ENSEIGNEMENT PROVINCIAL

Actualités

partager sur Google+

partager sur Facebook
Enseignement

IPEPS Huy-Waremme: "40 ans d’enseignement de promotion sociale en Province de Liège… et demain ?"

Au printemps dernier, l'ASBL Les Amis de Jean Boets et l’IPEPS Huy-Waremme ont organisé un panel de midi sur le thème

Au printemps dernier, l'ASBL Les Amis de Jean Boets et l’IPEPS Huy-Waremme ont organisé un panel de midi sur le thème "40 ans d’enseignement de promotion sociale en Province de Liège… et demain ?".

1974 : la Province de Liège décide d'attribuer une direction à temps plein à chacun de ses instituts de promotion sociale. 2014 marque donc le quarantième anniversaire de cette autonomie, l'occasion de faire le point sur les évolutions récentes et annoncées de cet enseignement provincial, à l'occasion d'un panel de midi organisé par l'ASBL Les Amis de Jean Boets et l'IPEPS de Huy-Waremme sur le thème "40 ans d'enseignement de promotion sociale en Province de Liège… et demain?".

D'entrée de jeu, ont été mis en exergue le succès croissant des huit instituts provinciaux et leur importance face aux mutations techniques, économiques et sociales. Quelques constats ont également été posés, comme le rôle prépondérant joué par l'Enseignement de Promotion sociale dans la vulgarisation de l'informatique ou encore le côté précurseur de son organisation modulaire (décret du 16 avril 1991).

On a aussi rappelé les finalités de cet enseignement pour adultes et mis en lumière les prochains défis auxquels il sera confronté à l'avenir tant aux niveaux secondaire et supérieur que dans son rôle de certificateur. Cet événement a enfin été l'occasion de rappeler aux participants les priorités fixées par la Province de Liège pour son Enseignement. Il importe en effet que nos instituts anticipent les nouveaux besoins issus des progrès techniques, sociaux, économiques et culturels.

Les nombreuses actions menées durant ces quarante années, esquissées à grands traits par le panel des Amis de Jean Boets, auront permis d'alimenter les réflexions, mais surtout de mettre en évidence les potentialités de cet enseignement encore trop méconnu.




Toutes les actualités