HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

AMHYSPIN, la première spin-off de la Haute Ecole de la Province de Liège

Jean-Michel Cloes et Geoffrey Hoslbeek

L’événement est de taille pour l’Enseignement de la Province de Liège qui a vu la création de sa première spin-off, AMHYSPIN.

Cette société, créée pour valoriser les résultats de recherche des laboratoires de Biochimie de la Haute Ecole de la Province de Liège, est spécialisée dans la régénération et la dynamisation des cellules dites hybridomes productrices d'anticorps.

Le Professeur-Fondateur Jean-Michel Cloes avait, en 2005, découvert un procédé unique au monde qui allait révolutionner cette technique de culture utilisée pour le diagnostic médical notamment. Le potentiel économique de cette découverte et les tests en laboratoire qui ont suivi, ont motivé le professeur à explorer cette voie de l'entreprenariat grâce à l'arrivée de son associé Geoffrey Hoslbeek. Les aides de la Région wallonne et le soutien du CECOTEPE, le Centre de recherche associée de la Haute Ecole de la Province de Liège, leur ont permis de se lancer dans la création de l'entreprise et surtout d'approfondir leur recherche en laboratoire.

Un procédé unique au monde

La découverte d'AMHYSPIN intéresse les industriels des secteurs pharmaceutique et médical puisqu'elle leur permet de gagner de l'argent et du temps en prolongeant la durée de vie de certains produits proposés. Cette part du marché à prendre par la spin-off provinciale concerne près de 500 firmes à travers le monde. Jean-Michel Cloes précise que « la nouvelle législation européenne dans le domaine de la recherche biochimique favorisera et valorisera le procédé d'AMHYSPIN, puisqu'il est unique au monde ». Ce savoir-faire a fait mouche lors de voyages de prospection en France, en Allemagne, aux Caraïbes, en Chine et aux Etats-Unis. Le marché américain sera prochainement investi. Les solutions alternatives et concurrentes qui existent aujourd'hui sont aléatoires, plus longues et plus onéreuses que celle proposée par la jeune spin-off, qui a donc tout pour convaincre.

Un démarrage prudent et un accompagnement efficace

Comme toute jeune starter (jeune société) se lançant dans le monde des affaires, un accompagnement par des opérateurs est indispensable pour évaluer sainement et objectivement la viabilité du projet. Les opérateurs sont nombreux à soutenir et à parrainer AMHYSPIN, parmi eux un géant du domaine biomédical (dont le nom reste secret par contrat) qui leur a confié des tests importants. « Dans l'industrie biochimique, l'observation est une première étape », précise Geoffrey Holsbeek, « beaucoup parlent de nous, on sait que notre travail est convoité par la concurrence ».

AMHYSPIN, en tant que spin-off, a vu le jour en avril 2014. www.amhyspin.com