Ecole du feu

Ecole du feuEcole du feuEcole du feuEcole du feu
Formation de Dir Pc Ops

Le Dir-PC-Ops : l’élément central pour bien (ré)agir en cas de situation d’urgence.
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 19-10-2020

Dans la gestion d’une catastrophe, il est indispensable d’avoir une organisation efficace. Cette coordination des différentes disciplines de l’urgence actives sur le terrain revient au Dir-PC-Ops.

Une nouvelle session de formation de Dir-PC-Ops, Directeur du Poste de Commandement opérationnel, a eu lieu récemment à la Maison de la Formation de la Province de Liège, organisée par l'Ecole du Feu de la Province de Liège.

L'accident ferroviaire survenu à Wetteren en 2013 a mis en avant l'impérieuse nécessité d'avoir un Dir-Pc-Ops qui maîtrise le rôle de chaque discipline présente sur le terrain de la catastrophe pour être efficace rapidement. Face à ce constat, une 1ère formation de 24 heures a été organisée en 2016, afin de compléter les compétences des intervenants susceptibles d'endosser ce rôle, qu'ils soient à la base pompiers, policiers, membres de l'aide médicale urgente ou encore agents de la protection civile.

Un chef d'orchestre polyvalent

La nouvelle formation qui vient de débuter a désormais une durée légale de 40 heures. Pas moins de 12 candidats francophones à ce poste de chef d'orchestre de crise alternent cours théoriques, de leadership notamment, exercices pratiques et échanges sur leurs retours d'expérience. Des mises en situation transdisciplinaires qui utilisent des maquettes et la réalité virtuelle plongent les apprenants dans des situations plus vraies que nature. Chaque candidat devient le temps d'une simulation un Dir-PC-Ops face aux autres intervenants.

A l'issue d'un examen théorique et sur base d'une évaluation continue, les candidats peuvent alors prétendre à une certification de module, qui devra être complétée par une journée d'assesment, ensemble d'exercices concrets de simulation, fin octobre et c'est après cette réussite qu'ils recevront le brevet exigé par l'arrêté royal qui définit la fonction.

Cette formation multi sectorielle permet donc au Dir-PC-Ops d'être un véritable couteau suisse à la tête de la coordination opérationnelle. Cette compétence est indispensable puisque cette cellule rassemble les opérations de secours (pompiers et protection civile), les secours médicaux, sanitaires et psychosociaux, la police du lieu de la situation d'urgence, l'appui logistique et l'alerte et l'information de la population.

Une richesse humaine aussi

L'interdisciplinarité et l'ouverture d'esprit aux autres disciplines sont les maîtres-mots qui motivent les participants. Pour Julien PEIRERA PIO, Commissaire à la Police fédérale de Liège, « cette formation apporte une ouverture d'esprit envers les autres disciplines et permet donc de travailler en interdisciplinarité pour apporter un meilleur service aux citoyens. Elle permet à l'ensemble des acteurs, qui ne sont pas formés ensemble, de créer des automatismes en cas de situation d'urgence » explique-t-il. « De plus, en dehors de l'aspect purement formatif, cette formation est aussi enrichissante au niveau humain. L'organisation en présentiel est un atout important » ajoute-t-il.

Du micro au macro

Pour Pascal ROSIERE, aujourd'hui Inspecteur fédéral Hygiène et Médecin urgentiste de formation, « toute autorité médicale doit connaître les tenants et aboutissants des services partenaires ». Après avoir connu plusieurs catastrophes comme Médecin-Urgentiste, c'est l'accident de car de Sierre en 2017, où 28 personnes belges, dont 22 enfants, ont perdu la vie, qui lui a permis de comprendre l'importance d'avoir une vision « macro », c'est-à-dire qui comprend et qui tient compte des autres disciplines. « Les différentes catastrophes dans lesquelles je suis intervenu sont le fil rouge de cette réflexion, de cette prise de conscience de la nécessité de l'interdisciplinarité ».

A côté de cet aspect « terrain », il y a également la coordination stratégique, prise en charge par un « Centre de crise », communal, provincial ou fédéral, selon l'événement et cela en relation directe avec la coordination opérationnelle.

Qu'est-ce qu'une situation d'urgence ?

En Province de Liège, c'est le Gouverneur qui déclenche la phase provinciale d'urgence et coordonne la gestion de la crise au niveau stratégique. Plusieurs événements qualifiés de « situation d'urgence » ont nécessité cette décision ces dernières années : les pluies torrentielles de 2008, les intempéries neigeuses et le spectaculaire incendie dans les Fagnes en 2010 ou encore les importantes chutes de neige en 2015.

De façon générale, une situation d'urgence est « tout événement qui entraîne ou qui est susceptible d'entraîner des conséquences dommageables pour la vie sociale, comme un trouble grave de la sécurité publique, une menace grave contre la vie ou la santé des personnes et/ou contre des intérêts matériels importants et qui nécessite la coordination des acteurs compétents, en ce compris les disciplines, afin de faire disparaître la menace ou de limiter les conséquences néfastes de l'événement ».

Au niveau communal, la catastrophe de la rue Léopold, en 2010, a déclenché la phase communale d'urgence.

Formation de Dir PC Ops
Formation de Dir PC Ops
Formation de Dir PC Ops