Soutien aux élèves et aux étudiants

Soutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiants
bébé, conception

"Maman, papa, comment on fait un bébé ?"
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 02-10-2021

C’est LA colle ! Et elle entraîne souvent un moment de flottement. Comment y répondre ?

Parler de sexualité avec un enfant peut paraitre difficile, mais pas de panique, une explication simple avec les bons mots, adaptée à l'âge de l'enfant, satisfera sa curiosité, du moins un petit moment … Ensuite, il suffira d'adapter la réponse à sa maturité et à son vocabulaire. De façon générale, à toute question posée, il faut apporter une réponse et ainsi contribuer à sa construction.  

Le critère de l'âge

  • Vers 3 – 4 ans, une réponse simple suffit. « Papa et maman s'aiment, se sont fait un très gros câlin et ont fabriqué un bébé ».  

  • Vers 5 – 6 ans, cette réponse ne suffira plus. Il est conscient de la différence corporelle entre une fille et un garçon. Il faut être plus précis : « pendant le câlin, papa a déposé une graine dans le ventre de maman ».  

  • Vers 7 - 8 ans, on devient encore plus précis en nommant la petite graine, le spermatozoïde, et la poche dans le ventre, l'ovule, qui se mêlent pour former, en 9 mois, un bébé.

Il n'y a bien sûr pas de réponse universelle. Tout dépend des connaissances, de la maturité, de chaque enfant. Une piste pour l'évaluer est de le questionner afin d'utiliser ses propres mots et voir quel degré de réponses il attend. Au fil du temps, si l'enfant a besoin de plus de réponses, il reviendra vers vous et vous posera plus de questions.  Et si les mots manquent, mieux vaut le dire, réfléchir à la réponse à apporter et en parler un peu plus tard.

C'est l'amour !

Le fil conducteur des réponses est invariable : c'est l'amour, l'envie d'avoir un bébé ensemble. On fait des bébés quand on est grand, entre deux adultes.  

Et si le schéma classique est hétérosexuel, il faut aussi pouvoir répondre quand il s'agit d'un couple homosexuel.  

En général, les explications seront plus directes que pour une famille classique, comme le confirme le Docteur Florence Morel-Fatio, pédopsychiatre: "Les homoparents ne peuvent et ne veulent pas faire croire à leur enfant qu'il est le fruit de leur engendrement. La différence dans le mode de conception est effectivement d'emblée évoquée, avec des mots adaptés en fonction de l'âge de l'enfant." 

Les enfants plus grands souhaiteront plus de précisions. Dans ce cas, vous pouvez laisser trainer des livres et répondre à leurs questions. 

Idées de livres :