ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE

Actualités

partager sur Google+

partager sur Facebook
Promotion sociale

IPEPS Seraing Technique: à la découverte de la Mare aux Joncs et de l’arboretum de la Vecquée

La classe de

Gros plan sur une excursion dans la forêt domaniale de la Vecquée avec la classe de "Formation de base".

Par une belle matinée d'automne, les étudiants de l'Institut Provincial d'Enseignement de Promotion Sociale de Seraing orientation technique se sont rendus avec Mme Van de Walle, leur professeur, dans la forêt domaniale de la Vecquée à Seraing.

Pour une partie d'entre eux, venant d'un autre continent, l'Afrique, ce fut une découverte. En effet, la faune et la flore de notre pays sont bien différentes. Ils ont ainsi fait deux rencontres intéressantes.

Rendez-vous avec les grenouilles

Le premier arrêt avait pour objectif de leur faire découvrir la Mare aux Joncs, grâce aux explications de Guy Herremans, de l'association « Protection Nature Seraing ». La mare est un lieu de reproduction des grenouilles, qui n'hésitent pas à entreprendre une migration de huit jours afin de venir s'y reproduire.

Le plan d'eau est entretenu par des bénévoles, qui aident aussi les batraciens à traverser la route sans encombre. C'est ainsi qu'au mois de mars, on peut voir des couloirs de plastique noir servant à canaliser les grenouilles et des bénévoles avec des seaux pour les recueillir et éviter qu'elles soient écrasées par les véhicules.

Vu la température plus que clémente en cette matinée d'automne, quelques grenouilles avaient décidé de se montrer au bord de la mare. Le réchauffement climatique ne leur permet en effet plus d'hiberner aux moments opportuns. M. Herremans a également expliqué quelles étaient les plantes nécessaires à leur équilibre dans ce milieu naturel devenu zone protégée.

Gardes forestiers sérésiens et prisonniers russes

Chemin faisant, le second arrêt a permis au groupe de rencontrer deux gardes forestiers avec qui ils ont visité l'arboretum. L'occasion pour eux de découvrir des essences rarissimes dans notre pays, tel un séquoia d'Amérique qui aurait dû atteindre 150 mètres mais dont le bourgeon terminal a été brisé par la foudre. Ou encore deux abris construits durant la Seconde Guerre mondiale par des prisonniers russes, dans le style de leur maison natale.

Les étudiants, qui se souviendront longtemps de cette matinée, n'ont pas hésité à l'immortaliser avec de nombreuses photos soulignant la beauté de la nature grâce aux différentes couleurs offertes par cette journée automnale.

Cette excursion découverte leur a également offert l'opportunité de se réconcilier avec la nature et de prendre conscience que nous devons la respecter : nous devons vivre en harmonie avec elle si nous voulons assurer l'avenir des générations futures et leur transmettre ce magnifique patrimoine.




Toutes les actualités