Enseignement secondaire

Enseignement secondaireEnseignement secondaireEnseignement secondaireEnseignement secondaire

IPEA La Reid: les élèves veillent à la ligne… éditorale!

En novembre dernier, 80 élèves reidois de 2e année commune ont participé à l’atelier

En novembre dernier, 80 élèves reidois de 2e année commune ont participé à un atelier "Journalistes en classe" animé par Brigitte Lousberg, sur le terrain depuis 30 ans.

Si s'informer et choisir consciemment une ligne éditoriale est un acte citoyen, il n'est pas toujours évident, à 14 ans, de faire le tri parmi les milliards d'informations qui fourmillent sur le net.

Pour conscientiser les jeunes élèves au rôle d'acteur qu'ils ont à jouer dans la société, la journaliste Brigitte Lousberg a animé une après-midi sur le thème de l'information. Au programme : analyse et comparaison d'articles issus de divers quotidiens, témoignages et échange de points de vue.

L'essentiel du message de l'invitée a porté sur l'importance du rôle de citoyen qu'ont à remplir les jeunes. Un rôle qui passe forcément par la prise d'information dans le but de comprendre le monde et la société dans lesquels ils évoluent. Un choix de l'information qui va de pair avec celui du journal et de sa ligne éditoriale.

Les informations qui visent le coeur et les informations qui visent la tête

Les jeunes étudiants ont ainsi été étonnés d'apprendre que, d'un quotidien à l'autre ou d'un JT à l'autre, les informations diffèrent de près de 50%. Et, par conséquent, la vision qu'ils se font du monde également. Entre les informations qui visent le cœur et les émotions et celles qui visent la tête, celles qui traitent des événements proches ou plus éloignés de nous, à eux maintenant d'acheter consciemment un quotidien ou de taper librement le nom d'un site d'information fiable sur leur clavier.

C'est en effet l'enjeu de consulter des sources fiables d'information qui a fait l'objet de débats auprès de ces jeunes habitués des réseaux sociaux. Entre rumeurs et faits vérifiables, il ne leur est pas toujours aisé de choisir les pistes qui les guident vers le bon choix, celui de l'information dont les faits sont vérifiés et recoupés, aux antipodes des rumeurs qui grouillent sur leurs écrans et bombardent les réseaux sociaux dans lesquels ils baignent.

Le journaliste, quatrième pouvoir

Enfin, Brigitte Lousberg a mis un dernier accent sur le rôle du métier de journaliste en tant que garant de la démocratie, en expliquant aux jeunes un des objectifs de ce métier périlleux parfois mais essentiel en tant que quatrième pouvoir, celui qui veille à ce que la démocratie fonctionne bien.

Les jeunes ont ainsi été marqués par le rappel de l'assassinat de la journaliste indépendante et déterminée Anna Politkovskaïa qui, afin de rendre la Russie plus juste et démocratique, dénonçait la politique et les dérives autoritaires du président Poutine, en pointant les violations des droits de l'homme commises par les soldats russes en Tchétchénie.

C'est un peu bousculés et mieux informés que nos jeunes Reidois ont clôturé cet atelier proposé par l'association des journalistes professionnels et qui, augurons-le, les guidera dans leurs lectures de l'information.

En savoir plus sur l'opération "Journalistes en classe"