Infrastructures

InfrastructuresInfrastructuresInfrastructuresInfrastructures
C’est le tour des Tours au château de Jehay

C’est le tour des Tours au château de Jehay
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 05-10-2018

La rénovation des charpentes des deux tours est la nouvelle phase dans la restauration du château de Jehay,

Le château de Jehay, classé patrimoine exceptionnel de Wallonie, est un bâtiment emblématique et un haut lieu touristique de la Province de Liège. L'édifice, à l'architecture si particulière dite « en damiers », unique en Europe, a vu le jour au milieu du XVIe siècle.

En cours de restauration sous la houlette de la Province de Liège, le chantier actuel consiste en la rénovation des charpentes et des façades ainsi que la stabilité liée au gros-œuvre.

C'est le vendredi 28 septembre dernier, que la dépose des charpentes des deux tours du château de Jehay a été réalisée. Cette opération a débuté par le démontage des couvertures des toitures, suivi par le placement d'une enrayure métallique au niveau des arêtiers des charpentes et de la mise en œuvre d'un sanglage afin de stabiliser les différents assemblages lors du transport.

Le jour du levage, l'enrayure métallique et la partie supérieure de chaque tour ont été arrimées à une grue télescopique de 200 tonnes avant d'être descendues l'une après l'autre sur une structure d'échafaudage installée en contre-bas dans les douves asséchées du château.

Quel est l'objectif de cette démarche ? La descente des charpentes des deux tours permettra au tailleur de pierre de restaurer plus aisément les têtes de maçonneries et ce, en même temps que les charpentiers œuvrent à la restauration des charpentes.

Il faut spécifier qu'en ce qui concerne l'état sanitaire de la tour nord, il a été constaté que l'enrayure principale, confinée entre un plafond et un plancher, est fortement altérée dû à l'humidité et aux attaques d'insectes xylophages. Celle de la tour sud a été remplacée sans doute au XXème siècle par des tirants métalliques lors de la mise en œuvre d'une dalle de béton.

À propos des travaux de stabilité, les fondations de la tour nord et de la tour de la cage d'escalier d'honneur vont être renforcées. La tour Balat, quant à elle, a été entièrement vidée pour permettre l'aménagement des futures cages d'ascenseur et d'escalier.

Enfin, en ce qui concerne la restauration des façades, un relevé « pierre à pierre » a été effectué afin de connaitre leur état sanitaire et de déterminer au cas par cas le type d'intervention nécessaire (remplacement, greffons, épinglage…)

Un atelier de taille de pierre a notamment été implanté sur site pour permettre l'adaptation des nouvelles pierres par le tailleur de pierre. Cet atelier est implanté de manière à ce que les visiteurs du domaine de Jehay puissent se rendre compte du travail accompli par les artisans.

Les linteaux et le garde-corps de la galerie Balat ont été déposés en vue de leur restauration.

Pour rappel, la restauration du château de Jehay a débuté le 06 novembre 2017 pour une durée de 500 jours ouvrables. Le coût total de cette phase de travaux de restauration est estimé à 5.106.883 euros TVA comprise. Un subside de 5 millions d'euros est accordé par la Division du Patrimoine pour la restauration du château.

C’est le tour des Tours au château de Jehay
C’est le tour des Tours au château de Jehay
C’est le tour des Tours au château de Jehay