MUSÉE DE LA VIE WALLONNE

Focus

"Des bords de la Meuse aux boulevards..."

Forains en 1962

A l’origine, la foire « d’automne » avait lieu sur la Batte, un des plus grands marchés ouverts de Belgique !

D'importants travaux publics mis en œuvre le long dela Meusepour en régulariser le cours rendirent la localisation difficile et on déplaça la manifestation de son site originel.

Jusqu'alors, les divertissements qui la parcouraient, étaient peu variés : bateleurs, danseurs de cordes et équilibristes, montreurs d'animaux ou de phénomènes, théâtres, voire quelques ménageries de cirques.

A la fin du 19e siècle

La foire s'étirait de plus en plus et commençait à occuper à la fois les boulevards d'Avroy et de la Sauvenière. Elle couvre alors une distance de près de 1500 mètres de long ! De surcroît, elle profite des évolutions technologiques telles que la vapeur et l'électricité. Les infrastructures des attractions deviennent parfois gigantesques, comme en témoigne la photographie du Carrousel Speckstaet vers 1890…

Après la première guerre mondiale

La tendance générale est à la mécanisation et se standardise « à l'américaine » : stands de nourritures sur le pouce, attractions à sensations fortes.

En 1924

La foire s'est tellement développée que l'entièreté du boulevard d'Avroy lui sera dévolue ! Le marché aux chevaux, quant à lui, sera transféré sur le boulevard de la Constitution…

Aujourd'hui, la foire d'octobre, événement calendaire, est un des rendez-vous qui rythme l'arrivée de l'automne dansla Cité Ardente.

Jean-Michel Stockem

Galerie photos

Carrousel Speckstaet vers 1890…
Affiche de la foire annuelle aux variétés, octobre 1920.
Forains en 1962


Tous les focus