Santé et qualité de vie

Santé et qualité de vieSanté et qualité de vieSanté et qualité de vieSanté et qualité de vie
Endométriose - Des règles qui font mal, ce n'est pas normal !

La Province de Liège veut sensibiliser les jeunes à l’endométriose
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 07-03-2022

En cette semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose, la Province de Liège souhaite sensibiliser les jeunes et les inciter à se faire dépister.

L'endométriose touche une personne menstruée sur dix entre 16 et 50 ans. Les jeunes peuvent aussi en souffrir dès l'apparition de leurs règles. Une grande majorité n'a pourtant jamais entendu parler de cette maladie. En cette semaine européenne de prévention et d'information sur l'endométriose, la Province de Liège souhaite sensibiliser les jeunes et les inciter à se faire dépister.

L'endométriose est une maladie gynécologique très invalidante aux multiples symptômes : douleurs insoutenables pendant ou en dehors des règles, troubles urinaires, douleurs lors des rapports sexuels ou encore infertilité. Le diagnostic, que seul un médecin peut poser, peut dès lors être compliqué et arriver tardivement (en moyenne entre 6 et 10 ans).

Au-delà des conséquences pour la santé, l'endométriose a de graves répercussions sur la vie sociale, professionnelle, familiale et intime des personnes qui en souffrent. La maladie, invisible et mal connue, isole. Pourtant, rien qu'en province de Liège, près de 25.000 personnes en sont atteintes. Il est urgent d'informer le public.

Vos règles vous empêchent de profiter de la vie ? Ce n'est pas normal !

C'est pourquoi, la Province de Liège avait lancé, il y a deux ans, une première campagne de sensibilisation visant à faire connaître l'endométriose et ses différents symptômes. À travers quatre vidéos de témoignages, des affiches, des flyers et un site Internet (www.provincedeliege.be/endometriose), celle-ci s'adressait à la fois aux personnes menstruées, aux médecins généralistes et aux gynécologues.

« Sensibilisée à l'importance de diagnostiquer la maladie le plus tôt possible, la Province de Liège s'adresse cette année plus particulièrement aux jeunes. Le message est clair : si leurs règles sont douloureuses au point de les empêcher d'aller aux cours, de faire du sport ou de voir leurs amis, ce n'est pas normal ! », explique Katty Firquet, Députée provinciale, Vice-présidente en charge de la Santé.

La campagne se décline à la fois en ligne, sur les réseaux sociaux et via un affichage dans les écoles secondaires et supérieures.

Sur www.provincedeliege.be/endometriose/campagnejeunes, un questionnaire « Endométriose », élaboré avec les médecins des deux centres liégeois spécialisés en endométriose (Hôpital de la Citadelle et CHC MontLégia), a pour objectif d'aider les jeunes à dresser un bilan de leurs douleurs et de les informer sur la marche à suivre. Cette page est également accessible via un QR code présent sur les affiches.

Endométriose - Des règles qui font mal, ce n'est pas normal !
Endométriose - Des règles qui font mal, ce n'est pas normal !
Endométriose - Des règles qui font mal, ce n'est pas normal !
Endométriose - Des règles qui font mal, ce n'est pas normal !