Bibliothèque Chiroux

Bibliothèque ChirouxBibliothèque ChirouxBibliothèque ChirouxBibliothèque Chiroux

Outremeuse dans tous ses états - Cycle de conférences (2018)
Publié le 11-12-2017

Bibliothèque Chiroux (Culture) - Province de Liège

Dans le cadre du projet de pôle créatif à Bavière, la Province de Liège vous invite à participer à un cycle de conférences sur le quartier d'Outremeuse.

Nous vous invitons à découvrir une programmation que nous avons voulue équilibrée, pointue et accessible, balayant des aspects aussi variés que la médecine, l'architecture, le théâtre ou encore les grandes figures littéraires revisitées.

Programme

  • 11/01/2018 : Erwin Woos, Théâtre du Trianon, 18h : Le quartier d'Outremeuse, naissance d'un territoire urbain

Outremeuse, territoire entièrement compris dans la plaine alluviale, composé d'un archipel d'îles basses et étroites fréquemment envahies par les eaux, et enfin séparé du centre-ville par le fleuve, est resté longtemps à l'écart du peuplement. En recourant aux documents écrits, aux sources iconographiques ainsi qu'aux résultats de découvertes archéologiques anciennes et récentes, nous tenterons de préciser quand ce territoire de la cité s'est progressivement développé pour devenir un des principaux quartiers de la ville médiévale. Pour ce faire, trois points retiendront particulièrement notre attention : le premier pont sur la Meuse, la naissance des deux paroisses avec leur étendue respective, les différentes structures défensives.

L'exposé sera agrémenté de projections de vues et plans anciens.

Erwin Woos est enseignant, agrégé d'histoire de l'Université de Liège, son mémoire de licence intitulé « Le quartier d'Outremeuse à Liège. Genèse et évolution topographique d'un territoire urbain » a remporté le prix Georges Hansotte et a été publié dans l'Annuaire d'Histoire Liégeoise en 1997. La même année, dans le cadre des Journées du Patrimoine, le liégeois cofonde une association, aujourd'hui ASBL, intitulée Patrimoine Outre-Meuse dont le but est de faire connaitre l'histoire de ce quartier. C'est ainsi que d'autres publications en lien avec Outremeuse suivront. L'ASBL qu'il préside portera encore d'autres dossiers tels que l'apposition de plaques de rue en wallon dans le centre historique de son quartier, la création d'une borne touristique RIS (Réseau Information Service) ou encore la restauration d'enseignes en pierre et le Zouave de la rue Surlet. Erwin Woos est encore administrateur de SOS Mémoire de Liège et de la Société Royale Le Vieux Liège.

  • 08/02/2018 : Nicolas Barla et Antoine Bonnivert, Blues-sphere, 18h : L'historien d'aujourd'hui face à Jean d'Outremeuse. Le cas des récits de famines

Depuis le Moyen Âge, l'histoire de Liège s'est écrite sous la plume de quantité d'historiens. Parmi ceux-ci, le chroniqueur liégeois Jean d'Outremeuse (1338-1400) fut sans conteste l'un des plus célèbres en son temps. Ses chroniques en prose et rimée auront été lues, reproduites et utilisées par de nombreuses générations d'érudits. Au début du XXe siècle, son œuvre tombe toutefois sous le coup d'une critique historique renouvelée et plus rigoureuse, qui démasque dans les récits du chroniqueur de nombreux mythes, forgeries et fabulations. Ainsi, en 1910, l'historien Godefroid Kurth déclare que “Jean d'Outremeuse est un romancier et non un chroniqueur” : l'œuvre est donc impitoyablement mise au placard. Ce verdict, longtemps resté sans appel, a pourtant depuis été tempéré, et le caractère romancé et imaginaire de l'œuvre suscite aujourd'hui de nouvelles formes de questionnement. “Comment un érudit du XIVe siècle imagine-t-il le passé mythique de sa cité ? Comment modèle-t-il les faits pour exprimer une vision du passé qui lui est propre ? Et en quoi cette vision du passé, telle qu'exprimée, peut-elle nous révéler l'idée que l'historien se fait de sa propre époque ? Le choix d'un cas d'étude spécifique bien connu des deux conférenciers - les récits de famines - permettra de sélectionner une série d'extraits illustrant de manière probante ces principaux enjeux et questionnements posés par l'œuvre du chroniqueur liégeois.

La conférence sera suivie d'une présentation du roman 1531, le Phénix, de Thierry Jacquemin.

Diplômé en Histoire à l'Université de Liège, Antoine Bonnivert rédige actuellement, en tant qu'Aspirant F.R.S-FNRS, une thèse de doctorat à l'Université libre de Bruxelles sous la direction d'Alexis Wilkin, consacrée à l'encadrement de l'accès à la nourriture mis en place par les évêques de Liège et les archevêques de Cologne au Moyen Âge.

Diplômé en Histoire à l'Université Libre de Bruxelles, Nicolas Barla est depuis 2015 détenteur d'une bourse de recherche FNRS-FRESH visant à l'élaboration d'une thèse de doctorat consacrée aux famines médiévales dans les Pays-Bas méridionaux (XIe-XVe siècle), sous la co-direction des professeurs Alexis Wilkin (ULB/ULiège) et Tim Soens (Universiteit Antwerpen).

  • 08/03/2018 : Geneviève Xhayet, New Taverne des Arts,18h : Histoire de l'Hôpital de Bavière

En 1602, des bourgeois de Liège se rassemblent au sein d'une Confrérie de Miséricorde qui s'assigne pour mission de secourir les pauvres de la cité mosane. Très vite, l'ampleur de la tâche convainc les nouveaux associés de la nécessité d'affecter un lieu à l'accueil et la prise en charge médicale des démunis. Le prince-évêque Ernest de Bavière (1581-1612) soutient la confrérie. À cette fin, il met à sa disposition un hôtel particulier en Outremeuse, la Maison Porquin. Le nom de « Maison de la Miséricorde » lui est donné, mais dans l'esprit des Liégeois pendant près de quatre siècles, « aler à Bavîre » signifiera se faire hospitaliser.

Geneviève Xhayet, Docteur en Philosophie et Lettres (Histoire) de l'Université de Liège et diplômée de l'École pratique des Hautes Études de Paris (sciences philologiques et historiques). Chef de travaux à l'université de Liège, elle dirige le Centre d'Histoire des Sciences et des Techniques. Ses recherches portent entre autres sur l'histoire de la médecine au moyen âge et au début des temps modernes (recettes médicales, thermalisme spadois).

  • 19/04/2018 : Sébastien Charlier, Auberge de Jeunesse de Liège, 18h : L'architecture en Outremeuse

Les transformations urbaines qui marquent Liège dans la seconde moitié du XIXe siècle impactent profondément le territoire d'Outremeuse. Les mesures hygiénistes qui voient notamment le comblement de nombreux bras de Meuse libèrent des espaces rapidement occupés par une petite bourgeoisie tournée vers la modernité. Le quartier d'Outremeuse est ainsi reconnu pour ses maisons Art nouveau de grande qualité. Dans l'entre-deux-guerres, d'autres courants architecturaux comme l'Art déco ou le Modernisme y trouvent un lieu d'expression privilégié. Par ailleurs, s'éloignant de la commande bourgeoise, la maîtrise d'ouvrage publique marque profondément le quartier à travers notamment l'installation de l'université dans la seconde moitié du XIXe ou la construction de logements publics dans l'entre-deux-guerres. Trouvant ses origines dans les années 1920 et s'exprimant pleinement dans la seconde moitié du XXe, les immeubles à appartements comme la tour Simenon ou l'immeuble « Intégrale » témoignent de l'intérêt que porte la petite bourgeoisie pour de nouvelles formes d'habiter et viennent compléter un paysage patrimonial d'une grande valeur.

Docteur en Histoire, art et archéologie, Sébastien Charlier s'est spécialisé en histoire de l'architecture. Chercheur attaché au service d'histoire de l'art contemporain à l'Université de Liège, il étudie les phénomènes de diffusion et de réception des cultures modernes dans les « petites villes ». Il publie notamment Paul Jaspar architecte (1859-1945) en 2009 et assure la direction scientifique de la réédition de la revue L'Équerre en 2011. En 2014, il publie avec Thomas Moor le Guide d'architecture moderne et contemporaine Liège 1895-2014 et assure depuis la direction d'une collection de guides sur l'architecture moderne en Belgique francophone.

  • 17/05/2018 : Laurent Demoulin et Frédéric Saenen, L'An Vert, 18h : Déconstruction barthésienne du mythe simenonien

Georges Simenon, né à Liège en 1903, n'était pas un écrivain replié sur son œuvre. Bien au contraire, il n'a cessé de voyager : journaliste puis grand reporter, il a sillonné l'Europe par voie fluviale avant de traverser l'Afrique puis de faire le tour du monde. Si ses destinations ont été multiples, son port d'attache a varié souvent lui aussi : il a déménagé plus d'une fois, quittant la Belgique pour la France, la France pour les États-Unis et les États-Unis pour la Suisse. Comme chacun sait, sa vie affective et familiale a été, elle aussi, très mouvementée. Tout cela a-t-il eu lieu au détriment de la littérature ? Pas du tout ! Georges Simenon est l'auteur de près de 400 romans, dont 75 enquêtes du commissaire Maigret, qui constituent une œuvre fascinante et diverse, nourrie à la source même de cette vie riche et variée. C'est à un parcours au cœur de cette œuvre et de cette existence que nous convient Laurent Demoulin et Frédéric Saenen.

Possibilité d'un repas après la conférence, sur réservation au +32(0)4 342 12 00.

Laurent Demoulin est conservateur du Fonds Simenon et chef de travaux à l'Université de Liège. Il a signé nombre d'articles portant sur les littératures française ou belge francophone contemporaines et dirigé un Cahier de l'Herne (2013) consacré à Georges Simenon ainsi que plusieurs numéros de la revue Textyles. Il a en outre publié un ouvrage intitulé « Une rhétorique par objet » : les mimétismes dans l'œuvre de Francis Ponge (Hermann, 2011) et des textes littéraires dont Les Petites Mythologies liégeoises (Tétras Lyre, 2016, co-signé avec Jean-Marie Klinkenberg) et Robinson (Gallimard, 2016, prix Rossel 2017).

Frédéric Saenen est né en 1973 dans la région liégeoise. Il enseigne le FLE (Français Langue Etrangère) à l'Université de Liège. Il est romancier (trois titres chez Weyrich, dans la collection Plumes du coq : "La Danse de Pluton", "Stay behind" et "L'Enfance unique", essayiste ("Dictionnaire du pamphlet en France" et "Pierre Drieu la Rochelle face à son oeuvre", chez l'éditeur suisse In folio) et critique littéraire auprès de sites de référence tels que Le Carnet et les instants, Parutions.com, Le Salon littéraire... Il est également lecteur public, de ses propres textes comme de ceux d'auteurs qui le passionnent et qu'il aime faire (re)découvir.

  • 25/10/2018 : Marcel Conradt, Aquilone, 18h : Le Théâtre en Outremeuse, de 1850 à 1975

Grand spécialiste du théâtre liégeois, M. Conradt abordera le Pavillon de Flore de la Famille Ruth, "Amon Ruth", le Théâtre de Monsieur Gillis de la rue Grande Bêche, le Pavillon de Flore de Monsieur Raskin, le Théâtre du Bataclan de la place Saint Nicolas, le Trianon - Pavillon de Flore..., le Nouveau Gymnase et le Théâtre de la Place. Seront évoqués surtout la vie de ces théâtres et les vedettes qui s'y sont produites.

Marcel Conradt, né en Outremeuse en mars 1944, est instituteur de formation. A partir de 1981, ce seront des Cabinets ministériels, des missions auprès de la Communauté Européenne, comme on disait alors, dans le secteur du handicap, puis Washington Fondation Kennedy - Art et Handicap, puis évaluateur des programmes européens en matière de handicap, puis le Parlement européen. Grand amoureux de la Cité ardente, il est l'auteur, entre autres, de : " Petite histoire illustrée de la place Saint Lambert" Éditions du Molinay. Ouvrage réédité ; " Histoires des Théâtres de Liège" 1800 à 1975. 3 tomes. Éditions du Cefal (va être réédité) ; " Histoires des bains et bassins de natation de Liège. Du 17eme siècle à nos jours. Éditions de la Province de Liège ; " Janine Robiane, 50 ans de théâtre à Liège." Éditions de la Province de Liège.

  • 22/11/2018 : Patrick Dheur, Musée Grétry, 18h : André Modeste Grétry

André Modeste Grétry est né en Outremeuse en février 1741. Le Musée de Liège, maison natale du compositeur (34 rue des Récollets) possède dans ses collections un nombre impressionnant de manuscrits musicaux et littéraires. Grétry portera l'Opéra comique à sa perfection. Le musicien et le philosophe se conjuguent dans une vie sociale et musicale complexe et unique au travers de la succession des régimes politiques. La conférence mettra la vie et l'œuvre du compositeur en lumière par l'explication de la découverte d'un opéra inédit (L'officier de Fortune 1768) exhumé en 2011.

Patrick Dheur, pianiste - concertiste et compositeur est également Chargé de mission de la Ville de Liège et responsable du Musée Grétry. Son approche authentiquement musicale de l'œuvre des compositeurs liégeois permet de découvrir des aspects parfois inattendus intégrés au contexte artistique de la Cité ardente. Site internet http://dheur.org.

Information(s) pratique(s)

Inscriptions gratuites mais obligatoires !

Contact : +32(0)4 232 86 41 ou nicolas.dichiara@provincedeliege.be.

Adresses :

Lieu

4020 Liège


Dates

Janvier
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Février
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
  
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
Mars
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
  
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Avril
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
  
  
  
  
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Mai
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Octobre
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre
Lu
Ma
Me
Je
Ve
Sa
Di
  
  
  
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Erwin Woos
Nicolas Barla
Antoine Bonnivert
Le Théâtre en Outremeuse, de 1850 à 1975  Marcel Conradt
Geneviève Xhayet : Histoire de l'Hôpital de Bavière
Sébastien Charlier
Laurent Demoulin
Frédéric Saenen
Patrick Dheur