HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Deux étudiants en électromécanique construisent une pince pour une dame paraplégique

Pince de préhension

Un projet inhabituel a été proposé à deux étudiants en électromécanique de la HEPL : réaliser une pince de préhension pour une dame handicapée. Sasa et Mohammed ont relevé le défi !

Suite à un accident domestique survenu il y a quelques années, Marianne (prénom d'emprunt) est devenue paraplégique. Privée presque totalement de l'usage de ses membres, elle reste néanmoins très active et déterminée. Pendant longtemps, elle a cherché une "pince de préhension" adaptée à son handicap afin de se faciliter le quotidien et lui permettant notamment d'attraper des objets. Malgré ses recherches, y compris sur internet, elle n'a jamais trouvé ce qui lui convenait.

En désespoir de cause, Marianne s'est adressée à la Haute Ecole de la Province de Liège en proposant ce projet concret, utile et personnalisé. La démarche est inhabituelle, mais la HEPL a relevé le défi ! Deux étudiants de 3e année du Bachelier en Electromécanique, Mohamed Jaouhari et Sasa Lundoluka, ont donc réalisé une pince de préhension électronique, adaptée à Marianne et à l'usage qu'elle désire en faire.

Sous la supervision de leurs professeurs MM. Louys (Bachelier en Electromécanique) et Caprasse (Bachelier en Informatique et Systèmes), les étudiants ont entamé leur travail en partant d'un premier prototype existant, lourd et peu fonctionnel. Ils ont rencontré Marianne afin de prendre connaissance de ses demandes, assez spécifiques. Cela leur a permis d'établir un cahier des charges : diminution du poids, augmentation de la surface de pincement, zone de contrôle adaptée à son handicap.

Sasa et Mohammed ont ensuite procédé à la modélisation en 3D sur ordinateur (CAO) avant de réaliser les pièces en plastique à l'aide d'une imprimante 3D. Ils ont ensuite installé une carte électronique et un moteur électrique fonctionnant sur piles. Après plusieurs semaines de travail et quelques rencontres avec Marianne afin d'adapter au mieux le modèle, la pince est enfin achevée et fonctionnelle. Elle a été remise à son utilisatrice au mois de janvier : "C'est formidable, vous n'imaginez pas à quel point cela peut changer ma vie ! Les étudiants ont été remarquables, je veux vraiment les remercier ainsi que l'école. J'espère que cela va motiver des jeunes pour leurs études."

Pour leur part, Sasa et Mohammed n'imaginaient pas, en entreprenant leurs études en électromécanique, qu'ils allaient travailler sur un projet aussi concret, permettant d'aider une dame handicapée. Même si cette réalisation est quelque peu exceptionnelle, les étudiants de la Haute Ecole s'engagent fréquemment dans des projets concrets et les stages pratiques font partie intégrante de leur formation, les confrontant à la réalité professionnelle. La détermination de Marianne et la compétence des deux étudiants ont fait le reste !

Découvrez le reportage réalisé par RTL : www.rtl.be/videos/info/video/614669.aspx