Liège 14-18

Liège 14-18Liège 14-18Liège 14-18Liège 14-18

La Légion d’honneur pour le courage des défenseurs de Liège

En reconnaissance de sa résistance héroïque, la France attribuait dès le 7 août 1914 la Légion d'honneur à la Ville de Liège, première ville étrangère ainsi décorée.

Décernée par la France dès le 7 août 1914

La Légion d'honneur à Liège (© Musée de la Vie wallonne)

Dès le 7 août 1914, le Président de la République française, Raymond Poincaré, sur proposition de son ministre des Affaires étrangères, Gaston Domergue, décidait de décerner la Légion d'honneur à la Cité ardente en reconnaissance de la résistance héroïque des défenseurs de la Place de Liège (les douze forts et la 3ème Division d'Armée commandée par le Lieutenant-Général Leman).

Le décret présidentiel était publié au Journal Officiel et Liège devenait la première ville étrangère à recevoir cette décoration.

Liège en liesse le 24 juillet 1919 pour la remise officielle

C'est le 24 juillet 1919 que la cérémonie officielle de remise de cette distinction eut lieu à Liège, en présence du Roi Albert Ier et de la Reine Elisabeth, du Président Poincaré, du Maréchal Foch et du Conseil municipal de Paris au grand complet.

La Légion d'Honneur à Liège (© Musée de la Vie wallonne)

Plus de 120.000 personnes sont présentes place Saint-Lambert lorsque le Bourgmestre de la Ville de Liège, Gustave Kleyer, tend vers la foule le coussin sur lequel est épinglé la Croix de la Légion d'honneur.

Les cris de joie de la foule viennent se mêler à la Brabançonne, à la Marseillaise et aux Valeureux Liégeois. C'est toute une ville qui est en liesse avec la construction de plusieurs arcs de triomphe, des immeubles décorés de drapeaux et une foule qui vit sa joie d'être libre et honorée.

Seulement 6 villes étrangères l'ont reçue

A l'Hôtel de Ville de Liège, la célèbre Violette, le grand escalier mène vers la Salle du Conseil. Sur le pallier, une vitrine est l'écrin qui permet l'exposition de cette Légion d'honneur.

Aujourd'hui, 64 villes françaises sont titulaires de la Légion d'honneur : dont Verdun (1916), Reims (1919) et 6 villes étrangères, dont Liège, à savoir Belgrade (Serbie en 1920), Luxembourg (GD Luxembourg en 1957), Stalingrad devenu Volgograd (Russie en 1984), Alger (en 2004) et Brazzaville (République du Congo en 2006).

Extraits du Journal officiel du 8 août 1914

Paris, le 7 août 1914

Monsieur le Président,

Au moment où l'Allemagne, violant délibérément la neutralité de la Belgique, reconnue par les traités, n'a pas hésité à envahir le territoire belge, la ville de Liège, appelée, la première, à subir le contact des troupes allemandes, vient de réussir, dans une lutte aussi inégale qu'héroïque, à tenir en échec l'armée de l'envahisseur.

Ce splendide fait d'armes constitue, pour la Belgique et pour la ville de Liège en particulier, un titre impérissable de gloire dont il convient que le gouvernement de la République perpétue le souvenir mémorable en conférant à la ville de Liège la croix de la Légion d'honneur.

J'ai, en conséquence, l'honneur de vous prier de vouloir bien revêtir de votre signature le projet de décret ci-joint, approuvé par le Conseil de l'Ordre de la Légion d'honneur et décidant que la croix de la Légion d'honneur est conférée à la ville de Liège.

Le ministre des Affaires étrangères, Gaston Doumergue.
Le Président de la République Française

Sur la Proposition du Ministre des Affaires étrangères

DECRETE:

Article Premier. — La croix de chevalier de la Légion d'honneur est conférée à la ville de Liège.

ART. 2. — Le ministre des Affaires étrangères et le grand chancelier de l'Ordre sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret.

Fait à Paris, le 7 août 1914.

Par le président de la République.
R. Poincaré


Le ministre des Affaires étrangères
Gaston Doumergue

Le site de la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur