HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Journée d’étude et voyage culturel à Paris pour les futurs assistants en psychologie

Journée d’étude et voyage culturel à Paris pour les futurs assistants en psychologie

Les futurs assistants en psychologie de la HEPL se sont rendus à Paris, où ils ont notamment participé à une journée d'étude sur le thème "Interpréter l’enfant".

Les étudiants de 3ème année de la formation d'Assistant(e) en psychologie, accompagnés par leurs professeurs Dominique Giovannangeli, Sabine Goffart et Carole Méan, sont partis en voyage culturel à Paris les 20 et 21 mars 2015, grâce au soutien du Conseil Social de la Haute Ecole.

Ils ont ainsi eu la chance de découvrir les trésors de cette belle capitale et son activité culturelle.

Leur formation s'est par ailleurs considérablement enrichie grâce à leur participation à la 3ème journée d'étude de l'Institut de l'Enfant (UPJL), consacrée au thème "Interpréter l'enfant".

Cette journée d'étude a rassemblé pas moins de 1000 personnes au Palais des Congrès d'Issy-les-Moulineaux. Une occasion unique pour les étudiants d'entrer en contact avec des professionnels issus de diverses institutions européennes d'accueil pour enfants.

Les témoignages variés de ces spécialistes semblent avoir profondément sensibilisé les futurs assistants en psychologie aux difficultés que peut rencontrer un enfant lorsqu'il est confronté au monde des adultes. Les étudiants ont notamment pu mesurer à quel point il est important de pouvoir accompagner l'enfant face aux moments de détresse ou de perplexité, dans un monde parfois déboussolant.

Ils ont ainsi pu saisir certains enjeux essentiels pour leur future pratique professionnelle, comme l'importance d'accueillir chaque enfant dans toute sa singularité, en le respectant et en le soutenant pas-à-pas dans son désir et dans ses inventions.

Ces témoignages et ces travaux ont nourri la réflexion des futurs bacheliers, qui sont repartis très enthousiastes et encore plus impatients d'inscrire ce type de questionnement dans leur pratique professionnelle à venir.