Openado

OpenadoOpenadoOpenadoOpenado

Documentation

Les résumés de nos dernières conférences :

Résumé de la conférence du 22/10/13 "Du soutien à la parentalité à une parentalité soutenante" par Fabienne Glowacz, Docteur en psychologie.

Résumé de l'intervention de Mme Richelle : Séparation, aliénation, quel hébergement pour les enfants ?

Le nombre de séparations parentales ne cesse d'augmenter depuis plusieurs années. Droits de visite, aliénation parentale, modalités d'hébergement. Voilà plusieurs questions délicates et complexes qui méritent réflexion.

Intervention de Mmes Moreau et Dereppe de l'asbl Avance-toi : " Etre à haut potentiel - A-normalité"

Les personnes à haut potentiel représentent 5% de la population. Loin de l'image de l'enfant surdoué, excellent en math et nul en sport à la destinée brillante, ils sont représentés dans toutes les couches sociales de la population. Cassons ces stéréotypes collant aux "surdoués" ! Plus qu'une intelligence quantitativement plus élevée, ceux qu'on appelle aujourd'hui "Haut Potentiel", ont surtout une intelligence qualitativement différente. La personnes HP a un mode de pensée et un comportement psycho-affectif différents de la norme. Une hypersensibilité et une perspicacité différentes, souvent dérangeantes car incomprises... La créativité, l'intuition, les hyperstimulabilités font parties de leur manière d'être. Elles sont souvent perçues comme "trop...". Trop distrait - déficit d'attention ? Trop actif - hyperactif ? Trop sensible..."

Intervention de Mr Boutsen "Regarde- moi pour m'aider à grandir"

Apprendre à grandir ne va pas de soi, surtout dans une société où les rythmes et les émotions sont plus que bousculés. Respecter le développement des enfants, c'est apprendre à reconnaitre leurs propres rythmes et leurs propres émotions... Outre le fait d'être reconnus, les enfants ont besoin d'être assurés, rassurés, réassurés par les grandes personnes pour apprendre à se réassurer eux-mêmes afin de consolider leur corps, leur image corporelle, leur estime de soi... Celà prend du temps...

Intervention de Mr Bullens : Familles monoparentales, familles recomposées: parcours, défis et perspectives"

Contrairement à certaines idées reçues, les familles monoparentales et recomposées ont toujours existé, mais l'évolution historique qui les concerne fait qu'à l'heure actuelle, elles sont plus fréquemment issues d'un choix, subi ou agi, que d'un décès. De la sorte, les familles monoparentales et recomposées connaissent toute une série de défis que nous tenterons d'identifier, tant pour les parents que pour les enfants. Ces défis ne concernent cependant pas que les familles, la société au sens large doit également en relever, tout comme le domaine psy, qui doit penser de nouveaux modèles de prise en charge, pour des familles dites nouvelles.

Qu'est-ce que c'est une famille monoparentale ou recomposée? Est-ce encore une famille d'ailleurs? Que se passe-t-il quand la famille devient les familles? Quel est le chemin à parcourir, et celui qu'on oublie? Quel regard la recherche porte sur elles, quels apports peut-elle leur offrir? Avec quelles dérives?

Intervention de Mr Uyttebrouck

Le mutisme sélectif, un trouble anxieux de l'enfance caractérisé par une incapacité à faire entendre sa voix dans certaines situations sociales, touche envirion 7 enfants sur 1000. Comment l'identifier ? Quelle prise en charge préconiser ?

Conférence du 28 avril 2014 : "Quand les éléphants se battent, c'est l'herbe qui souffre" par Jean-Luc TOURNIER

Conférence du 24 avril 2014 : "La dyslexie : des modèles théoriques à la prise en charge" par Martine PONCELET

Conférence du 20 mai 2014 : "De l'humeur dépressive à la dépression chez l'adolescent : quels symptomes ?" par Aurore BOULARD

Conférence de Yves STEVENS (Psychologue, Thérapeute familial et Formateur) : "Je vous aime tous les deux, ne me demandez pas de choisir" - L'enfant prit dans le conflit de loyauté

Les parents face à la sexualité des adolescents d'aujourd'hui : entre mythes et réalité. Conférence de Madame Louis-Morin.

On attribue aux jeunes d'aujourd'hui une sexualité plus débridée qu'autrefois or tout n'a pas changé. Ce qui a changé c'est l'âge moyen d'apparition des règles (17ansà12ans). La pilosité masculine et les changements de la voix sont également plus précoces qu'avant. L'âge des premiers rapports sexuels n'a, quant à lui, pas changé. Ce sont les comportements sexuels qui ont évolués. En effet, les premiers baisers et caresses commencent plus tôt, les premières relations sexuelles se déroulent généralement au domicile parental, avec l'assentiment des parents. Les comportements jugés auparavant amoraux et pervers (comme la fellation et la sodomie) sont appréhendés plus tôt.