HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège
Romain Maroquin, un nouveau chercheur à la HEPL

Un nouveau chercheur à la HEPL
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 25-11-2020

Romain Maroquin est un alumni de la HEPL. Diplômé en 2020 en tant qu’ingénieur industriel - orientation électromécanique, il est de retour à la Haute Ecole comme chercheur sur le projet MIRaCCLE.

Romain explique comment il s'est dirigé vers la recherche : "En tant qu'ingénieur électromécanicien, je suis particulièrement intéressé par le domaine de l'énergie. C'est pour cela que, dès mon TFE, j'ai voulu orienter mon début de carrière dans ce domaine. Ce TFE portait sur la modélisation d'une batterie sodium-soufre au sein de l'entreprise John Cockerill (anciennement CMI). Après mon diplôme, je voulais que mon premier job soit intéressant et motivant. La recherche était une bonne option pour moi. Je me suis donc lancé dans le projet MiRaCCLE !"

En quoi consiste le projet MIRaCCLE ? "MIRaCCLE signifie Micro-réseau Industriel avec Raccordement en Courant Continu et Luminaires Extérieurs. Le projet consiste en la création d'un micro-réseau électrique en courant continu entre une petite dizaine d'entreprises voisines du zoning des Hauts-Sarts", précise Romain. Son rôle principal sur ce projet est de déterminer le rendement global du micro-réseau et de le comparer à un micro-réseau classique en courant alternatif. Son temps de travail se divise ainsi entre la lecture d'articles scientifiques sur le sujet et la modélisation du micro-réseau.

Pourquoi est-il important de faire de la recherche à la HEPL ? Pour Romain, "faire de la recherche dans notre société est capital. La recherche permet de faire avancer la science ainsi que le développement de nouvelles technologies telles que les micro-réseaux en courant continu. De plus, disposer d'un pôle de recherche dans une école d'ingénieurs est un énorme avantage. Cela permet de lier un peu plus le monde du travail et de la recherche au monde de l'enseignement et de favoriser les échanges."

Comment décrire l'ambiance de travail au sein de l'équipe « MIRaCCLE » et des chercheurs de la HEPL ? "Une bonne ambiance règne dans l'équipe, même si tutoyer mes anciens professeurs était parfois un peu bizarre au début !", confie Romain.

Pour en savoir plus sur le Master en Sciences de l'ingénieur industriel : www.hepl.be/ingenieur.