HAUTE ECOLE

Bachelier en Logopédie: l'organisation des cours

Les études de Bachelier en Logopédie sont de plein exercice et de type court. Elles sont organisées en un cycle de 3 ans.

Le calendrier de l'année académique se divise en 3 quadrimestres (division de l'année couvrant approximativement 4 mois). Les deux premiers quadrimestres regroupent les activités d'enseignement. Trois périodes d'examens sont prévues au cours de l'année académique (à l'issue du 1er quadrimestre et dans le courant du 3e quadrimestre).

Le programme comporte au total 180 crédits ECTS (60 crédits ECTS par année). Les activités d'enseignement comprennent des cours théoriques et des séances d'exercices.

L'objectif de la formation est de donner une solide formation en sciences fondamentales et biomédicales, en sciences humaines et sociales et en sciences professionnelles.

Les cours théoriques sont dispensés « classe entière » ou « demi-classe ou un quart » dans des auditoires équipés du matériel audiovisuel (rétroprojecteurs, projecteurs de diapositives…).

Les exercices et les activités pratiques sont menés par groupes d'une trentaine.

Les activités d'intégration professionnelle se répartissent sur les trois années :

  • en 1re année, un stage d'observation de 45 heures est organisé en 3e maternelle ou 1re année dans l'enseignement ordinaire ;
  • en 2e année, les stages (180 heures) se déroulent dans l'enseignement spécialisé ou des classes d'adaptation ;
  • en 3e année, 420 heures sont réalisées dans l'enseignement ordinaire et/ou spécialisé, dans des centres hospitaliers (services d'oto-rhino-laryngologie, d'orthodontie, de neurologie…), dans des crèches, des pouponnières, des centres de guidance, des maisons de repos… Ces stages permettent d'assurer une prise en charge complète de cas, enfants ou adultes, et de mener une expérimentation spécifique au travail de fin d'études.

Ces stages sont organisés par la Haute Ecole ; les étudiants y sont régulièrement supervisés par les professeurs de la section.

Au terme de ses études, l'étudiant(e) doit rédiger et défendre un travail de fin d'études développant un point particulier de la matière étudiée et faisant appel à son expérience pratique.

Les notes obtenues à l'issue d'une épreuve sont traduites en notes ECTS conformément à l'échelle de notation ECTS.

Les critères de réussite en fin d'année précisent qu'est déclaré admis ou diplômé de plein droit, l'étudiant qui remplit les conditions suivantes :

  • avoir présenté tous les examens (hormis les éventuelles dispenses) ;
  • avoir obtenu au moins 60% du total des points : le pourcentage global est calculé sur l'ensemble des points de l'épreuve ;
  • avoir obtenu au moins 50% des points dans chaque activité d'enseignement.

Les cas des étudiants qui ne remplissent pas ces conditions sont analysés par le jury en délibération.