Enseignement secondaire

Enseignement secondaireEnseignement secondaireEnseignement secondaireEnseignement secondaire
Mallauryn Boucher, élève de la section football de l’IPES Hesbaye

Signature de convention entre l’ACFF et l’IPES Hesbaye de la Province de Liège
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 22-04-2022

L’ACFF (Association de Clubs Francophones de Football) a signé ce 22 avril 2022 un partenariat avec la section « Sports-Etudes » de l’IPES Hesbaye de la Province de Liège.

L'ACFF, l'aile Francophone de l'Union Royale Belge des Sociétés de Football-Association (URBSFA), est l'organisme compétent en matière de football et de promotion de celui-ci en Wallonie. Son partenariat avec l'IPES Hesbaye concerne spécifiquement concernant l'option « Foot féminin » de l'établissement scolaire.

Ce projet est né de la rencontre entre les professeurs de « Sport-Etudes Football » de l'école et l'ACFF, qui œuvre à développer le football féminin. L'association noue des partenariats avec des écoles qui disposent d'infrastructures adaptées en la matière ainsi que des compétences techniques au niveau de leurs professeurs. L'IPES Hesbaye s'est avérée être le candidat idéal.

« Ce partenariat entre l'IPES Hesbaye et l'ACFF constitue un atout sans précédent à plus d'un titre pour l'Enseignement de la Province de Liège et pour le développement du football féminin au sein de notre école mais aussi dans notre région », explique Muriel Brodure-Willain, Députée provinciale de l'Enseignement. L'IPES Hesbaye devient en effet la première et seule école en province de Liège à bénéficier, à l'heure actuelle, d'une reconnaissance officielle de l'Union Belge de Football (des partenariats sont toutefois déjà existantes avec 3 autres écoles situées dans d'autres provinces).

En outre, l'ACFF s'engage à promouvoir la filière « Sports-Etudes » féminine de l'établissement scolaire sur l'ensemble de son terrain d'action, ce qui lui apportera une visibilité considérable en Wallonie. Ce partenariat est entièrement gratuit et permettra même à l'école de réaliser des achats d'équipements pour sa section sportive ainsi que de valoriser son site.

Le but de cette collaboration est que l'école puisse accueillir davantage d'élèves filles au sein de sa section « Sport-Etudes » et qu'elles bénéficient d'une formation théorique et pratique de qualité. Les professeurs adaptent les cours de sports en fonction du niveau des élèves. Les entraînements des jeunes athlètes sont réajustés à la demande de leur club.

« Le foot est une passion pour moi depuis que je suis petite. On nous apprend énormément de choses à l'IPES, on varie les techniques, on améliore son niveau. Ce serait bien d'avoir plus de filles dans notre section. J'aimerais faire carrière dans le foot. En vivre serait merveilleux », raconte Mallauryn Boucher, élève de la section football de l'IPES Hesbaye depuis quatre ans. « Notre objectif avec la convention est de permettre aux filles de la section foot de se retrouver entre elles durant leurs entrainements afin qu'elles puissent davantage s'épanouir dans leur sport. Notre partenariat avec l'ACFF nous permet de bénéficier de l'expertise de vraies pointes dans le domaine footballistique », explique Jacky Franken, professeur de football à l'IPES de Hesbaye.

Pour rappel, la section « Sports Etudes » de L'IPES Hesbaye a été Créée en 1997 et propose 4 orientations : l'athlétisme, le basket-ball, le judo et le football, qui représente l'option la plus ancienne et la plus importante en nombre d'élèves. La section « Sports-Etudes » compte à ce jour 8 jeunes filles dont une footballeuse. Cette section bénéficie des conseils d'excellents formateurs dont, par exemple, Marc Chauveheid. Elle compte aussi 2 conseillers sportifs de renom, à savoir Didier Ernst et Jean-François Lecomte, tous les deux anciens footballeurs professionnels.

« L'objectif de l'école a toujours été de permettre aux élèves de s'investir à la fois dans leur sport et dans les études simultanément. Nous savons qu'en football, il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus, c'est pourquoi, avant de former des sportifs, nous formons avant tout des jeunes bien dans leurs corps et dans leurs têtes », ajoute Muriel Brodure-Willain. De plus en plus d'élèves de l'IPES s'inscrivent à la fin de leur 6e année dans l'enseignement supérieur, principalement en éducation physique, en kinésithérapie et en sciences.

Il est également à noter que des ressortissants de l'école mènent une carrière de footballeur professionnel, comme Eliaquim Mangala, international français, ancien joueur du Standard et de Manchester City ou encore Aloys Nong, ancien attaquant du Standard également et Luis Pedro Cavanda, passé lui aussi par le Standard et par la Lazio de Rome !