AGRICULTURE & DÉVELOPPEMENT RURAL

Agriculteurs

L'échantillonnage est une opération primordiale en analyse de sol.

Echantillonage

L'analyse chimique n'a de valeur que pour autant que les échantillons de terre reflètent fidèlement la parcelle dont ils proviennent. Il importe donc d'effectuer ce travail très consciencieusement. Nos techniciens sont formés pour effectuer ces échantillonage sur vos terres.

L'échantillonage contient deux grandes étappes:

  • Examen du sol sur place et établissement du bulletin de prélèvement
  • Prise de l'échantillon.

Examen du sol sur place et établissement du bulletin de prélèvement.

Le technicien de prélèvement se rendra sur place, accompagné obligatoirement du cultivateur. Celui-ci connaît les particularités de ses terres et pourra, ainsi, donner les renseignements indispensables à l'interprétation des résultats de l'analyse chimique.

En principe, un seul échantillon suffit par hectare de terre. Il est évident qu'un échantillon ne peut porter que sur une parcelle ou portion de parcelle destinée à la même exploitation culturale. Pour une superficie supérieure à 1 ha, il conviendra de diviser la parcelle en plusieurs parties, un échantillon distinct étant prélevé dans chacune d'elles.

Par ailleurs, si la parcelle manque d'uniformité, c'est-à-dire présente une partie médiocre ou plus ou moins humide ou de constitution différente ou à sous-sol différent ..., un échantillon distinct devra être prélevé dans chaque partie, bonne et mauvaise.

Dans l'éventualité où toute une parcelle se caractériserait par des rendements médiocres, il serait souhaitable d'effectuer un prélèvement dans une parcelle voisine réputée à rendements bons et ce, pour comparaison.

Il sera établi un bulletin de prélèvement par parcelle.

A condition que celle-ci soit homogène du point de vue aspect et cultural, comme expliqué ci-dessus, ce travail se fera avec le maximum de soins et le souci constant d'exactitude dans les renseignements fournis.

Prise d'échantillon proprement dite

Il faut éviter de procéder sur sol trempé, gelé, trop sec ou enneigé. Un prélèvement par temps trop chaud peut provoquer des modifications dans la mesure du potassium (phénomène de rétrogradation des ions potassium à l'intérieur des feuillets cristallins d'argile). En toutes circonstances, il est préférable d'attendre que le sol soit suffisamment ressuyé.

  1. L'échantillon doit exprimer parfaitement la moyenne de la parcelle exploitée. En conséquence, s'abstenir d'effectuer des prélèvements aux endroits qui, par leur apparence, s'écartent de la moyenne : tels emplacements de silos, meules, bûchers, taupinières, bouses, abords immédiats des barrières et abreuvoirs... S'écarter au moins à 3 ou 4 mètres de la bordure de la parcelle et de la zone de sol qui tombe sous le couvert d'un arbre.
  2. Effectuer vingt prélèvements, régulièrement répartis sur la superficie à échantillonner (1 hectare maximum).

Profondeur du prélèvement :

a) en terre de culture : 25 cm

b) en prairie : 15 cm

Pour chaque prélèvement, opérer comme suit : enfoncer la sonde verticalement en lui imprimant un léger mouvement de rotation. Dès que la sonde est à la profondeur voulue, la tourner sur elle-même de manière à collecter la terre sur toute sa hauteur, puis la retirer en lui imprimant de nouveau un léger mouvement de rotation. Veiller à ce que la sonde soit uniformément garnie de terre sur toute sa hauteur, sinon répéter l'opération un peu plus loin.

Extraire la terre de la sonde à l'aide de la tige et la verser dans le seau. Eviter toute pollution externe : transpiration (sodium), cendres de cigarette, terre de l'échantillon précédent, ....

3. Les 20 prélèvements de la parcelle étant réunis dans le seau, les mélanger convenablement à l'aide de la tige et introduire dans le sac environ 800 g du mélange par versement du seau (cette quantité est importante pour garantir une bonne représentativité de l'échantillon et nécessaire pour la réalisation des analyses). Retirer débris de végétaux, cailloux, etc ...

4. Ligaturer le sac avec une ficelle munie d'une étiquette. L'étiquette devra porter la même identification que le bulletin de prélèvement. L'inscription sur l'étiquette doit être écrite de façon très lisible et exclusivement au crayon noir ou à l'encre indélébile : tout autre moyen d'écriture pouvant s'efface ou se délave.

Si vous souhaitez que nos techniciens viennent prendre des échantillons chez vous, vous pouvez prendre contact avec la Station Provinciale d'Analyses Agricoles:

Rue de Dinant, 110 - 4557 Tinlot
Tél: 085.24.38.00 - Fax: 085.24.38.01
spaa@provincedeliege.be

Galerie photos

Echantillonage
Echantillonage
Echantillonage