envoi d'une délégation belge pour réaliser une conférence lors d'un colloque sur la sécurité civile dans la capitale du Québec. Cette délégation belge était composée de Mme la Commissaire d'Arrondissement Catherine Delcourt, d'un officier de police de l'Ecole de Police et de deux officiers pompiers.

Partenaires hier, aujourd'hui et demain

Liées aussi par leur souvenir des deux guerres mondiales, les délégations belges et québécoises démontrent leur attachement à la mémoire de leurs compatriotes engagés dans ces conflits en Europe en organisant généralement ces échanges pendant les périodes de commémoration.

« Chaque année, depuis 2011, certains de nos étudiantes et étudiants de Techniques policières ont le privilège de participer à un voyage pédagogique hautement formateur dans la Province de Liège, d'y découvrir d'autres facettes de la profession, de comparer les façons de faire et de bonifier leur propre formation. Invariablement, ils en reviennent à la fois enchantés et mieux préparés. Aux vues des retombées plus que positives de cette expérience renouvelée d'année en année, je suis particulièrement heureuse de la conclusion aujourd'hui de cette entente bilatérale. Nous avons tout à gagner à mutualiser nos méthodes d'enseignement et à mettre sur pied des projets communs » nous explique Madame Josée Ouellet, Directrice générale du Collège d'Alma.

Même si ces réciprocités ont dû malheureusement être suspendues ces deux dernières années en raison de la crise sanitaire, la volonté de l'Ecole de Police de la Province de Liège et du Collège d'Alma est de continuer à s'enrichir mutuellement à travers de multiples projets, collaborations et échanges.

Cette cérémonie s'est clôturée par la signature du partenariat par Mme Brodure-Willain, Députée provinciale, et Mme Ouellet, Directrice générale du Collège d'Alma, en compagnie du Commissaire Divisionnaire Bruno Vandervelden, Directeur de l'Ecole de Police de la Province de Liège, du Premier Commissaire Michel Terf, Coordinateur de la coopération policière internationale dans le domaine de la formation et de Mme Chantale Tremblay, Coordinatrice de la formation en Techniques policières du Collège d'Alma.



Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada
Protocole d'échange - Ecole de Police de la Province et Canada