Musée de la Vie wallonne

Musée de la Vie wallonneMusée de la Vie wallonneMusée de la Vie wallonneMusée de la Vie wallonne
La mode balnéaire: nouveau dans le parcours permanent du Musée de la Vie wallonne et appel aux dons

La mode balnéaire: nouveau dans le parcours permanent du Musée de la Vie wallonne et appel aux dons
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 31-03-2022

Un vent de renouveau souffle sur les vitrines du Musée ce printemps. Afin de préserver les pièces les plus fragiles, un renouvellement des collections textile est organisé une fois par an

Pour optimiser la conservation du textile, il est nécessaire de limiter le temps d'exposition des pièces à la lumière, aux variations de température et d'humidité. Par ailleurs, les tensions exercées sur les fibres suite à une présentation sur mannequin peuvent constituer une source de dégradation. Il est donc impératif de remplacer régulièrement les vêtements exposés. Pour ces mêmes raisons, les collections de textile font l'objet d'une conservation et d'un conditionnement particuliers au sein d'une réserve prévue à cet effet.

Sur base de présentations thématiques, le Musée de la Vie wallonne réalise des rotations régulières entre les réserves et les vitrines de l'espace consacré à la mode. Ces petites expositions temporaires permettent de dévoiler au public des pièces méconnues et parfois rares. Dès le 28 mars 2022, c'est l'évolution de la mode balnéaire de la fin du 19e siècle à nos jours qui y prendra place.

Petite histoire du maillot de bain

C'est seulement en 1920 que la femme obtient le droit de s'exhiber sur les plages bras et jambes découverts. Auparavant, la Belle Époque la contraignait à se baigner entièrement vêtue, alors que les messieurs arboraient un maillot une pièce à jambes courtes. L'apparition des premiers congés payés en 1936 et l'engouement pour les vacances à la mer amorcent un développement considérable de la mode balnéaire.

C'est Louis Réard qui révolutionne celle-ci en 1946 en inventant le bikini ! L'utilisation des fibres artificielles dès les années 1950 va ensuite contribuer à son confort. Néanmoins, il faudra du temps avant qu'il ne détrône le maillot une pièce. Pour les messieurs, après le boxer moulant des seventies, le slip de bain de taille réduite côtoie l'ample boardshort hérité des surfers.

De nos jours, un seul mot résume la mode balnéaire : diversité. Et pour le bas, le bikini hésite entre shorty, tanga ou string. Il lui arrive même, pour des raisons culturelles, de se transformer en burkini.

Appel aux dons

Pour compléter ses collections, le musée est à la recherche de maillots de bain masculins en général, mais ce sont surtout les maillots d'homme et d'enfant des années 1980 qui font défaut. Un appel aux dons est donc lancé !                                                                          

Vous pouvez adresser vos propositions en envoyant un mail, si possible accompagné de photos, à l'adresse suivante : benedicte.lamine@provincedeliege.be

Information(s) pratique(s)

Infos sur www.viewallonne.be

Réservez vos entrées sur www.viewallonne.be/reservation

La mode balnéaire: nouveau dans le parcours permanent du Musée
La mode balnéaire: nouveau dans le parcours permanent du Musée
La mode balnéaire: nouveau dans le parcours permanent du Musée