Soutien aux élèves et aux étudiants

Soutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiantsSoutien aux élèves et aux étudiants
peur du noir

Je ne veux pas aller dormir, j’ai peur du noir !
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 22-01-2021

La peur est un sentiment d'angoisse éprouvé en présence ou à la pensée d'un danger, réel ou supposé. La peur est une émotion de base.

Vers 3 ans, le cerveau de l'enfant est en pleine émulation. Il se raconte des histoires, il s'imagine plein de choses. Le soir, quand il fait noir, son imagination déborde : sorcière dans l'armoire, fantôme ou monstre sous le lit, …

S'agit-il d'une peur réelle ou de l'envie de ne pas vous quitter et de ne pas aller dormir ?

Comment le savoir ?

En tant que parents, comment pouvez-vous réagir ?

  • Reconnaitre la peur de votre enfant. Ne vous moquez pas de lui et prenez cela au sérieux. Identifier la peur de votre enfant vous permettra de réagir de manière adéquate. Si votre enfant a peur d'être seul dans le noir, votre enfant aura probablement peur quand il sera dans un tunnel et pas uniquement au moment du coucher ;
  • Réduire l'obscurité : pour l'aider à surmonter cette peur, vous pouvez lui proposer une lampe de poche près de lui qu'il pourra allumer s'il a peur, laisser une petite veilleuse allumée ou poser une décoration murale phosphorescente. L'obscurité deviendra alors pénombre ;
  • Apprivoiser le noir : vous pouvez jouer dans le noir (éteindre la lumière et reconnaître les objets avec sa main), jouer à colin-maillard, lui proposer une balade le soir, dans le noir… Ces petits jeux lui permettront d'apprivoiser le noir et lui apporteront des compétences qui le rendront plus fort ;
  • Mettre des mots sur ce qu'il ressent : votre enfant vit peut-être des situations difficiles (séparation, images choquantes à la TV, deuil, …). Ses émotions, ses peurs, peuvent ressurgir la nuit. Parler avec lui l'apaisera certainement ;
  • Valoriser son courage en lui rappelant des peurs, des difficultés qu'il a surmontées. C'est encourageant pour vaincre sa peur du noir ;
  • Normaliser la peur en lui expliquant que la peur est une émotion « normale » et que vous aussi vous aviez peur quand vous étiez petit. Parlez-lui de votre expérience.
  • Lui montrer qu'il est en sécurité et expliquer ce que vous mettez en place pour éviter que les voleurs ne viennent la nuit par exemple ;
  • Lire et câliner : en privilégiant les belles histoires avant d'aller dormir et les assortissant d'un câlin final, votre enfant s'endormira dans une atmosphère positive. Ce rituel est rassurant.

Il existe des livres sur cette thématique, qui peuvent aider à vaincre cette peur.

Bien sûr, rien ne se fera en un jour, en une nuit. Vaincre une peur, quelle qu'elle soit, est un processus progressif. Patience et douceur sont de rigueur.

Si vous souhaitez discuter avec un professionnel sur les stratégies à mettre en place, les Centres PMS sont disponibles pour vous accompagner. N'hésitez pas à les contacter.