Le jardin du paradoxe

Le jardin du paradoxeLe jardin du paradoxeLe jardin du paradoxeLe jardin du paradoxe

Regards sur le Cirque Divers à Liège

La Province de Liège est aujourd'hui dépositaire du patrimoine du Cirque Divers, de sa collection et de ses archives. Dans les années 80 et 90, le Cirque Divers fut un lieu de production culturelle et artistique installé dans le quartier d'Outremeuse (En Roture), cœur de l'histoire liégeoise, qui rassemblait cabaret théâtre et galerie d'art. L'exposition vivra au rythme de nombreuses rencontres, colloques, conférences, performances, fêtes, ateliers, concerts, processions et débats.

Né en 1977, mort de fin en 1999, lieu du Paradoxe et du Mensonge universel, ouvert, activiste, expérimental, contestataire, le Cirque Divers à Liège fut une expérience unique dans le domaine de l'art et de la culture ou de la contre-culture, un formidable et joyeux charivari, turbulent et intempestif, bien évidemment toujours « D'une Certaine Gaité ».

Né d'une volonté de tout théâtraliser et, dans un esprit très situationniste, de « spectaculariser » jusqu'au moindre de nos gestes quotidiens, il fut Fluxus à sa manière, a investi le champ des performances, adopté un esprit Panique, pratiqué un style très pataphysique et promu les arts mineurs en mode majeur. L'entonnoir du Cirque Divers a absorbé, concentré et débattu les idées du moment, multiplié les champs d'actions, aiguillonné tous les pouvoirs. Vrai cabaret hydropathe où l'on servit jusqu'à cent bières différentes, festif et déjanté, il fut autant soucieux de création dans tous les domaines – les arts visuels, la musique, les arts de la scène, la littérature et la poésie – que d'éducation permanente, déclinant ses attitudes de façon très singulière.