HEPL - HAUTE ECOLE DE LA PROVINCE DE LIÈGE

Actualités

partager sur Google+

partager sur Facebook
Haute école

"L'attrait": plongée dans l’univers brassicole

Michaël Monseux, Bloc 3 du Bachelier en Agronomie - Techniques et gestion agricoles.

Fraîchement diplômé en agronomie à la HEPL, Michaël Monseux concilie passion pour la bière artisanale et fibre entrepreneuriale. Baptisée "L’attrait", sa micro-brasserie est sur les rails!

L'histoire commence en 2015, au cœur des Ardennes belges, lorsque Michaël fait naître son premier brassin. Muni d'une vieille casserole et d'un vieux moulin à café, ce jeune autodidacte a fait ses gammes avec une bière "triple". De malt en houblon, il crée une gamme de produits avec ses propres recettes.

Avant d'aller plus loin dans sa réflexion et de fixer les limites de son projet, il part à la rencontre du monde brassicole. Il visite de grandes brasseries telles que l'Abbaye d'Orval. Sa passion devient alors incontrôlable !

Michaël oriente sa micro-brasserie vers une production du terroir, locale et artisanale. "Je veux rendre ses lettres de noblesses à l'agriculture. Je réalise chaque étape à la main et garde ainsi le contrôle sur chacune d'entre elles. C'est essentiel car chaque manipulation est déterminante dans le goût de la bière." Poivre, noisette, pamplemousse, arômes floraux… tant de saveurs que l'on retrouve dans les bières de Michaël. De quoi se désaltérer, avec modération évidemment !

Un encadrement d'experts

Soutenu par le VentureLab (un écosystème de soutien à l'entrepreneuriat à destination de tous les étudiants et des jeunes diplômés des institutions de l'Enseignement supérieur du pôle académique Liège-Luxembourg), Michaël bénéficie d'un coach personnalisé qui l'accompagne, le guide et l'aide dans son projet entrepreneurial. Un atout essentiel dans le développement de sa micro-brasserie. "J'ai eu besoin d'informations pour la protection de mon appellation. Grâce au VentureLab, j'ai pu être dirigé vers un juriste qui m'a prodigué des conseils gratuitement." Quant au financement, c'est via un crowdfunding (financement participatif) qu'il a pu récolter de quoi investir dans du matériel, dont près de 6000 bouteilles vides, qui n'attendent plus qu'à être remplies de ce doux breuvage.

Pourquoi attendre pour entreprendre ?

"Pourquoi perdre du temps quand on peut associer ses études avec un projet d'entreprise ? Il faut juste que celui-ci ne prenne pas le dessus. Ça, c'est un point clé pour le VentureLab, qu'on réussisse d'abord nos études avant notre projet." Avant de commercialiser ses produits, Michaël a dû attendre d'être diplômé. C'est donc après le mois de juin qu'il a plongé officiellement dans le grand brassin entrepreneurial !

Suivez Michaël sur Facebook : www.facebook.com/microbrasseriedelattrait




Toutes les actualités