Soutien aux élèves et aux étudiants

Soutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiants
Manger de la viande

Quelle quantité de viande à quel âge ?
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 19-08-2021

Pour bien grandir, un enfant a besoin d’avoir une alimentation équilibrée. Et la quantité de viande consommée est un élément essentiel de cet équilibre.

La viande apporte du fer et des protéines, indispensables au bon développement des enfants. Toutefois, il convient d'adapter la quantité de viande consommée à l'âge. En effet, une consommation trop importante de telles protéines a des effets négatifs sur la santé et est un facteur favorisant l'obésité.

10 grammes par année

La règle est simple : c'est 10 grammes de viande par année d'âge.

Un enfant de trois ans peut donc manger 30 g de viande par jour. Cela représente un quart de steak. 

Ensuite, on ajoute 10 g à chaque anniversaire. Pour un enfant de 8 à 10 ans : de 80 à 100 g de viande par jour sont recommandés. Pour un enfant de 11 à 14 ans, ce sera de 100 à 150 g et pour un(e) adolescent(e) de 15 à 18 ans, on arrive à une portion de 150 à 200 g par jour. 

Alterner  

Le principe de l'alternance est à appliquer pour une consommation raisonnée. D'abord une alternance au jour le jour, ensuite une alternance quant aux sources de protéines.

Au quotidien, il est préférable de limiter la consommation de viande (blanche ou rouge) à une fois par jour. Ainsi, si votre enfant a de la charcuterie dans ses tartines, il n'est pas nécessaire de lui donner de la viande à un autre repas.  

L'alternance avec d'autres sources de protéines consiste à proposer des aliments tels que le poisson, les œufs ou les légumineuses (haricot, pois chiches, lentilles, … sont à consommer au moins une fois par semaine). 

En termes de choix de viande, il est conseillé de privilégier les viandes non transformées comme les steaks, les filets, les rôtis ou les côtelettes et de limiter les viandes telles que le hachis, les saucisses et les charcuteries un maximum. Les charcuteries peuvent être remplacées par du poisson, des garnitures à base de légumineuses comme le houmous, ou du fromage frais. Une salade de lentilles aux tomates basilic peut également être une bonne alternative aux repas tartines.

Bien manger, c'est préserver sa santé et la planète, mais aussi son portefeuille. 

Et les steaks végétariens ?

Une autre possibilité pour accorder plaisirs gustatifs et consommation raisonnable est de choisir les steaks végétariens. Ils ressemblent à un morceau de viande, mais ils n'en contiennent pourtant pas ! Effet bluff garanti ! Voici quelques recettes surprenantes et gourmandes.

Bon appétit !