HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège HEPL - Haute Ecole de la Province de Liège

Master en Sciences de l'Ingénieur industriel - Finalité Electromécanique: la formation

La formation d'Ingénieur en Electromécanique, très polyvalente, comporte des cours de mécanique et de thermique (calcul et réalisation de pièces mécaniques, étude thermodynamique, économie d'énergie…) ainsi que d'électrotechnique (applications industrielles et électricité, électronique de puissance…), qui peuvent être complétés par des cours d'informatique ou d'électronique, par exemple.

Les études d'Ingénieur industriel en Electromécanique initient à un mode de travail multidisciplinaire (Mécanique - Electricité - Electronique - Automatique) et à l'exploitation des synergies provenant de l'interaction entre ces diverses disciplines.

L'Ingénieur industriel en Electromécanique pourra définir et concevoir les produits, les outils, les processus de fabrication et de contrôle les mieux adaptés. La formation lui donnera l'envie d'innover et d'accroître la qualité de ses réalisations.

L'enseignement est le plus pragmatique possible. Il associe la théorie, des exemples et des applications industrielles. La formation est équilibrée entre la culture générale indispensable à tout ingénieur, la théorie spécialisée et la pratique.

La formation d'Ingénieur industriel en Electromécanique comporte deux orientations :

  • Génie mécanique et Aérotechnique :
    Les cours spécifiques à cette orientation approfondissent l'étude des matériaux, les techniques d'exécution, la mécanique des structures ainsi que la conception, la réalisation et le contrôle des "machines" (machines outils, véhicules, moteurs, pompes, turbines, engins de chantier ou agricoles…).
    Ils mettent aussi l'accent sur toutes les technologies et méthodologies liées à la conception et à la maintenance des avions. Sont particulièrement développés : le contrôle non destructif, la conception assistée par ordinateur, l'élaboration des gammes opératoires, les diverses techniques d'assemblage, les matières dangereuses...
  • Génie énergétique et Automatique :
    Les cours spécifiques à cette orientation mettent l'accent sur l'étude des applications automatisées de l'industrie dans des secteurs pouvant être très variés. En particulier, on s'intéresse de manière détaillée au domaine de l'informatique industrielle. Est aussi abordé le domaine des machines relevant de l'électrotechnique.
    En outre, il est proposé une étude approfondie de la production et de l'utilisation des énergies renouvelables et de la maîtrise énergétique des bâtiments.
    Cette formation donne ainsi la possibilité aux futurs ingénieurs de se former dans les techniques les plus récentes utilisées dans les systèmes industriels modernes de production au sens large, incluant l'utilisation la plus rationnelle de l'énergie.

Les secteurs d'activités

Un large secteur d'emplois s'offre à l'Ingénieur industriel en Electromécanique, notamment :

  • la mécanique générale ;
  • l'aéronautique, le spatial, la marine ;
  • l'automobile, les véhicules et engins industriels ;
  • les centrales électriques ;
  • les usines de constructions électriques ;
  • les réseaux électriques ;
  • la traction électrique ;
  • le ferroviaire ;
  • les services électriques et bureaux d'études des entreprises ;
  • la sidérurgie ;
  • les cimenteries ;
  • les sucreries ;
  • les papeteries ;
  • l'industrie textile ;
  • le traitement de l'air ;
  • le secteur energétique au plus large sens du terme : production, stockage, cogénération, économie ;
  • la qualité ;
  • la maintenance des petits ou grands ensembles industriels.

Les Masters en sciences de l'ingénieur industriel peuvent accéder à d'autres études ou formations organisées soit en Haute Ecole soit à l'Université. Le Secrétariat des étudiants se tient à votre disposition pour toute demande de renseignements complémentaires.