Ecole d'administration

Ecole d'administrationEcole d'administrationEcole d'administrationEcole d'administration
Les Provinces de Liège et de Luxembourg partagent une proximité naturelle qu'elles veulent intensifier par des collaborations.

Liège et Luxembourg s’unissent sous le regard de Théroigne de Méricourt
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 23-01-2014

Les deux Provinces vont collaborer davantage. Notamment en matière d'enseignement, de tourisme, de culture et de soins hospitaliers. Leurs Collèges provinciaux se sont réunis à Liège, le 16 janvier.

L'objectif de cette réunion était d'envisager comment mettre des moyens (humains, matériels...) en commun afin de rendre les meilleurs services possibles aux citoyens, tout en réalisant des économies d'échelles. Il a aussi été question d'un personnage historique commun aux deux territoires : Théroigne de Méricourt (1762-1817). Voici les points essentiels abordés...

Défendre les lignes 42 Liège-Luxembourg et 43 Liège-Marloie-Jemelle

Les deux exécutifs provinciaux ont tout d'abord regretté d'une même voix la vision que le Sder (le nouveau schéma de développement de l'espace régional actuellement en cours de construction) semble avoir de la ligne de trains 42 Liège-Luxembourg. Le Sder considère Liège, Namur, Mons, Tournai et Charleroi comme pôles majeurs, en oubliant la Province de Luxembourg, ses villes importantes et ses sites touristiques attractifs. Même vision au niveau des réseaux ferroviaires : le Sder relègue la ligne 42 au simple statut de liaison ferroviaire complémentaire.

Elle joue pourtant un rôle prépondérant pour la desserte des communes comme Stavelot, Trois-Ponts, Vielsalm et Gouvy, situées à cheval sur les deux Provinces. Celles-ci veulent défendre sa pérennité et le passage à une cadence d'un train par heure. La ligne 43 Liège-Marloie-Jemelle fera l'objet de la même attention.

Un pôle académique Liège-Luxembourg fort

La proximité naturelle des deux Provinces a récemment été renforcée en termes d'enseignement supérieur par la création du pôle académique Liège-Luxembourg. Le décret définissant le paysage de l'enseignement supérieur et l'organisation académique des études prévoit la création de cinq pôles académiques. Il s'agit de lieux de concertation et de dialogue entre établissements d'enseignement supérieur ayant des implantations situées sur un même territoire géographique.

Si plus de 180 étudiants fréquentent le Campus de l'ULg à Arlon (dédicacé à l'environnement), plus de 700 étudiants luxembourgeois fréquentent la Haute École de la Province de Liège.

Sel de déneigement : vers une centrale d'achat commune

Les services techniques luxembourgeois sont particulièrement intéressés par le mécanisme mis en place par la Province de Liège depuis trois ans. La centrale d'achat de sel de déneigement proposée aux communes et autres pouvoirs locaux permet en effet d'obtenir des prix très attractifs (chiffres actuels : 28.523 tonnes de sel – 69 communes partenaires – 25% d'économie par rapport à la première saison de l'opération).

La Province de Luxembourg a informé ses 44 communes pour connaître, ou confirmer, leur intérêt pour une telle opération. Le résultat de ce sondage pourrait conduire vers une centrale d'achat commune. Les communes luxembourgeoises pourraient également bénéficier du site de stockage de la Province de Liège basé à Amay, particulièrement facile d'accès. Cette collaboration devrait permettre d'équiper les communes pour l'hiver 2014-2015.

Sur ce point nous vous invitons à lire "Sel d'épandage: coopération entre les Provinces de Liège et de Luxembourg", puisque ce 13 février 2014 les Collèges provinciaux ont franchi le pas menant vers la constitution d'une centrale d'achat commune pour le sel d'épandage.

Formation dans les services de sécurité et dans les administrations

Les deux écoles provinciales du feu vont collaborer pour assurer à leurs pompiers une formation de pointe (flash over, accoutumance au feu, interventions en milieux périlleux, bucheronnage et incendies de forêts). Objectif : éviter la redondance dans les formations proposées. Des collaborations seront aussi étudiées pour la formation de l'aide médicale urgente et celle des policiers. De leur côté, l'École d'Administration de la Province de Liège et l'Institut de Formation de la Province de Luxembourg s'entendront pour l'organisation prochaine de cours donnés partiellement à distance.

Soins hospitaliers : des synergies et des partenariats

Le Luxembourg est particulièrement actif en termes d'établissements hospitaliers au travers de l'intercommunale Vivalia. Si la Province de Liège n'exerce plus cette même compétence (avec la cession du CHS « L'Accueil » de Lierneux à l'intercommunale ISoSL depuis le 1er janvier 2013), elle peut jouer le rôle de facilitateur auprès des établissements de soins hospitaliers publics de son territoire afin qu'une réflexion portant sur les synergies et les partenariats à établir puisse voir le jour.

Une première rencontre, à caractère « exploratoire », a déjà eu lieu entre les deux Provinces, Vivalia, le CHR « La Citadelle » et le CHU de Liège. Afin d'optimaliser l'offre de soins aux patients, les Provinces souhaitent faciliter les collaborations entre les différents établissements situés sur leurs territoires.

Culture et Tourisme

Les échanges culturels et artistiques seront renforcés (lecture publique, musées). Les musiques émergentes feront l'objet d'une attention et d'un soutien croisés. Le Clap ! (bureau d'accueil pour les tournages) couvre à présent les Provinces de Liège, Namur et Luxembourg. Il tisse des liens et des synergies avec cette dernière où il procède notamment à des repérages de sites en vue de futures réalisations audiovisuelles.

Si l'on s'apprête à commémorer le Centenaire de la Grande Guerre en 2014, ce sera aussi l'occasion d'un autre anniversaire : les 70 ans de la Bataille des Ardennes. Les deux Provinces (via leurs Fédérations du Tourisme) ont édité une carte sur la Bataille des Ardennes avec l'aide de la Province de Namur et du Grand-Duché du Luxembourg.

Les deux fédérations du tourisme sont au cœur d'une démarche de promotion fédératrice qui valorise l'Ardenne au-delà des frontières. Le code de marque Ardenne ouvert, à tous les opérateurs touristiques, est une plus-value pour les deux territoires.

Les deux Provinces ont rendez-vous le 24 avril à Arlon pour préciser toutes ces collaborations. Soit à quelques jours de la 100e édition de la Doyenne des Classiques, Liège-Bastogne-Liège.

Théroigne de Méricourt, de Marcourt à Paris en passant par Liège

Le Musée de la Vie wallonne, à la demande de la Province de Luxembourg, a mis à disposition un cliché de la peinture qu'il possède de Théroigne de Méricourt en vue d'une exposition qui lui est consacrée. Il s'agit d'un personnage emblématique de la Révolution française et l'une des premières féministes de l'histoire. Née dans le petit village de Marcourt en 1762 (commune de Rendeux en Province de Luxembourg et anciennement en Principauté de Liège), elle a vécu longtemps à Liège et est décédée à Paris en 1817 après avoir mené différents combats.

La Province de Luxembourg vient de présenter un ouvrage qui lui est consacré (une BD signée Palix et Jacques Herbet). Autour de cette figure, un événement littéraire sera construit en 2014 à Liège. Il s'appuiera sur les réalisations luxembourgeoises et sera enrichi de contributions liégeoises. Cet ensemble sera décentralisé à Paris. Pour 2015, une création théâtrale internationale sera mise sur le métier. Elle est susceptible de circuler dans les lieux de diffusions des deux Provinces.

Les deux Collèges provinciaux ont rendez-vous à Arlon en avril.