Soutien aux élèves et aux étudiants

Soutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiants
verrues

Comment éviter et soigner les verrues ?
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 28-02-2021

Une verrue est une petite tumeur bénigne de la peau d’origine virale (virus de type HPV, Human Papilloma Virus). Elle est sans danger, mais contagieuse.

Elles touchent de 7 à 12 % de la population, en particulier les enfants et adolescents. Elles apparaissent principalement sur les mains ou les pieds, mais peuvent aussi se loger sur le visage, les coudes, les genoux ou d'autres parties du corps.

Les différents types de verrues :

  • La verrue séborrhéique se situe le plus souvent sur le tronc et les membres, parfois sur le visage. Elle se présente comme une petite surélévation de couleur chair, marron ou noire, qui grandit peu à peu et semble « collée à la peau ». Elle n'est absolument pas contagieuse et survient généralement chez les adultes d'âge moyen et les plus âgés.
  • La verrue plane est une lésion de couleur chair, ronde, légèrement surélevée. Elle siège habituellement sur le visage et sur le dos des mains. Elle est contagieuse et se rencontre essentiellement chez l'enfant et l'adolescent.
  • La verrue vulgaire est bien connue des personnes fréquentant les piscines, elle s'observe principalement au niveau des mains et des pieds.

Comment les éviter ?

Les verrues se développent volontiers dans les milieux chauds et humides. Quelques règles d'hygiène assez simples permettent donc de les éviter :

  • Pour les pieds :

- ne pas marcher pieds nus dans des lieux publics (salle de gym, piscine, plage, …). Enfiler une paire de sandales ou de tongs est un moyen de prévention simple et efficace ;

- se rincer les pieds après la baignade et les sécher soigneusement.

  • Pour les mains :

- se laver les mains plusieurs fois par jour ;

- éviter de se mordiller les petites peaux autour des ongles. Les petites plaies de la peau permettent au virus de pénétrer dans l'organisme, et les doigts sont des terrains particulièrement sensibles. Il faut aussi être particulièrement vigilant en cas d'eczéma, de coupure, …

Faut-il traiter une verrue ?

Les verrues sont sans gravité et disparaissent fréquemment d'elles-mêmes. Chez les enfants, deux tiers des verrues cutanées se résorbent spontanément dans les deux ans.

Ne pas traiter est donc une possibilité, mais requiert malgré tout une surveillance attentive. D'autant plus qu'elles sont contagieuses surtout pour les autres personnes de la collectivité comme les élèves de la classe de votre enfant. Si votre enfant a une verrue, il peut fréquenter la piscine avec une verrue à condition de porter des chaussons ou un pansement imperméable pour éviter la contagion.

Le traitement est en revanche souvent envisagé lorsqu'elles deviennent douloureuses ou gênantes. Les verrues pouvant grossir et se multiplier, de nombreuses personnes décident de les traiter. Aucun traitement ne pourra cependant vous garantir que vous en serez définitivement débarrassé.

Quel traitement choisir ?

Le traitement est choisi au cas par cas, en fonction du type de verrue, de sa taille et de son emplacement.

Les préparations à base d'acide salicylique et la cryothérapie (technique qui consiste à appliquer une source de froid) restent généralement les traitements de premier choix.