Projets européens

Projets européensProjets européensProjets européensProjets européens
Pôle Bavière de la Province de Liège

Pôle Bavière de la Province de Liège: l’ouverture reste programmée fin 2022 malgré l’impact du Covid
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 24-09-2020

Ce bâtiment emblématique intégrera plusieurs technologies novatrices et liées aux enjeux environnementaux et climatiques actuels

Débutée en 2019 dans le cadre d'un soutien octroyé par le FEDER, la construction par la Province de Liège d'un nouveau lieu entièrement dédié à l'épanouissement créatif sur le site de l'ancien hôpital de Bavière a repris son rythme de croisière : les travaux de gros-œuvre sont actuellement exécutés jusqu'à la dalle du 3e étage et doivent se poursuivre jusqu'à la dalle du 5e étage, avant d'entamer l'enveloppe proprement dite (façades, murs rideaux, double-peau, …).

En mars 2020, le chantier a été impacté par le Covid19 suite à l'adaptation des conditions de travail, soit principalement la mise en place des distanciations sociales. En toute logique, la construction du bâtiment a donc pris un léger retard mais celui-ci sera absorbé par les phases d'aménagement, dont les délais sont plus confortables.

Il n'y aura dès lors pas de retard au bout du compte et l'ouverture est donc toujours envisagée à la rentrée scolaire 2022.

Les enjeux environnementaux et climatiques actuels ont été particulièrement intégrés au bâtiment qui bénéficiera donc de plusieurs technologies novatrices.

Géothermie au Pôle des Savoirs de Bavière : une première en Wallonie !

Si la géothermie sur nappe est un système de chauffage et refroidissement performant qui est couramment mis en œuvre en France et aux Pays-Bas, il s'agit d'une première en Wallonie ! En effet, la Province de Liège s'est vue octroyer, le 6 mai 2019, le tout premier permis d'environnement permettant l'exploitation d'un tel système.

Ce procédé consiste à puiser directement l'eau de la nappe et à la faire passer dans un échangeur de chaleur pour y prélever les calories, avant de la réinjecter dans le sol. La température de la nappe étant constante toute l'année (environ 12°C), il est possible de profiter de chaleur gratuite en hiver et inversement, de profiter de fraicheur gratuite en été. Cela permet dès lors de réduire considérablement, voire d'annuler, le recours à des systèmes techniques classiques et notamment, à des groupes de climatisation qui sont particulièrement énergivores. Couplé à une installation photovoltaïque de plus de 190 kWc, le système permet d'atteindre des performances énergétiques largement supérieures aux standards actuels.

Outre l'installation de ce système de chauffage et refroidissement par géothermie, plusieurs moyens ont été mis en œuvre dès les premières phases de conception afin de répondre aux exigences environnementales actuelles.

L'efficacité énergétique du Pôle Bavière et son empreinte écologique réduite seront donc garanties par :

  • ce système de chauffage par géothermie ;
  • l'installation de 1200 m² de panneaux photovoltaïques sur la toiture ;
  • un éclairage LED intelligent dont le système de régulation est adapté à la fonction de l'espace dans lequel il se trouve (détecteur de présence, dimming,…) ;
  • la récupération des eaux de pluie pour les sanitaires et infiltration des eaux résiduelles sur la parcelle ;
  • la Gestion technique centralisée (GTC), qui permet un monitoring des installations techniques.

L'aspect emblématique et contemporain du bâtiment est ainsi doublé d'une volonté d'exemplarité en termes d'image et de construction durable. Au-delà du réaménagement du site proprement dit et des voiries, le Pôle Bavière s'intègre dans un projet d'urbanisme favorisant la composante végétale (plantations propices à la biodiversité) ainsi que la réappropriation des axes d'accès au quartier en privilégiant la mobilité douce (voies piétonnes, pistes cyclables, parkings vélos, arrêt du futur tram, bornes de rechargement électriques).

Ces caractéristiques techniques et urbanistiques s'intègrent avec cohérence dans les engagements de la Province de Liège et de son Plan Climat + ainsi que dans la dynamique européenne en la matière auprès de qui elle a endossé le rôle de Coordinateur de la Convention des Maires pour l'Energie et le Climat.

Un lieu privilégié de créativité et d'activités pluridisciplinaires

Il restera à investir ce nouvel outil en y installant les agents provinciaux des départements culturels. Ce nouveau lieu d'activité sera accessible et mis à la disposition du public dès l'automne 2022. Cet aboutissement coïncidera avec la fin du chantier du tram, autre projet incarnant lui aussi le renouveau de Liège.

Au sein du futur bâtiment, prendront donc place le Pôle des Savoirs et son Centre de Ressources, ainsi qu'un Exploratoire des Possibles et une Pépinière d'Entreprises. La thématique de l'Écriture et du Numérique, en toile de fond, fera de ce bâtiment un lieu privilégié de créativité et d'activités pluridisciplinaires.

Le budget consacré à ce projet, intégré au portefeuille de la Ville de Liège « Liège, Ville en transition » (Programme opérationnel FEDER 2014-2020), représente un investissement conséquent de 36.479.510 €, assuré conjointement par la Province de Liège (15.235.397 €), le Fonds FEDER (9.441.828 €) et la Wallonie (11.802.285 €).

Pour rappel, le site de Bavière était à l'abandon depuis 1985, date de la fermeture de l'hôpital du même nom. Réalisé par la Province de Liège avec le soutien de l'Europe et de la Wallonie, ce nouveau bâtiment provincial constitue donc le premier élément, emblématique, d'un vaste projet public et privé de réhabilitation du quartier et de l'une des entrées de la Cité ardente.

En Mieux - FEDER
Bavière