HAUTE ECOLE

Master en Sciences de l'Ingénieur industriel - Finalité Informatique: l'organisation des cours

La formation est organisée en deux cycles : un premier cycle de transition (Bachelier en Sciences industrielles) suivi d'un second cycle professionnalisant (Master).

Le premier cycle de trois ans (Bachelier de transition – 180 crédits ECTS) vise à dispenser à l'étudiant les connaissances scientifiques et techniques de base. Ce dernier doit développer son aptitude au raisonnement, à l'analyse et à la synthèse. Pour rappel, ce sont les applications qui guident la théorie.

La première année est commune aux diverses spécialités du Master Ingénieur Industriel. Le choix de l'orientation s'effectue au début de la deuxième année.

Le premier cycle est polyvalent et permet l'accès à n'importe quelle finalité du deuxième cycle (Master) de n'importe quelle Haute Ecole organisant des études d'ingénieur industriel en Wallonie et à Bruxelles.

A l'issue du premier cycle de transition, le deuxième cycle d'études conduit au grade académique de Master Ingénieurs Industriels obtenu en 120 crédits qui peuvent être acquis respectivement en deux années d'études au moins.

Le calendrier de l'année académique se divise en 3 quadrimestres (division de l'année couvrant approximativement 4 mois). Les deux premiers quadrimestres regroupent les activités d'enseignement. Trois périodes d'examens sont prévues au cours de l'année académique (à l'issue du 1er quadrimestre et dans le courant du 3ème quadrimestre).

Le programme comporte des activités d'enseignement réparties en cours théoriques, séances d'exercices, de laboratoire et stages.

Des activités d'insertion dans les milieux socio-économiques (visites d'entreprises, organisation de voyages d'études) sont également organisées.

Un travail de fin d'études doit être rédigé et défendu en dernière année de chaque cycle.

Les méthodes d'apprentissage utilisées sont les suivantes :

  • la théorie n'est enseignée qu'en fonction de ses applications
  • articulation pédagogique « théorie-pratique » en un juste équilibre entre cours en amphithéâtre et cours par groupes restreints et ce notamment pour les séances d'exercices et de laboratoire
  • l'application de la pédagogie du concret sollicite l'imagination et la créativité de l'étudiant
  • la collaboration entre étudiants, entre groupes et entre catégories de la Haute Ecole permet d'assurer les contacts nécessaires au travail de groupe
  • l'étude des interactions fonctionnelles entre les diverses matières
  • l'utilisation de divers supports didactiques spécifiques et modernes

Les notes obtenues à l'issue d'une épreuve sont traduites en notes ECTS conformément à l'échelle de notation ECTS.

Les critères de réussite en fin d'année précisent qu'est déclaré admis ou diplômé de plein droit, l'étudiant qui remplit les conditions suivantes :

  • avoir présenté tous les examens (hormis les éventuelles dispenses) ;
  • avoir obtenu au moins 60% du total des points : le pourcentage global est calculé sur l'ensemble des points de l'épreuve ;
  • avoir obtenu au moins 50% des points dans chaque activité d'enseignement ;

Les cas des étudiants qui ne remplissent pas ces conditions sont analysés par le jury en délibération.