Santé et qualité de vie

Santé et qualité de vieSanté et qualité de vieSanté et qualité de vieSanté et qualité de vie
DÉFI SANTÉ N°41

"Défi Santé" TipTop" n°41 : Se connecter à la vie
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 13-07-2020

"Défi Santé" est le nouveau rendez-vous que TipTop vous propose. Faites-vous plaisir en vous faisant du bien. Plusieurs fois par semaine, relevez les défis !

DÉFI SANTÉ N°41

Se déconnecter des écrans pour se connecter à la vie

Nous vivons dans un monde de plus en plus connecté : ordinateurs au travail ou pour le télétravail, smartphones, tablette, consoles de jeu, réseaux sociaux, vidéoconférences, cours ou formations en ligne, webinaires, appels vidéo, télévisions… Cela nous permet de garder le contact, de travailler, de nous détendre ou de nous informer.

Et si on déconnectait un peu pour mieux se connecter aux autres, à la réalité, à la nature… à la vie.

En effet, outre leur impact sur notre santé, il arrive que la tentation des écrans s'immisce dans notre vie alors même que nous n'en avons pas le besoin, l'envie ou que le moment n'est tout simplement pas opportun. Les nombreuses notifications ou intrusions de toutes sortes, captant notre attention à notre insu, de même que la fâcheuse tendance à répondre à tout et tout de suite, pourraient insidieusement s'installer comme une habitude et nous faire passer à côté de nos priorités ou de la beauté de la vie autour de nous.

Choisir de mettre de côté les écrans plus souvent est donc un mode de vie qu'il est essentiel d'adopter pour garder un équilibre dans un monde hyperconnecté.

De façon générale, cela nous permet de :

  • lutter contre les effets d'une mauvaise posture, les déséquilibres alimentaires favorisant la prise de poids, l'obésité, la sédentarité, les troubles du sommeil, la fatigue oculaire, les maux de tête… ;
  • scinder les moments de la journée (éviter les interférences entre la vie professionnelle et la vie privée, par exemple) ;
  • se rendre plus disponible à soi-même, quitte à s'autoriser un moment d'oisiveté et de flânerie ;
  • passer plus de temps « physique » avec nos proches (par opposition au temps virtuel) ;
  • faire d'autres activités à la maison, comme cuisiner, lire un livre, peindre, jardiner… ;
  • bouger, aller plus souvent à l'extérieur ;
  • partager un repas à table (et non manger chacun les yeux rivés sur son écran).

Etre loin des écrans nous permet tout simplement de récupérer du temps pour être actif, s'amuser seul ou avec d'autres et profiter autrement du moment présent !

L'idée n'est pas de bannir les écrans de votre vie, mais de choisir quand et comment ils vous accompagneront et ainsi mieux maitriser votre connexion.

Prêt à vivre moins connecté, lever les yeux et profiter de la vue autour de vous ?

De nombreux profesionnels de la santé recommandent de limiter votre consommation d'écran (tous écrans confondus) à moins de deux heures par jour pendant les loisirs, donc en dehors de votre travail.

Excercice :

Il s'agit d'éloigner mails, textos et réseaux sociaux auxquels notre smartphone donne accès, pour être en lien autrement avec les autres.

Choisissez une journée à priori dédiée à la détente et au repos (un jour de ce week-end ou le prochain jour de congé). Ce sera déjà un bon début. Dès votre réveil, mettez en pratique les conseils suivants :

  • désactivez les notifications de votre smartphone (réseaux sociaux divers, mails privés etc) ;
  • activez les réponses automatiques de votre boite mail professionnelle (indispensable en période de congés) ;
  • déposez votre smartphone dans un endroit hors de votre vue. Si vous préférez une solution radicale, rangez-le dans un tiroir et coupez-le ;
  • décidez à l'avance des moments où vous le consulterez (maximum 3 fois par jour) et évitez de le faire dans la chambre ou moins d'une heure avant le coucher ;
  • limitez la consultation des réseaux sociaux, les appels téléphoniques ou échanges divers au strict nécessaire. Vous vous rendrez vite compte du temps gaspillé inutilement et de la consommation en pilote automatique de votre smartphone. Et si vous en profitiez pour questionner vos priorités (cfr défi n°24) ?
  • planifiez une activité inhabituelle, qui vous fait plaisir, seul ou à plusieurs, sans emporter votre smartphone avec vous. C'est l'occasion de tester les défis liés à l'activité physique si ce n'est pas déjà fait (cfr défis n°2, n°12, n°25, n°27, n°30 et n°36), de vous adonner à la cuisine (cfr défis n°9, n°13, n°16, n°22, n°28 et n°37), d'apprendre la méditation (cfr défi n°15), de tester les exercices de respiration (cfr défis n°3 et n°23), de prendre un bain de forêt (cfr défi n°40), de danser (cfr défi n°7), de se détendre grâce à des automassages (cfr défi n°19)… ;
  • prenez le temps d'échanger de vive voix avec les personnes disponibles autour de vous (votre famille, vos voisins, les personnes que vous croisez dans la rue…) (cfr défi n°34) ;
  • appréciez le temps récupéré. Sans écran, on apprend à faire autre chose, à découvrir, à savourer les bonheurs simples de la vie.

Si vous avez des enfants, donnez-leur l'exemple. Il vous sera plus facile d'interdire les écrans aux plus jeunes s'ils ne vous absorbent plus vous-même.

Soyez tenace. Changer ses habitudes cela demande un peu de temps mais les bénéfices en valent bien souvent la peine !

Vous retrouverez ici tous les Défis Santé !

Information(s) pratique(s)

Service I Prom'S (Service Itinérant de Promotion de la Santé) - rue de Wallonie, 26 - 4460 Grâce-Hollogne

Tél. 04/279.43.40 - email : iproms@provincedeliege.be

Lieu

Chez vous !


Dates

Juillet
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Moins d'Internet
Plus de convivialité
Éteignez vos smartphones