Trimestriel Notre Province

Trimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre ProvinceTrimestriel Notre Province
Adrien François

La Province vue par Adrien François
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 16-12-2019

Rencontre avec cet homme passionné du 7e art sous toutes ses facettes.

Le Festival International du Film de Comédie de Liège a pris ses quartiers du 6 au 10 novembre dans notre belle Cité Ardente. Avec l'aide de l'acteur belge Jean-Luc Couchard et de Cinélab, Adrien François décide de créer, en 2016, le premier festival de cinéma humoristique belge.

Acteur, réalisateur, producteur, vous êtes passionné de cinéma depuis vos 17 ans. Vous avez créé le Festival International du Film de Comédie de Liège, que pensez-vous devotre collaboration avec la Province ?

Il n'existait pas de festival du film de comédie en Belgique et j'ai toujours eu la chance de tourner à Liège, je vis ici. La Province de Liège fédère les acteurs culturels de son territoire. Elle permet une cohésion entre tous, c'est donc une Province qui est unie. C'est une formidable expérience, on est comme une grande famille ! Nous avons été soutenus dès le début par la Province. Sans son aide logistique et financière, le festival ne se ferait pas de la même manière. Cette année, c'est chouette, nous avons un jury de la Province !

Justement, que pensez-vous de cette initiative, qu'apporte-t-elle au festival ?

C'est important d'impliquer les 84 communes du territoire. Le Festival doit pouvoir rayonner dans toute la province, partie germanophone comprise. La constitution de ce jury prouve que notre festival gagne en notoriété et que les citoyens désirent faire partie du projet. Il s'agit là d'une belle opportunité de mettre la Province en avant, au travers de ce jury qui porte un autre regard sur notre programmation. En effet, il est composé de citoyens et pas de professionnels du cinéma.

Et comment cette cohabitation entre un jury d'amateurs et de professionnels s'est elle déroulée?

La force de la comédie est que le rire est universel, que l'on soit un citoyen ou un acteur du milieu. Les deux jurys se complètent parfaitement étant donné que l'officiel donne des avis d'analyste tandis que celui de la Province fonctionne davantage à l'affect et au coup de coeur.

Vous venez d'être intronisé « ambassadeur de la Province de Liège ». Comment voyez-vous cette mission ? Quels actes allez-vous poser pour la promouvoir ?

Depuis mes débuts, je fais la promotion de la Province dans mes courts métrages, ici aussi dans le festival… C'est naturel. Les acteurs qui passent par ici deviennent aussi quelque part des ambassadeurs, leur présence éclabousse positivement toute la province. Mon rôle ? Continuer à faire ce que je sais faire, en apprenant encore tous les jours. Je suis un affamé d'ambition,
jamais satisfait, j'ai toujours envie d'aller plus loin. Je me suis toujours présenté comme un provincial convaincu, je me revendique comme tel. C'est au travers de ses actes que l'on défend sa Province. C'est super honorifique et surtout très touchant d'être ambassadeur !

Article publié dans le trimestriel "Notre Province" de décembre 2019 (n°88)

Information(s) pratique(s)

Le Prix de la Province de Liège attribué à « Jeune Juliette »

Pour la première fois, un « jury de la Province de Liège » a participé au Festival International du Film de Comédie de Liège. Composé de cinq habitants de notre province, ce jury a choisi de récompenser le film québécois « Jeune Juliette », réalisé par Anne Émond. Encore merci aux organisateurs du festival d'avoir permis à ces passionnés du 7e art d'être plongés au
coeur de cette grande fête du cinéma en Cité Ardente.

Adrien François