Appui psychologique aux intervenants

Appui psychologique aux intervenants Appui psychologique aux intervenants Appui psychologique aux intervenants Appui psychologique aux intervenants
Congrès International

Le congrès international d'appui psychologique a rencontré un franc succès
partager sur Google+ partager sur Twitter partager sur Facebook   Publié le 20-10-2021

Organisé par le service API et l'AEPSP début octobre, le congrès rassemblait des experts de terrain pour des partages d'expériences et d'échanges de bonnes pratiques en la matière.

Le Service API (Appui Psychologique aux Intervenants) de la Province de Liège, attaché à l'Institut Provincial de Formation des Agents des Services de Sécurité et d'Urgence (IPFASSU), collabore depuis de nombreuses années avec l'Association Européenne de Psychologie Sapeur-Pompier (AEPSP). Dès lors, la mise en place d'un congrès regroupant des experts internationaux en vue de partager des expériences, des méthodes et des pratiques avait déjà germé dans la tête des organisateurs avant de se voir retardée à cause de la pandémie.

URGENCES PSYCHOLOGIQUES ET PSYCHOLOGIE DE L'URGENCE : LES MOTS, LES IMAGES ET LES PRATIQUES HORS-NORMES

L'organisation a enfin pu se tenir du 7 au 9 octobre dernier, sur le site de la Maison Provinciale de la Formation à Seraing, et a rencontré un franc succès.

La nécessité de ce type de conférence c'est évidemment de mettre un Spotlight sur des problèmes qui existent comme la reconnaissance de la souffrance des intervenants, l'agressivité envers les intervenants, ou encore, les conséquences parfois à long terme des catastrophes vécues.

LA CONFERENCE

Cette conférence sur les urgences psychologiques et la psychologie de l'urgence se voulait beaucoup plus qu'une nouvelle série de présentations représentant la somme des connaissances théoriques et pratiques sur les trau­matismes psychiques venant s'ajouter aux déjà nombreuses conférences francophones sur les aspects psycholo­giques de situations bouleversantes.

Elle se présentait, sous un angle européen et original, dans une perspective pratique, avec des témoi­gnages du « combat au quotidien », mené avec courage et persévérance par les intervenants de terrain auprès des victimes de catastrophes et d'accidents.

La conférence a permis d'ouvrir la porte à l'adaptation des formations. D'aller rechercher les trucs et astuces proposés par les différents orateurs pour réadapter les formations, et proposer d'autres outils pour mieux répondre aux attentes avec, par exemple, des pratiques de trithérapie ou de sophrologie.

Ces trois jours, où différentes nationalités se sont croisées, était l'occasion d'une décantation d'expériences personnelles et scientifiques, de sauveteurs et d'in­tervenants psychologiques de terrain, riche de multiples exemples, d'où a pu sortir un ensemble cohérent de recom­mandations pratiques, appuyées par le cheminement d'une réflexion scientifique sur les interventions boulever­santes et leurs effets tant immédiats que post-immédiats. La conclusion permettant d'aboutir à des réponses sur la façon de soigner la souffrance psychique des victimes et la façon de préserver le sauveteur du tribut psychologique intrinsèquement lié à son engagement.

LE SERVICE API

Dès 2013, la Province de Liège a mis en place un Service « Appui Psychologique aux Intervenants » (API), chargé de former des « référents API » au sein même des casernes et des brigades. Cette initiative fait écho à l'implication du Service API dans sa volonté de soutenir et de développer, dans les 4 écoles de l'IPFASSU, la formation des Agents des Services de Sécurité et d'Urgence, dont la formation continue et spécialisée des référents API ainsi que de participer et d'assurer le bien-être de ces intervenants de première ligne.

Les intervenants de la sécurité et de l'urgence sont des hommes et des femmes « comme les autres », confrontés à des situations qui « laissent des traces ». Les pompiers, policiers ou urgentistes peuvent avoir le sentiment qu'un soutien extérieur ne peut appréhender la spécificité de leur métier et, notamment, la dimension émotionnelle forte qui y est associée.

Ces référents sont donc des pompiers, policiers et urgentistes de terrain, actifs dans le métier depuis plus de 5 ans. Issus de divers niveaux de la hiérarchie, les API ont été choisis par leurs collègues pour leur sens de l'écoute.

Mais le service API ce n'est pas que de la formation. En effet, en fonction des réalités de terrain spécifique à notre territoire étendu, la Province de Liège a souhaité développer toutes les autres missions autour de la coordination et du soutien post-intervention.

Il est primordial aujourd'hui de pouvoir continuer à encadrer les référents qui peuvent bénéficier d'une structure derrière eux, que ce soit pour apporter de nouveaux outils, de nouvelles formations, mais également dans l'aide au quotidien et le support possible par rapport à leur mission de référent. Et l'organisation de telle conférence permet aussi de mettre les expériences en avant et la Province de Liège est pionnière en matière de coordination API.

La nécessité n'est pas uniquement de former mais de cordonner un cadre, une structure. Le modèle proposé en Province de Liège donne des idées à d'autres et elle a vraiment souhaité pouvoir miser sur un projet pérenne, qui puisse être efficace sur le long terme pour répondre aux besoins et aux attentes des intervenants.

Plus d'infos :

Service API : Pauline Praillet (04/279 35 58) serviceapi@provincedeliege.be

L'appui psychologique aux intervenants des métiers de la sécurité et de l'urgence : une nécessité http://www.provincedeliege.be/fr/evenement/114/16658

API, la formation anti-stress pour nos secouristes https://www.provincedeliege.be/fr/evenement/7/16682