OPENADO

Mes tracas

Mes questionnements :

  • Pourquoi j'ai des poils ?

Les poils, ce n'est pas sale. D'ailleurs ils ont une fonction : ils te protègent. Ils apparaissent généralement à la puberté. La puberté c'est la transformation du corps d'enfant vers le corps d'adulte. En général elle débute vers 12 ans mais pour certain elle peut commencer plus tôt vers 10 ans ou plus tard vers 15 ans. C'est normal. La puberté est due à une nouvelle activité d'une glande située dans le cerveau qui va libérer des hormones sexuelles. Ce sont ces hormones qui sont responsables de la transformation de ton corps, la pilosité, les boutons…

  • Mon papy est mort !

Ton papy est mort. Tu te sens blessé à l'intérieur de toi. Il est important de prendre soin de toi et de pouvoir exprimer ce que tu ressens.

Tu peux te sentir triste et pleurer quand tu repenses aux bons moments que vous avez passés ensemble parce que ton papy te manque.

Certains enfants vont chercher de la tendresse auprès d'une personne proche, serrent très fort leur peluche dans leur bras pour se consoler ou écoute de la musique, …

Tu peux aussi te sentir en colère contre ton papy parce qu'il n'aurait pas du t'abandonner, en colère contre les médecins qui auraient dû le sauver, en colère contre la maladie et en colère contre la mort qui est injuste. Crier très fort dans un endroit désert ou taper dans un coussin peut t'aider à te sentir mieux.

Parfois certains enfants pensent aussi qu'ils sont responsables de la mort de leur papy parce qu'ils lui ont dit des choses méchantes ou parce qu'ils ne l'ont pas assez aimé. Mais ce n'est pas de leur faute, ce n'est pas possible de tuer quelqu'un avec des mots ou des pensées.

Tu aurais sûrement voulu encore lui dire plein de choses et c'est difficile pour toi parce que ce n'est plus possible. Tu peux parler à ton papy ou lui écrire une lettre dans laquelle tu lui diras tout ce que tu aurais aimé vivre avec lui. Cela peut te faire du bien.

Ce n'est pas parce que ton papy est mort que tu n'as pas le droit de rire avec tes amis. Tu continues a être un enfant comme les autres et ce n'est pas parce que tu t'amuses avec tes amis que tu oublies ton papy.

Cela peut aussi te faire du bien de parler avec quelqu'un en qui tu as confiance de ce que tu ressens ou de raconter ce que tu partageais avec ton papy.