Ecole de police

Ecole de policeEcole de policeEcole de policeEcole de police
Un bâtiment consacré à la simulation pour former les services de sécurité et d’urgence: 23 millions € investis à la Maison provinciale de la Formation

Un bâtiment consacré à la simulation pour former les services de sécurité et d’urgence
partager sur Google+ partager sur Facebook   Publié le 25-09-2018

23 millions € investis à la Maison provinciale de la Formation

Ce mardi 25 septembre 2018, la Province de Liège a procédé à l'inauguration de la « Phase 3 » de la Maison Provinciale de la Formation à Seraing. Son Département Formation se dote d'un bâtiment exclusivement consacré à la simulation, aux entraînements pratiques et aux formations interdisciplinaires de l'Institut Provincial de Formation des Agents des Services de Sécurité et d'Urgence. Ces nouvelles installations sont destinées aux Écoles de Police, du Feu, des Cadets et d'Aide Médicale urgente. Elles offrent aux services de sécurité et d'urgence des infrastructures de formation à la pointe de la technologie.

Point central de ce nouveau bâtiment, la maison du crime et de simulation est dotée, sur deux étages, de régies audiovisuelles et de locaux de simulation (façade multifonctionnelle, salle polyvalente type bar ou restaurant, local commercial, studio, duplex et laboratoire). D'autre part, un hall d'entraînement d'une surface de 600 m² et d'une hauteur de 15 m, qui sera équipé d'un mur d'escalade, a été conçu afin de mettre en place des exercices multidisciplinaires de grande envergure. Enfin, un dojo, d'une surface de 228 m² est destiné à l'apprentissage des techniques de self-défense.

« Ces locaux faciliteront l'organisation d'exercices pratiques et de formations interdisciplinaires qui intègrent ces différents corps de sécurité, amenés à travailler ensemble sur le terrain, au bénéfice de la sécurité des citoyens. » explique la Députée Provinciale de l'Enseignement et de la Formation.

L'inauguration de cette « Phase 3 », qui a nécessité un investissement de près de 6,5 millions €, complète ainsi un projet initié en 2009 par la Province de Liège, visant à centraliser à Seraing la formation des policiers, pompiers et secouristes-ambulanciers.

23 millions € investis depuis 2009, 20.000 personnes formées chaque année

En 2017, 13.856 policiers, pompiers et secouristes-ambulanciers étaient inscrits à l'Institut Provincial de Formation des Services de Sécurité et d'Urgence : 4.750 à l'École de Police, 3.440 à l'École du Feu, 210 à l'École des Cadets, 5.426 à l'École d'Aide Médicale Urgente. L'École Provinciale d'Administration comptait pour sa part 5.396 inscrits. Le site de la Maison Provinciale de la Formation comporte trois infrastructures dans le centre de Seraing. Cela représente un investissement global de 23 millions €, majoritairement financé par la Province de Liège sur fonds propres et subsidié par la Wallonie.

« Phase 1 et 2 » : investissement et centralisation

Depuis 2009, la Province de Liège développe la Maison Provinciale de la Formation. La « Phase 1 » est constituée de classes et de locaux administratifs et la « Phase 2 », inaugurée en 2016, de locaux administratifs, informatiques et de simulation pour la formation des secouristes ambulanciers. Ces deux bâtiments ont permis de rassembler les Écoles de Police, du Feu et d'Aide Médicale Urgente sur le même site de formation. Ainsi, la centralisation de l'activité de formation visait à développer une vision intégrée de la sécurité pour améliorer la sécurité des citoyens.

« Phase 3 » : la simulation comme outil d'apprentissage

La « Phase 3 » de la Maison Provinciale de la Formation, dont la construction a débuté le 30 mai 2017, est l'aboutissement d'un projet mené depuis plus de 15 ans au centre de la Ville de Seraing. Le Département Formation de la Province de Liège renforce encore par cette construction ses atouts pour l'organisation de formations de qualité au bénéficie des acteurs de terrain de la sécurité et de l'urgence.

Le Hall d'entraînement permettra de simuler des interventions sur une façade d'immeuble représentant, au niveau du sol, un rez-de-chaussée commercial et une habitation privée et, aux étages, un duplex, une salle multifonction et un laboratoire. Le hall est équipé de portes de garage donnant accès aux véhicules d'intervention (camion de pompier, ambulance, voiture de police…). Les exercices inter-écoles trouveront là-bas un beau lieu d'expression : balisage, accident de roulage avec technique de désincarcération et prise en charge de blessés, prise d'otages, attentats, gestion de foules… Il sera également équipé d'un mur d'escalade et des points d'ancrage permettent sa transformation en terrain sportif. Il pourra également être entièrement occulté pour créer un immense espace où l'on pourra développer de la réalité virtuelle.

La maison du crime et de simulation sera le point central de ce bâtiment. Sur deux étages, elle est dotée de régies audiovisuelles et de locaux de simulation (façade multifonctionnelle, salle polyvalente (type bal, restaurant), local commercial, studio, duplex et laboratoire). Équipée de caméras 360°, elle permettra de pratiquer le retour d'expérience lors des briefings et débriefings des formations. Proche du hall d'entraînement, on y développera des jeux de rôles au cours desquels les simulants mettront en situation « réelle » les futurs policiers, pompiers et ambulanciers, toujours dans un esprit d'interdisciplinarité, sans négliger les besoins particuliers de chaque profession.

Un dojo, de 228 m², comprend une salle exclusivement dédiée à l'apprentissage des techniques de self-défense. Il accueille également des locaux sociaux, des vestiaires et des sanitaires.
L'actualité démontrant régulièrement la nécessité pour les policiers, les pompiers et les secouristes-ambulanciers de travailler en équipe, cette avancée importante en infrastructure leur
permettra de disposer à demeure d'un site de formation didactique interdisciplinaire et facilement accessible pour qu'ils puissent se former ensemble et de façon intégrée.

Redéploiement et supracommunalité

La Province de Liège réaffirme ainsi très concrètement sa volonté de proposer une formation de haut niveau aux services de sécurité et d'urgence, au bénéfice des zones et des communes, en investissant des moyens financiers et humains importants dans ce qui constitue son premier axe prioritaire, l'enseignement et la formation.

Par ailleurs, en assurant la présence de centaines de personnes dans des bâtiments entièrement neufs, ce projet s'inscrit également dans le redéploiement économique et urbain de la Ville de Seraing.

Préoccupation environnementale

Conçue avec un regard sur notre avenir, cette nouvelle infrastructure répond à des normes en matière d'environnement. « A l'instar des phases 1 et 2, la conception de la phase 3 a été pensée pour répondre à des critères basse énergie », nous précise le Député Provincial des Infrastructures et de l'Environnement, « Des mesures techniques visant la réduction maximale de la consommation d'énergie ont été mises en place, tant au niveau des éclairages que des systèmes de chauffage. De plus, une façade photovoltaïque a été posée sur tout un pan du hall d'exercice ».

La Maison de la Formation de la Province de Liège, en bref

Maison de la Formation « Phase 1 » (Seraing, 2009)

  • Investissement de 10 millions € (8,3 Province / 1,7 Wallonie) ;
  • Bâtiment de 5.000 m² ;
  • Siège du Département Formation de la Province de Liège et tout particulièrement de l'Institut Provincial de Formation des Agents des Services de Sécurité et d'Urgence ;
  • Auditoire de 125 places, cafétéria, 18 classes, vestiaires et sanitaires, 6 bureaux, centre documentaire, ateliers informatiques. Un niveau complet accueille les fonctions administratives du Département Formation.

Maison de la Formation « Phase 2 », bâtiment Guy Martin (Seraing, février 2016)

  • Investissement de 6,5 millions € (4,52 Province / 1,98 Wallonie) ;
  • Bâtiment de 3.300 m², full Wi-Fi et équipé de projecteurs interactifs ;
  • Centralisation des 4 écoles (Aide médicale urgente, Police, Feu, Cadets) sur un même site ;
  • Ambulance de simulation, locaux et outils de simulation, auditoire dynamique, salles d'informatique, salles de cours, de réunion.

Maison de la Formation « Phase 3 » (Seraing, septembre 2018)

  • Investissement de 6,5 millions € (3,7 Province / 2,8 Wallonie) ;
  • Hall de sport (600 m²)
  • Dojo / Salle d'entraînement à la maîtrise de la violence (250 m²)
  • « Maison du crime et de simulation »
  • Mur d'escalade.


Lieu

101 rue Cockerill
4100 Seraing

Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège
Maison de la Formation de la Province de Liège