Conférence Mondiale des Humanités: une réussite aujourd’hui, un engagement pour demain

Conférence de presse de clôture de la Conférence Mondiale des Humanités

La Conférence Mondiale des Humanités achève ses travaux à Liège. L’occasion pour les organisateurs locaux de tirer un premier bilan positif de cette première mondiale qui ne restera pas sans lendemain

Organisation réussie et retombées positives

Les organisateurs liégeois (Province, Ville et Université de Liège) se félicitent de la confiance témoignée par l'UNESCO et le CIPSH et soulignent la réussite attestée de cet événement qui constituait une première mondiale. Cinq semaines à peine après la venue de deux étapes du Tour de France, ceci démontre une nouvelle fois les capacités d'accueil et d'organisation d'événements d'envergure internationale en province de Liège.

Plus d'un millier de participants, dont 800 auditeurs et 200 orateurs venus de 60 pays différents, ont ainsi investi le centre-ville de Liège pendant une semaine entière. Rappelons également que plus de 50 médias originaires du monde entier se sont accrédités, dont près de vingt journalistes chinois. Autant d'ambassadeurs qui repartiront aux quatre coins du monde, intellectuellement satisfaits par leurs travaux mais aussi personnellement réjouis par leur séjour en Cité ardente.

Cette réussite est quantifiable, tout d'abord concernant les travaux qui furent riches et passionnés. L'un des objectifs fixés par l'UNESCO consiste en la diffusion la plus large possible des conférences et débats. Dans cette optique, un important dispositif multimédia a été mis en place par les organisateurs locaux, la Province, la Ville et l'Université de Liège regroupées au sein d'une Fondation constituée pour l‘occasion. Le public n'ayant pu se déplacer peut dès lors assister lui-aussi, en différé depuis l'autre bout de la planète, à ces travaux dont l'intérêt est primordial.

De véritables émissions en direct, cumulant plus de 5 heures d'interviews, ont été diffusées en live sur Facebook et sont toujours accessibles. Après une semaine seulement ces vidéos atteignent les 200.000 vues et l'actualité de la CMH est apparue sur les pages de 750.000 personnes dans le monde !

En outre, neuf conférences et sessions plénières, soit près de 11 heures de vidéo, sont d'ores et déjà visibles en intégralité sur la chaine Youtube de la Province de Liège, en attendant l'enregistrement et la diffusion du reste du programme. Le texte des principales interventions sera également disponible sur le site www.Humanities2017.org

Ensuite, il convient de noter que les hôtels liégeois bénéficient d'un taux de remplissage assez conséquent durant toute la semaine de la Conférence. Plus de 500 nuitées ont été réservées directement par la Fédération du Tourisme de la Province de Liège sans compter les nombreux congressistes ayant effectué eux-mêmes leur réservation. Les hôtels Comtes de Méan, Husa de la Couronne, Ibis Opéra et Penta semblent en tous cas augmenter fortement leur taux de remplissage en raison de la Conférence Mondiale des Humanités. La fréquentation des terrasses de restaurants, de brasseries typiquement liégeoises, des commerces ou encore des lieux culturels semble également avoir été boostée cette semaine.

Laboratoire et porte-voix : la Province de Liège s'engage pour les Humanités

Par ailleurs, en conclusion des travaux, l'UNESCO a présenté un « nouvel agenda pour les Humanités au XXIème ». Ce texte fondateur sera transmis aux décideurs politiques de l'ensemble des états membres de l'UNESCO.

Dans ce contexte, la Province de Liège s'engage à être un « laboratoire », un incubateur et un diffuseur de solutions afin de surmonter la crise à laquelle est actuellement confrontée la société. Il faut mobiliser les consciences vis-à-vis des problèmes culturels et environnementaux mais aussi fournir les clefs pour encourager l'ouverture d'esprit et l'ouverture à l'Autre.

Paul-Emile Mottard, Député-résident de la Province de Liège et Président d'Honneur de la Conférence Mondiale des Humanités, précise ces objectifs : « Notre institution travaillera à faire écho des réflexions qui ont été menées à l'occasion de cette CMH, notamment au travers de son réseau d'Enseignement lequel proposera une mise en application des conseils et des recommandations formulés par les chercheurs du monde entier ayant participé à cette semaine de réflexion. La médiation culturelle qui préoccupe particulièrement le Service Culture de la Province (conscient de la plus-value qu'elle apporte à une société visant l'ouverture à l'altérité) profitera des enseignements de la CMH pour se donner une impulsion nouvelle. Grâce à son Université prestigieuse, à ses hautes écoles et ses centres de recherches de qualité, la Province de Liège pourrait être considérée comme la capitale mondiale des Humanités. Rappelons à cet égard que plus de 160 nationalités cohabitent à Liège. »

Enfin, signalons que Tchantchès, personnage emblématique, symbolisant l'esprit frondeur et solidaire recevra le titre de citoyen d'honneur de la Conférence Mondiale des Humanités lors de la Cérémonie de clôture au Palais provincial.


Site officiel : www.Humanities2017.org
Facebook : facebook.com/CMHLiege2017/
Twitter : twitter.com/ProvincedeLiege
Youtube : youtube.com/ProvincedeLiegeTV



Lieu

4000 Liège