MUSÉE DE LA VIE WALLONNE

Focus

"Savez-vous planter des clous…à la mode de chez nous ?"

Arbre à loques

L’homme a toujours éprouvé le besoin de se rattacher à une force qui lui était supérieure. Sa spiritualité peut se décliner à l’infini selon l’époque et le territoire sur lequel il vit…

Ainsi, en Wallonie, comme dans de nombreux pays, il existait une foule de croyances populaires inscrites dans la tradition et transmises de génération en génération !

Saviez-vous que, pour guérir certains maux, on plantait des clous dans des arbres ?

On distinguait deux types d'arbres réceptacles des maux dont on veut se débarrasser : « l'arbre à loques » et « l'arbre à clous ».

Le premier s'apparente à un support d'ex-voto : on y accroche un objet rappelant la maladie ou ayant été en contact avec une plaie et on implore l'arbre en priant.

Le second, est réellement lié à la croyance du transfert du mal par le clouage dans l'arbre. Selon la tradition populaire : en présence ou non d'un guérisseur, prenez un clou de cercueil et mettez-le en contact avec la plaie jusqu'à ce qu'elle saigne. Enfoncez le clou dans la face nord d'un chêne, à l'abri du soleil…
Le mal peut alors commencer à guérir…C'est le génie de l'arbre, considéré lui-même comme un être sacré qui agit ! Cette pratique existait déjà bien avant le christianisme.

Notons également :

  • que la pratique du clouage a nettement régressé au cours de la période qui suivit la 2e Guerre mondiale. Une meilleure hygiène et les progrès opérés par la médecine ne sont certes pas étrangers à cette évolution ;
  • que certains arbres présentent encore des clous, voire des vis récents : le tilleul de Saint-Hadelin (pays de Herve), le chêne d'Herchies (près de Mons), le tilleul de Han-sur-Lesse et le tilleul d'Anthisnes. La tradition se maintient donc mais il est impossible de préciser dans quel but, étant donné qu'aucun témoin n'a encore avoué accomplir cet acte ;
  • qu'il existe aussi des arbres à loques dont le chêne à loques d'Ostiches, près de Ath.

Parmi les arbres à clous les plus célèbres, on retiendra le tilleul de Soleilmont près de Gilly, en province du Hainaut. Foudroyé durant les années 20, il a été remplacé mais une partie de son tronc se dresse aujourd'hui au sein du parcours du Musée dela Vie wallonne…

Line Brasseur & Jean-Michel Stockem



Tous les focus